Simon Adebisi

Simon Adebisi
Simon Adebisi
Personnage de fiction apparaissant dans
Oz
Origine Africain (Yoruba)
Genre Mâle
Activité(s) prisonnier, condamné à perpétuité
Créé par Tom Fontana
Interprété par Adewale Akinnuoye-Agbaje
Série(s) Oz
Première apparition Routine carcérale (1-01)
Dernière apparition Misez votre vie (4-08)
Saison(s) 1, 2, 3, 4
Épisode(s) 32

Simon Adebisi est un personnage de la série télévisée Oz, interprété par Adewale Akinnuoye-Agbaje.

Ce détenu d'origine Nigériane est le meneur du gang « The Homeboys » durant une longue partie de la série.

Sommaire

Biographie

Sentence

Prisonnier 93A234, Condamné le 2 mai 1993 à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir décapité un policier en pleine rue.

Personnalité

Toxicomane, il se caractérise par sa brutalité et sa sauvagerie sans limite. Pourtant sous cette apparence de violence irraisonné se cache un esprit réellement calculateur, que ses adversaires sous-estimeront de nombreuses fois à leurs dépens.

Il incarne avec des prisonniers comme Vernon Schillinger un modèle de criminel dont la réhabilitation paraît impossible tant il est incapable de se détourner de ses pulsions, ce qui révèle le caractère irréaliste du projet de Tim Mac Manus. Il restera aussi, même après sa mort, l'un des plus grands échecs de Karim Said, ce dernier comprenant que malgré toutes ses tentatives, il n'arrivera jamais à toucher le cœur empli de violence de Simon.

Parcours dans la série

Saison 1

Adebisi est à la base un des soldats de Jefferson Keane au sein des Homeboys, passant son temps à voler ou agresser ses compagnons de cellule (Tobias Beecher en fera les frais dès son arrivée).

Il devient le chef du gang des « Homeboys » après la mort de Jefferson Keane et la pendaison de Paul Markstrom, un agent des stups sous couverture qui tentera de prendre le contrôle du gang.

Depuis longtemps assujetti aux Siciliens au niveau du trafic de drogue, Simon fera tout pour que son gang et lui puisse se débarrasser de l'influence des Mafieux Italiens. Se refusant intelligemment à l'attaquer de front, Nino Schibetta et lui se rapprocheront suite à au meurtre de Markstrom, le Parrain ayant réussi à le démasquer comme agent des stups infiltré. Ils seront alors brièvement alliés, mais si Simon est parfait pour le trafic de drogues, sa manière de gérer la cusine de la prison est catastrophique. Voulant diviser pour mieux régner, il mettra le rusé Ryan O'Reilly aux commandes des cuisines, espérant peut être que l'un des deux tuera l'autre (ou voulant pousser O'Reilly à l'échec, Nino étant passablement énervé et/ou impressionné qu'un Irlandais ait pu l'aider plus que ses propres hommes depuis le meurtre de Dino Ortolani). Adebisi laissera alors ressurgir sa haine du Sicilien à la première occasion. Ainsi quand Ryan O'Reilly lui montre comment tuer le Parrain de la Mafia de manière indétectable, Adebisi ne saura que trop heureux de verser du verre pilé dans sa nourriture durant des semaines...

Cette méthode fera effet rapidement et Nino Schibetta finira par mourir devant les yeux amusés de Adebisi et O'Reilly, l'estomac dévoré par les bouts de verres. Il fait partie des meneurs de l'émeute de la fin de la saison 1, mais est vite diminué, car l'émeute ayant coupé l'approvisionnement en drogue de la prison, il souffre du syndrome de manque. Laissant éclater sa sauvagerie, il demandera à ses hommes de frapper les membres des autres gangs afin de trouver des "tétons" (surnom donné à la drogue dans Oz). Ne trouvant rien il finira par se retourner contre ses hommes, étranglant même son jeune protégé Wangler, et défiera Kareem Said et son arme à feu ouvertement, l'envie de came surpassant sa peur de mourir. Finalement il s'écroulera, épuisé par le manque, et les Musulmans les ligoteront peu avant l'intervention du groupe d'assaut du Gouverneur qui mettra un terme à l'émeute.

