Realisme (peinture)

Realisme (peinture)

Réalisme (peinture)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Réalisme.

Sommaire

Le Réalisme


Le Réalisme est un mouvement artistique du XIXe siècle (env.1830 à 1870). Il est à considérer comme un trait d'union, une transition entre le romantisme et l'impressionnisme. C'est une étude approfondie de la réalité et représentation authentique. La révolution de 1848 contre la Monarchie de Juillet a des répercussions dans le domaine artistique : les conventions néoclassiques alors en vigueur sont rejetées et le réalisme s'affirme. Là où le Néoclassicisme se référait à la pensée antique d'un idéal parfait, équilibré, mesuré, le réalisme veut montrer ce qu'il perçoit de manière objective. On peut rapprocher cette pensée des avancées techniques qui avaient alors lieu (la Révolution industrielle), mais aussi de la mort de Dieu dont parle Nietzsche : la science prend la place des mythes.
Appliquant une méthode dérivée de la méthode scientifique, l'artiste s'attache alors à représenter ce qu'il voit et non plus des "hauts faits" ou des sujets mythologiques. Les paysans ou les gens du peuple deviennent des sujets de tableaux.

Il y a trois peintres fondamentaux : Camille Corot, Gustave Courbet et Millet, dont Champfleury défendra l'esthétique.

  • Corot, né en 1796, fils de commerçant que rien ne prédestinait à la peinture, il fut inspiré par Nicolas Poussin et cherchera constamment son inspiration dans la nature, une nature différente du romantisme (=nature consolatrice) car les réalistes se moquent des états d'âme, c'est une nature qu'ils essaient de reproduire en ce qu'elle est. Il va être toute sa vie passionné par la peinture, concentré sur son art de peindre. Inspiré par l'Italie, il va très souvent à Rome. Il faisait l'art du portraitisme.
  • Courbet, né en 1819 à Ornans, il va à l'académie de Besançon. Il a moins de subtilités que chez Corot. On lui reprochait à l'époque de peindre comme un paysan "Courbet peint comme un paysan laboure", disaient les critiques de l'époque.Courbet adhére aux idées de Proudhon et participe à la commune de Paris apres l'ecrasement de laquelle, il est contraint de s'exiler en Suisse. Courbet est l'artiste le plus représentatif du réalisme.
  • Millet, né en 1814, fils de fermier, part à Cherbourg à l'âge de 18 ans pour apprendre la peinture. En 1837 il rentre aux Beaux-arts. Ne gagnant pas le prix de Rome, il quitte l'école et va habiter dans une autre ville, Barbizon. Il y habitera jusqu'à sa mort. Millet peint surtout la vie paysanne pauvre.

Articles connexes

Noms et œuvres

Cet article fait partie de
la série Peinture
Hiuppo PL.svg

Liste des peintres
Portail de la Peinture

Sources

Histoire de l'Art, Larousse, 1998

  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la peinture Portail de la peinture
Ce document provient de « R%C3%A9alisme (peinture) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Realisme (peinture) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Réalisme (peinture) — Pour les articles homonymes, voir Réalisme. Un enterrement à Ornans, Courbet, 1850 Le réalisme est un mouvement du …   Wikipédia en Français

  • Peinture américaine — La peinture américaine est l un des arts développé aux États Unis par les premiers colons et leurs successeurs, à partir du XVIIe siècle. À l époque moderne, les artistes européens franchissent l Atlantique et créent les premiers tableaux sur le… …   Wikipédia en Français

  • Peinture française au XIXe siècle — La peinture française au XIXe siècle est représentée par des changements esthétiques et l apparition de plusieurs courants dont se distinguent principalement la peinture romantique vers les premières décennies du siècle, et l impressionnisme …   Wikipédia en Français

  • RÉALISME (art) — Tout comme en littérature, le réalisme a été le mouvement dominant en art pendant la seconde moitié du XIXe siècle. Pourtant, il n’a fait l’objet, de la part des chercheurs, que d’investigations fragmentaires, et ses limites tant géographiques… …   Encyclopédie Universelle

  • RÉALISME (RETOUR AU) — La fin des années 1960 aura été une période de grande effervescence artistique: se succèdent une série de mouvements qu’officialisent et que diffusent sans tarder d’importantes manifestations internationales comme la Documenta de Cassel, les… …   Encyclopédie Universelle

  • réalisme — [ realism ] n. m. • 1801; de réel, d apr. lat. realis 1 ♦ Hist. philos. Ancienne doctrine platonicienne de la réalité des idées (I), dont les êtres individuels ne sont que le reflet. Réalisme et idéalisme. Doctrine médiévale de la réalité des… …   Encyclopédie Universelle

  • Realisme magique — Réalisme magique L’appellation réalisme magique est utilisée depuis 1925 par la critique littéraire et la critique d’art pour rendre compte de productions où des éléments perçus et décrétés comme « magiques », « surnaturels »… …   Wikipédia en Français

  • Peinture en Corée — Peinture populaire minhwa: le tigre et la pie L´article sur la peinture en Corée est consacré aux œuvres d artistes coréens en Corée ou à l étranger réalisées sur n importe quelle support. Il inclut les expressions artistiques les plus antiques… …   Wikipédia en Français

  • Peinture d'art — Peinture  Pour l’article homonyme, voir Peinture (matière).  …   Wikipédia en Français

  • Peinture Français — Peinture française Peinture baroque: L Inspiration du Poète, Nicolas Poussin. La peinture française est considérée comme une des plus importantes par son influence, son histoire et ses productions. Les premières manifestations de la peinture… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”