Prototype (jeu vidéo)

Prototype (jeu vidéo)
[PROTOTYPE]
Prototype Logo.png

Éditeur Activision
Développeur Radical Entertainment

Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 3, Xbox 360, Windows
Média DVD, Blu-ray
Contrôle Manette de jeu, clavier

Évaluation

PEGI : 18+

ESRB : Mature (17+)

[Prototype] est un jeu vidéo développé par Radical Entertainment, édité par Activision, et sorti en 2009.

Sommaire

Système de jeu

Le système de jeu peut être comparé à une synthèse entre le système de mission en ville ouverte de GTA et le système de combat de God of War, ce qui donne un gameplay s'apparentant à celui de Hulk.
Vous parcourez donc New-York pour rejoindre les différents points de départ des missions scénarisées ou simples défis (en grand nombre). Les déplacements sont entièrement pris en charge par le saut et la touche de course. Tous les mouvements de franchissement d'obstacles sont automatiques. Le combat se gère avec différentes armes présentant quelques combos et super-coups. Les nouvelles habilités (améliorations) se débloquent grâce aux points d'expérience collectés lors de missions annexes ou lorsque vous tuez. En plus de posséder une panoplie diverse de super-pouvoirs (armure, fouet, griffes, lame, marteaux, bouclier...), le joueur peut assimiler une personne (civile ou militaire) pour absorber sa mémoire (cela servira pour la quête principale) et son apparence ; on peut donc se dissimuler dans la foule et/ou détruire une base militaire de l'intérieur (en prenant le "rôle" d'un militaire).

Scénario

La gestion de la trame dans ce jeu fait l'expérience d'un traitement particulier. Le joueur doit en effet collecter les séquences de mémoire des différents individus qui ont pris part à l'intrigue générale. La découverte du drame principal est donc en partie isolée de "la quête principale" et constitue une part différente du jeu.

Sans dévoiler les tréfonds du scénario, vous incarnez Alex Mercer et votre réveil à la morgue entame cette aventure. Amnésique et doué de super-pouvoirs, la recherche de la vérité peut commencer. De plus, la ville est contaminée par un virus dont les infectés ne vous laisseront pas la vie sauve et, pour couronner le tout, les militaires se mêlent de l'histoire et à leurs yeux vous n'êtes qu'un contaminé et un terroriste responsable de l'infection. Alex Mercer se lance alors dans une série d'aventures à travers New York pour découvir qui il est réellement et qui est responsable de sa mutation génétique.

Avant les événements de Prototype

Le Projet Red Light

Opération Carnaval I

Un virus est développé et inoculé à des chimpanzés. Leur force et leur intelligence sont accrues. Ces résultats positifs et encourageants font naître un second projet visant à le tester sur l’être humain.

Opération Carnaval II : Du 11 juin 1964 au 7 juillet 1969

Une communauté de familles de militaires est créée à Hope, dans L’Idaho. Une prétendue autocratie est mise en place pour faire avancer la science. Les habitants pensent être soumis à des simulations de retombées radioactives alors qu’ils sont en fait exposés au virus issu de l’opération Carnaval I :
461 sujets sont infectés par le virus DX 11-18 Variante A.
998 jours se déroulent sans infection signalée.
Le virus semble alors inopérant sur l’homme.

Entre 1965 et 1968 il y eut 27 naissances. Tous les bébés étaient positifs à une souche comparable au Dx 11-18. Ils étaient porteur du virus In Utero, mais après leur naissance, ils portaient autre chose : Tous les bébés nés après 1965 sont morts d’anomalies génétiques imprévues.
Ces mutations génétiques qui les ont tués étaient uniques, comme si le virus essayait de créer quelque chose sans y parvenir.

Une jeune femme nommée Elisabeth Greene a fréquenté 6 des 27 enfants de Hope. Elle a ainsi contracté une variante de la souche DX 11-18. Son infection coïncide à 2 jours prêts avec la mort du dernier enfant le 7 août 1968.

Le 8 août 1968, l’épidémie débute.
Au bout du troisième jour, 70% de la population était infectée. Les derniers habitants ont alors été infectés de force.
Au cours du premier mois, le virus a tué la moitié de la population mais l’illusion d’une ville saine reste intacte. L’examen des personnes infectées a révélé une nouvelle souche du DX 11-18 encore inconnue, soupçonnée être à l’origine de l’épidémie de Hope.

Opération Altruiste : 5 Juillet 1969

La ville est reprise le 7 juillet 1969 lors de l’opération Altruiste qui débute 2 jours plus tôt. Les éléments de la 1re unité de défense biologique, baptisée aujourd’hui BlackWatch, venant de Fort Detrick dans le Maryland, y est affectée sous le commandement de Peter Randall.

Il était impossible d’étudier le virus en restant en retrait, il fallait donc y être directement confronté, le voir en action. L’unité rencontre une forte résistance des infectés aux abords de Hope. Mais après une longue escarmouche, la ville est reprise et bombardée.

Les deux survivants de l’infection sont Elisabeth Green 19 ans et un enfant male dont l’identité est classée Top Secret, son fils (Paria).
Lorsque le futur Général Randall prend l’enfant dans ses bras, il est attaqué par Elisabeth. Blessé et craignant d’être contaminé, il se tranche le bras pour éviter la propagation du virus.

Le but ultime de l’épidémie de Hope était de créer quelque chose de nouveau. Il y eut 14 tentatives avortées : Les enfants de Hope. Seul Paria a survécu.