Saison 2

La saison 2 démarre de nombreux mois après l'émeute. Adebisi est resté en isolement durant tout ce temps, lui permettant de redevenir "clean" au niveau de la drogue. Hors il aura besoin de toutes ses facultés pour récupérer le contrôle du trafic de drogue. Depuis la mort de Nino Schibetta, les Siciliens ont perdu leur Leadership en la matière et la concurrence est rude entre les Latinos d'El Norte, les Siciliens rassemblés par le fils de Nino, Peter Schibetta et Adebisi et ses Homeboys.

Une fois Em City rouverte après l'émeute, Adebisi est souvent aux prises avec Peter Schibetta qui veut venger la mort de son père, Ryan O'Reilly lui ayant appris la responsabilité d'Adebisi, afin de se couvrir... et à s'allier au vainqueur !

C'est aussi la stratégie de Miguel Alvarez, alors leader du gang des latinos d’El Norte, mais ce dernier paiera son désir de neutralité et son manque d'agressivité envers les deux gangs, Adebisi le rejetant ouvertement comme allié de manière humiliante, le faisant ainsi perdre les respect de son gang.

Après des semaines de tensions, Peter Schibetta tentera de tuer Adebisi de ses mains, aidé par le coriace Chucky Pancamo, mais c'est sans compter la violence de ce dernier qui parviens à se débarrasser de ses deux assaillants avec la plus grande sauvagerie. Il "punira" ensuite Peter en le violant sur la table de la cuisine, ce dernier perdant la raison peu après et sera transféré en psychiatrie. Ayant déjà rejeté la demande de partenariat d'Alvarez, les Homeboys devienne alors, grâce à la brutalité d'Adebisi, le gang le plus craint d'Emerald City. Mais l'apparition de deux nouveaux personnages, l'énigmatique Noir du nom de Jara et le charismatique chef de la Mafia, Antonio Nappa, vont changer la donne...

Adebisi sera en effet pris d'un sentiment d'invincibilité, soutenu par la prise de drogue, qui le conduiront à retourner sa violence sans limite contre lui. Le sentant manipulable comme jamais, Ryan O'Reilly le convaincra de tuer Antonio Nappa dès son arrivée, l'Irlandais pressentant la menace que représenterais le "Parrain" de Peter Schibetta et meilleur ami de Nino. Ce dernier tentera même de le tuer en pleine salle de repas, devant détenus et gardien sans penser aux conséquences, mais sera retenu par l'étrange détenu Africain Jara.

Par la suite, Adebisi sera sous l'influence du détenu nigérian d'origine comme lui, Jara, qui semble vouloir lui faire retrouver ses racines africaines en lui tenant un discours inspiré de religions animistes. Jara viendrait du même pays que Simon, à savoir Yoruba au sud du Nigeria, ce qui créé un lien fort entre les deux hommes. Adebisi semble changer et tempère sa violence, mais est aussi fortement perturbé, commençant à avoir des visions.

Superstitieux et rusé, Antonio Nappa devinera que Jara contrôle Adebisi (que se soit par "magie" ou par simple sentiments ne compte pas) et ordonnera à Kenny Wangler de l'éliminer afin de faire plonger Adebisi dans le désespoir et de venger ainsi le viol de Peter Schibetta. Excédé par le comportement anarchique de leur boss, Wangler et d'autres membres des Homeboys accepteront la demande du Sicilien et tueront Jara, accusant après coup Adebisi lui même. La mort de Jara plongera alors Adebisi dans un frénésie destructrice et dans la folie. Il restera alors en service psychiatrique plusieurs mois. Les Siciliens reprendront alors le contrôle du trafic de drogue, mais devront accepter de partager en partie les bénéfices avec les Black Gangsta dirigé par Kenny Wangler et les Latinos d’El Norte, revenus en force grâce à leur charismatique nouveau chef : El Cid.

