Silvina Ocampo

Silvina Ocampo
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ocampo.
Silvina Ocampo en 1979

Silvina Ocampo (Buenos Aires 1903-id. 1993) est une écrivaine argentine dont les domaines de prédilection sont la poésie et la nouvelle.

Sommaire

Biographie

Née en Argentine en 1903, au 550 de la rue Viamonte à Buenos Aires, Silvina Ocampo est la cadette d'une famille de six sœurs.
Ses parents, Manuel Ocampo et Ramona Aguirre, issus tous les deux de familles aisées de l’élite aristocratique argentine, lui offrent à l’adolescence de poursuivre ses études à Paris. Elle accepte l’offre avec joie et excitation et entreprend de suivre des cours de dessin et de peinture sous la tutelle de Giorgio de Chirico et de Fernand Léger, artistes déjà réputés. C'est par la découverte de ce nouveau monde artistique qu'elle compose ses premiers essais littéraires.

Lorsque Silvina Ocampo termine ses études, sa sœur aînée, Victoria, femme influente et éditrice du magazine argentin à succès SUR, l’invite à écrire pour elle. Ainsi, pendant environ vingt-cinq ans, elle écrit pour ce magazine des articles, poèmes et nouvelles. C’est par l’entremise de SUR qu'elle se fait connaître auprès du grand public et qu’elle réussit à se tailler une place parmi les illustres écrivains du Río de la Plata.
Dès son entrée dans le monde littéraire, elle se lie d’amitié avec beaucoup d’écrivains sud-américains qui deviendront plus tard célèbres, tel Jorge Luis Borges. C’est en compagnie de ce dernier qu’elle rencontre, à l’âge de 28 ans, l’homme de sa vie, Adolfo Bioy Casares, autre écrivain argentin, qu’elle épouse en 1940, et avec qui elle aura une fille, Marta.

Comparativement à ses collègues et amis, Silvina Ocampo est une femme réservée qui, malgré son succès, refuse de se « médiatiser ». Sa notoriété est ainsi longtemps demeurée dans l’ombre de celles de ses fidèles acolytes. Malgré cela, elle collabore avec Borges et Casarès à deux anthologies de la littérature fantastique de l'époque, Antología de la literatura fantástica, en 1940, et Antologìa poética argentina, en 1941.

Les domaines de prédilection de Silvina Ocampo restent, malgré la parution de ces deux anthologies, la poésie et l’écriture de nouvelles.
Dans sa carrière d’écrivaine, elle publie sept recueils de nouvelles entre 1937 et 1988 et traduit une bonne vingtaine d’œuvres de ses auteurs favoris, tel Edgar Allan Poe. On compte parmi ses ouvrages les plus marquants : Los que aman odian (roman policier, écrit en collaboration avec Adolfo Bioy Casares) en 1946, Autobiografía de Irene (recueil de nouvelles) en 1948, Los nombres (poèmes) en 1953 et La furia y otros cuentos (recueil de nouvelles) en 1959.

Silvina Ocampo s’éteint à son domicile, en 1993.

Récompenses

Silvina Ocampo a reçu un grand nombre de prix tout au long de sa carrière.
En 1953, elle se voit offrir le deuxième prix à la compétition nationale de poésie d’Argentine pour son recueil Los nombres, et le premier prix, à cette même compétition neuf ans plus tard, pour son poème Lo amargo por dulce.
Elle se distingue également lors de la remise des prix du Premio Club de los XIII en 1988 pour Cornelia frente al espejo.
Elle se voit également remettre le « Gold Pen » par le PEN club, l'association internationale d’écrivains qui défend la liberté d’expression.

Bibliographie

Publications

Études

  • Gérald Larrieu, « Las travesuras peligrosas. Por una lectura de Las vestiduras peligrosas de Silvina Ocampo », université François-Rabelais, Tours, décembre 2006

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Silvina Ocampo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Silvina Ocampo — en Posadas, Misiones, 1959. Nacimiento 28 de julio de …   Wikipedia Español

  • Silvina Ocampo — Aguirre (* 28. Juli 1903 in Buenos Aires; † 14. Dezember 1993 in Buenos Aires) war eine argentinische Schriftstellerin und Übersetzerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Preise und Auszeichnungen 3 Werk …   Deutsch Wikipedia

  • Silvina Ocampo — (1903 1994) was an Argentine poet and short fiction writer. Born in Buenos Aires, the youngest of the six children of Manuel Ocampo and Ramona Aguirre. She was educated at home by tutors. One of her sisters was Victoria Ocampo, the publisher of… …   Wikipedia

  • OCAMPO (S.) — Silvina OCAMPO 1903 1993 Née à Buenos Aires en 1903, Silvina Ocampo attendit 1937 et la parution de son premier livre un recueil de nouvelles intitulé Viaje olvidado pour commencer à se faire un prénom: la renommée littéraire de la famille… …   Encyclopédie Universelle

  • Ocampo — ist der Name folgender Orte in Mexiko: Ocampo (Chihuahua) Ocampo (Coahuila) Ocampo (Durango) Ocampo (Guanajuato) Ocampo (Michoacán) Ocampo (Tamaulipas) Bejucal de Ocampo sowie einer philippinischen Stadtgemeinde in der Provinz Camarines Sur,… …   Deutsch Wikipedia

  • Ocampo — es uno de los 46 municipios del Estado de Guanajuato. * * * Ocampo, Florián de Ocampo, Gabriel Ocampo, Silvina Ocampo, Victoria …   Enciclopedia Universal

  • Ocampo — Contenido 1 Apellido 2 Casa de Cultura y Centro Cultural 3 Municipios de México 4 Véase también Apellido …   Wikipedia Español

  • Ocampo — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymie Augusto Ramirez Ocampo (vers 1934 2011), maire de Bogota, ministre des Relations extérieures de Colombie, membre de l’Assemblée constituante… …   Wikipédia en Français

  • Ocampo (surname) — The surname Ocampo may refer to: Luis Moreno Ocampo, Argentine chief prosecutor of the International Criminal Court Melchor Ocampo, 19th century Mexican liberal Octavio Ocampo, Mexican painter and sculptor Rain Ocampo, fictional character in film …   Wikipedia

  • OCAMPO (V.) — OCAMPO VICTORIA (1890 1979) Née à Buenos Aires, Victoria Ocampo appartenait à une famille traditionnelle de la haute société argentine. Sa sœur Silvina (1903 1993), épouse à partir de 1940 d’Adolfo Bioy Casares, devait révéler, dans le domaine… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”