Saison 3

Faisant preuve d'un comportement irréprochable, Adebisira défendra même son ancienne victime Peter Schibetta dans la section psychiatrique, Mc Manus acceptera de le reprendre à Em City. Une fois de retour, Adebisi semble dans un premier temps devenu beaucoup moins violent (il s'excuse même devant Nappa et le remercie de lui avoir ouvert les yeux en tuant Jara), se tenant loin du trafic de drogue et sera ainsi rejeté par les Homeboys, notamment Kenny qui souhaite sa mort de crainte qu'il ne cherche à reprendre sa place ou simplement pour venger les crises de colère qu'il subissait de la part de Simon par le passé.

Malheureusement pour lui, Antonio Nappa interdira qu'on touche Adebisi, s'en servant de moyens de pression sur l'irrespectueux et trop tumultueux Wangler, au cas ou ce dernier deviendrait trop gourmand... Mais Adebisi est un loup dissimulé sous une peau d'agneau. Prétextant vouloir aider son prochain, il entre dans le service des Sidaiques afin de dérober du sang contaminé. Il en injectera sur sa broche et piquera Antonio Nappa avec, ce dernier ne pouvant alors plus résider à Em City.

Chucky Pancamo prend alors le contrôle des Siciliens, occasion que saisit alors Adebisi pour lui proposer son aide à se débarrasser de Wangler (que Pancamo déteste presque autant qu'Adebsi à cause de sa jeunesse et de son manque de respect envers les Siciliens en général). Prêt à pardonner le passé de Simon afin d'en faire un "allié de taille", ce dernier parviendra à punir les Homeboys qui l'ont trahis, mais sans les tuer, et soumettra à nouveau Wangler à ses caprices, voulant l'initier comme un homme plutôt que de le tuer, dans un premier temps...

Adebisi montre alors un nouveau visage : finis le simple dealeur de drogue, Simon veut faire avancer la cause des Noirs au sein de Oz. Il approchera le nouveau chef des Musulmans, Hamid Khan, qu'il sait porté sur la violence, contrairement à Kareem Said, et lui proposera son alliance contre "l'oppression des Blancs", qu'ils soient italiens, aryens, motards ou latinos.

Une fois les Black Gansta et Blacks Muslims alliés, Adebisi projette un plan à long terme dont le but est d'affermir le pouvoir et la présence des Noirs au sein de Oz de manière définitive. En prenant lieu il veut destituer Mc Manus au profit d'un directeur Noir, pensant que ce dernier sera plus compréhensif envers les siens et manipulable.

Saison 4

Grâce à la complicité d'un gardien noir fasciné par son discours, Clayton Hugues, il sera en possession d'une arme à feu. Plutôt que de bêtement s'en servir, il la confiera à Guillaume Tarrant, une victime d'origine française de Wangler. Ce dernier s'en servira pour se défendre et le tuera, ainsi que plusieurs autres noirs et un gardien, créant ainsi plus de tension entre les blancs et les noirs au sein de Oz. Faisant d'une pierre deux coups, se débarrassant Wangler et accusant Mc Manus de "laxisme et d'incompétence" au sein de Em City, il parviendra à ses fins et fera renvoyer ce dernier.

À l'arrivée du nouveau directeur afro-américain d'Emerald City, Martin Querns, Adebisi passe un marché avec celui-ci : Querns remplace de nombreux détenus par des détenus noirs voués à servir Adebisi, le laisse faire ce qu'il veut, en échange de quoi Simon s'engage à supprimer la violence à l'intérieur d'Em City. Ce dernier accepte avec empressement, en informant ses deux partenaires Chucky Pancamo des Siciliens et Enrique Morales de l'El Norte.

Au début, Querns commence intelligemment par remplacer les deux groupes que sont les Aryens et les Motards, peu apprécié par les autres groupes. Zahir Arif sera le premier à s'inquiéter en constatant qu'aucun nouveau venu n'est musulman mais membre des Homeboys au sein de Oz, mais Adebisi et Querns l'écarteront rapidement, le forçant à supplier Kareem Said, qu'il avait lui même destitué, de reprendre sa place et de les guider. Puis c'est au tour des Chrétiens et des Drag Queens de céder la place à d'autres détenus noirs, ce qui commencera à inquiéter Ryan O'Reilly et Chris Keller prétendant qu'à Em City "il fait de plus en plus sombre". Mais Chucky Pancamo et Enrique Morales ne réagiront que trop tard, concentré uniquement sur les bénéfices monétaires du Deal avec Querns. Finalement, Adebisi leur fera comprendre qu'ils ne seront plus nécessaires non plus et que Querns va les éjecter de Em City dans peu de temps.

Il n'y aura ainsi même pas besoin de déclencher une guerre entre les trois gangs, étant donné que même unis les Latinos et les Siciliens sont surpassés par le nombre de Noirs. Le nombre de Blancs restant à Em City se compte alors sur le doigt d'une main (Tobias Beecher, Chris Keller et les frères O'Reilly notamment) et Simon Adebisi règne alors ouvertement en maître sur tout le bloc. Il dispose d'un rideau pour sa cellule, d'alcool, de drogues, de cassettes vidéos ou d'instruments de musiques offert par Querns... Kareem Said, inquiet de la corruption des esprits que représente pour lui le leadership d'Adebisi, feint de se rapprocher de celui-ci. Pour tester sa loyauté, Adebisi lui remet une cassette vidéo documentant les « excès » sur lesquels Querns a fermé les yeux. Cette cassette est finalement donnée au directeur Leo Glynn, qui renvoie Querns sur le champ. Furieux, Adebisi se précipite dans la cellule de Said pour le tuer, mais c'est finalement lui qui se fait tuer après une lutte féroce contre Said.

Tel un lion, il sortira de sa cellule en hurlant, défiant une dernière fois tous les prisonniers de Oz, et s'écroulera suite au coup de couteau de Said. Le jeu de l'acteur, tout autant que le personnage de Adebisi, aura marqué les esprits des fans même après sa mort. Ainsi durant de nombreux épisodes par la suite, il sera souvent fait mention de Simon Adebisi à travers les dires de certains détenus, notamment par le retour dans la série de certaines de ces victimes, comme Peter Schibetta, qui ne se remettra jamais vraiment de son viol.

Relation avec les autres personnages

Il est à noter que, bien que Adebisi ne fasse confiance à personne et déteste pratiquement tout le monde, deux détenus de Oz échapperont à son ressenti et à sa haine, pour des raisons complexes.

Tout d'abord Ryan O'Reilly l'irlandais, bien que blanc et plus ou moins concurrent d'Adebisi au niveau du trafic de drogue, ne se verra jamais directement menacé par ce dernier suite à leur partenariat dû à l'assassinat de Nino Schibetta. Ainsi, il est le seul détenu non Noir qu'il accepte au sein de la cuisine (en comptant son frère, que Ryan ne quitte jamais). Il s'interposera même entre James Robson l'Aryen et Ryan au cours de la Saison 4. Quand le frère d'O'Reilly se fait agressé par des Homeboys, il s'empressera d'engeuler ces derniers devant Ryan (même si le Pacte de Non-Violence imposé par Querns a aussi joué à ce moment-là). Reconnaissant peut être en lui une âme aussi noire que la sienne, ou du moins aussi machiavélique (car Ryan tue plus par nécessité de survivre que par désirs de violences gratuites contrairement à Simon), l'Irlandais s'attirera ainsi un certain respect de la part de ce dernier. Dans la version française, un dialogue de la Saison 1 synthétise bien la relation entre les deux hommes :

Adebisi (menaçant Ryan avec un bout de verre) : « T'es un véritable fils de pute de première, O'Reilly. »

Ryan (souriant) : « Venant de ta part je considère ça comme un compliment, Adebisi. »

Ensuite se trouve sa relation avec le Leader des Blacks Muslims, le charismatique Karim Said. Tout comme Adebisi voyait en Ryan un être aussi semblable à lui en termes de ruse et de machinations, il est possible qu'il voyait en Kareem un leader aussi (voir plus ?) charismatique que lui. Même quand celui-ci sera rejeté par les siens, Adebisi lui proposera son aide et sa protection face aux menaces des Aryens, qui veulent profiter de son exclusion du groupe des Musulmans pour l'abattre facilement. Ce dernier refusera, tout comme il refusera toujours de s'associer à Adebisi, sauf peu avant sa mort. Et malgré le fait que Karem critique son mode de vie de gangster et de drogué, qu'il s'oppose à ses actes violents ou qu'il ait converti Jefferson Keane le poussant à tourner le dos aux Homeboys, Adebisi ne sera jamais tenté de l'éliminer. Il sera même assez confiant envers Said pour lui confier que même en étant le maître de Em City, sa vie n'avait pas plus de sens car il était toujours à Oz. Enfermé et impuissant, vide… Ces dernières paroles sonneront comme un désir de mourir pour Kareem, qui comprend alors que Simon ne pourra jamais être converti, jamais être tempéré. Adebisi irai même jusqu'à lui remettre la seule chose capable de le faire éjecter de Emerald City, les fameuses cassettes, pour tester sa « loyauté ». Étrange, quand on sait que Adebisi n'a jamais cru en la volonté de Said d'être son allié. Ne pouvant plus exercer sa violence sur autrui, il est possible que Adebisi l'ait alors retourner contre lui même, engageant son comportement auto-destructeur et en faisant l'instrument de sa propre perte. Un échange de la Saison 4 est d'ailleurs révélateur de leur relation :

Adebisi : « Si je le voulais, je pourrais t'écraser maintenant, comme un cafard. »

Karem Said : « Oui mais tu ne le feras pas. »

Adebisi : « Et pourquoi pas ? »

Karem (regardant Adebisi droit dans les yeux) : « Parce que je suis le seul, parmi tous ces hommes, qui te dit la Vérité. »

Il est assez ironique de constater que Ryan et Kareem ont finalement grandement participé à sa perte, même à sa mort dans le cas de Said, alors qu'ils étaient les seuls à ne pas avoir subi d'attaque directe de ce dernier, et à avoir reçu une certaine reconnaissance de ce dernier…

On notera aussi la distance prises avec les Aryens, notamment Vern Schillinger, leur leader. Bien que les Blacks Gangsta représentent tout ce que les Aryens détestent (et vice versa), les deux groupes ne s'affronteront jamais directement. Bien qu'à de nombreuses reprises Vern et Adebisi se critiquent ou s'insultent de manière plus ou moins directe, force est de constater que Vern ne planifiera jamais la mort de Simon, alors qu'il tentera de tuer Kareem Said à plusieurs reprises et ce, dès son arrivée à Oz. Lors du 1er épisode de la série, un début d'affrontement est stoppé par un gardien entre Adebisi et Vern (affrontement pour savoir à qui Beecher appartiendrait…), enlevant la possibilité de conflits directs.

Si Simon reconnaissait une partie de lui en Ryan et Kareem, on peut supposer qu'il voyait en Schillinger un Blanc qui était à la fois son semblable et son antithèse. Semblable de par la mentalité (actes violents, tendances sadiques, perpétuations d'actes sexuels et de viols sur autrui…) mais opposé par leur race et leurs convictions (un Skinhead anti drogue face à un toxicomane noir antiblanc), on peut alors s'étonner que les deux hommes ne se soient pas écharpés depuis longtemps.

En effet, Adebisi tournera sa haine plutôt vers les Siciliens (voir les Latinos) et Schillinger s'opposera directement plutôt au Black Muslim et à Said. De même la victime préféré de Adebisi sera un Noir, Wangler (tour à tour son protégé, son allié, sa victime…) et celle de Schillinger sera un Blanc, Beecher (tour à tour son protégé puis sa victime puis son ennemi, puis parfois son allié…) Là encore c'est sous-estimer le côté calculateur des deux individus. Aucunement lié au trafic de drogues, Schillinger n'est en rien une cible de Adebisi pour le contrôle du trafic de stupéfiants. Quant à Schillinger, Adebisi représentait l'archétype même du gangster noir violent et incontrôlable, prouvant ainsi que les croyances de la Confrérie Aryenne étaient justifiées, là où Kareem, avec sa sagesse et sa non-violence, représentait une menace pour l'ideologie Néo Nazi elle même. L'exception sera faite quand Adebisi transformera la guerre des gangs en guerre des races, les Musulmans s'associant à lui là ou les Latinos et les Siciliens rejoindront Schillinger, mais là encore les conflits directs seront réprimés avant même de commencer…

Ce qui est sur c'est que Schillinger et Adebisi partagent effectivement le fait de ne pas vouloir changer leur habitudes criminelles et cèdent à leurs pulsions violentes. Bien que raisonnés par le Révérend Cloutier chez les Blancs ou par l'imam Kareem Said chez les Noirs, aucun des deux leaders ne perdura dans la voie du pardon et du changement.

Notes et Références


  • Portail des séries télévisées américaines Portail des séries télévisées américaines

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Simon Adebisi de Wikipédia en français (auteurs)

Нужно написать реферат?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Simon Adebisi — is a character played by Adewale Akinnuoye Agbaje on the HBO dramatic series Oz , set in an experimental prison unit. Character overview Prisoner #93A234. Convicted May 2, 1993 Murder in the first degree. Sentence: Life imprisonment without the… …   Wikipedia

  • Simon — See also: Simeon Infobox Given name 2 gender = male meaning = he has heard origin = Genesis 29:33Simon is a common name, from Hebrew שִׁמְעוֹן Šimʿon , meaning he [God] has heard (compare Ishmael ). *Simeon (name) *Simon (surname)People called… …   Wikipedia

  • Homeboys of Oz — Oz group leader 1=Jefferson Keane 2=Paul Markstrom 3=Simon Adebisi 4=Kenny Wangler 5=Simon Adebisi 6=Arnold Poet Jackson 7=Burr Redding 8=Arnold Poet Jackson ( de facto under Redding ) 9= 10= 11= 12=The Homeboys are the African American prisoners …   Wikipedia

  • Warden Leo Glynn — Leo Glynn (played by Ernie Hudson) is the warden of the Oswald state correctional facility on the HBO drama Oz . Character overviewHe began working as a correctional officer (possibly Oz s first African American CO) in Oz in the early 1980s and… …   Wikipedia

  • Tim McManus — is a fictional character on HBO s prison drama Oz, played by Terry Kinney. Character overviewMcManus, the idealistic manager of Emerald City, is unlike the rest of the staff members at Oz as he has never been a CO, has a college education, and… …   Wikipedia

  • Italians of Oz — Oz group leader 1=Nino Schibetta 2=Peter Schibetta 3=Antonio Nappa 4=Chucky Pancamo 5=Frank Urbano 6=Chucky Pancamo 7= 8= 9= 10= 11= 12=On the prison drama Oz, the Italian inmates are Mafia members of Sicilian origin imprisoned for a variety of… …   Wikipedia

  • Peter Schibetta — is a fictional character on the HBO series Oz , portrayed by Eddie Malavarca. Prisoner #98S112. Convicted May 19, 1998 Five counts of money laundering and extortion. Sentence: 35 years, eligible for parole in 20. He is the son of Nino Schibetta,… …   Wikipedia

  • Latinos of Oz — Oz group leader 1=Miguel Alvarez 2=Raoul El Cid Hernandez 3=Enrique Morales 4= 5= 6= 7= 8= 9= 10= 11= 12=The Latino inmates of Oz, nicknamed El Norte, are a group that often is more focused on making a credible presence within Oz than controlling …   Wikipedia

  • Chucky Pancamo — Charles Chucky The Enforcer Pancamo is a fictional character, played by Chuck Zito, on the HBO series Oz.[1] Contents 1 Character overview 2 Development 3 Fictional history …   Wikipedia

  • Characters of Oz — The characters of Oz are a diverse mixture of inmates from various gangs and prison staff.ponsorsDue to Emerald City s unconventional configuration and routine, each new inmate is given a sponsor to help them get acclimated to Em City. Sponsor… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”