En juillet 1969, Elizabeth Greene est transférée à Fort Detrick tandis que Paria est transféré en salle blanche à la base aérienne de Vandenburg le mois suivant.

le Projet BlackLight : De nos jours...

Une des nombreuses souches du virus issue d’Elisabeth Greene attire l’attention de la société GENTEK, qui souhaite examiner puis développer un virus capable de copier et d’assimiler des traits et apparences génétiques. Le directeur des recherches de GENTEK, Raymond Mc Mullen, voulait créer une arme biologique à partir des échantillons prélevés sur Greene. Alexander Mercer, ayant contribué à son développement, sera contaminé par l’une de ses variantes.

Une fois dans l’organisme, Le virus DX 11-18 (BlackLight) affecte la protéine qui code dans chaque cellule les régions des introns promoteurs. Il pénètre dans la cellule et la modifie, la redéfinit, celle-ci se réplique avec des régions non codantes rendues actives, ce qui entraine des modifications biologiques majeures.
Le plus souvent ces modifications sont trop importantes, dans 99,99% des cas l’organisme succombe, des organes vitaux sont touchés et le malade meurt. Le délai entre la première injection et la mort varie, mais se compte généralement en heure ou en jours

Sa propagation est plus rapide que celle de Hope, il ne réagit pas de la même façon. Son taux de mortalité est plus faible et sa période d’incubation plus longue.

Le Projet Croisade : 1er août 1969 - De nos jours...

Fils d’Elisabeth Green.
Transféré en salle blanche à la base aérienne de Vandenburg le 1er août 1969 en tant que principal sujet du Projet Croisade. Il présente une activité biologique inhabituelle, il cause la mort de 5 personnes en 34 ans de captivité.

Il est peut être la seule chance d’arrêter Greene et Mercer. Il est la réalisation parfaite de toutes les régions non codantes du génome à l’instar de MOTHER qui en est le résultat imparfait. Il est le résultat naturel de ce qui se cache dans le génome. Si MOTHER n’est qu’une simple porteuse, Paria est unique car il présente plusieurs anomalies. C’est un mâle et il ne semble pas être porteur du moindre virus. Il n’y a aucune certitude sur ce qu’il est.

Déroulement de l'intrigue

L'histoire commence par le retour à la vie d'Alex Mercer à la morgue des locaux GENTEK sur l'ile de Manhattan-New York, étant sur le point de subir une autopsie par deux scientifiques, il se réveille amnésique avec une vilaine blessure au ventre. Ne comprenant pas se qu'il lui arrive, Alex tente de s'échapper du bâtiment mais tombe malheureusement sur la sécurité, un groupe de soldat du BlackWatch. Ce dernier étant déboussolé demande de l'aide au soldat mais ayant pour ordre de l'abattre, Alex se fait tuer... mais se relève quelques secondes après comme si rien ne s'était passé, il se précipite aussitôt vers une sortie lui permettant de s'enfuir, en sautant par dessus le portail de 4-5 mètre de hauteur tout en se disant à lui-même que ce fut facile. C'est alors qu'il tombe nez à nez avec un soldat prêt à l'abattre, qu'Alex le saisit et l'absorbe (ou l'assimile comme il dit)c'est alors qu'Alex prend conscience de ses pouvoirs et prend aussitôt l'apparence du soldat précédemment assimilé. Alors qu'un commandant du BlackWatch s'approche de notre individu (Alex sous la forme du soldat), Alex l'assimile et entre en contact avec les souvenirs de ce dernier.

Pour lever le voile sur son passé effacé, Alex entreprend de faire payer en assimilant tous les soldats, scientifiques et civils ayant un rapport avec BlackWatch, GENTEK, et les événements de la ville de Hope dans l'Idaho.

Les quelques jours qui suivirent, une infection se propage au sein de la population, l'ile de Manhattan est alors mise en quarantaine par l'armée et la section spécial: le BlackWatch, sous le commandement du général Peter Randall, le même responsable durant les événements de Hope quelques années aux paravant. Cette infection est en réalité le virus BlackLight qui modifie les caractéristiques biologique des infectés par des mutations génétique.

Après plusieurs quêtes pour retrouver sa mémoire, Alex découvre la vérité des évènements d'Hope, la mission du BlackWatch, les caractéristiques du virus BlackLight ainsi que le potentiel de ses pouvoirs, comme la possibilité de créer des griffes à la place de ses doigt, de décupler sa force, de créer une lame osseuse aussi tranchante qu’un sabre, transformer ses bras en "marteaux" et fouet(à la Indiana Jones). Mais il est aussi capable de transformer son bras droit en bouclier, de recouvrir la totalité de son corps par une armure de biomasse, de voir la chaleur des corps a travers la fumée et de trouver les civils/militaire infectés dans les zones fortement peuplé.

Au bout de 8jours du début de l'infection, plus de 45% de la population se retrouve infectée, l'armée met en place plusieurs avant-poste fortifié composés de marines, de blindés légers/lourds et d'hélicoptères pour faire face à l'infection et nids d'infectés dissimulés un peu partout dans Manhattan. Plus les jours passent, plus l'armée dispose d'équipement spéciaux comme des détecteurs d'infectés fixe ainsi que des détecteurs mobiles, des tanks lourds à munitions thermiques capable de détruire un nid d'infectés en un seul tir, mais surtout un gaz chargé d'hémotoxine fabriqué par GENTEK capable d'endiguer et d'anéantir l'infection.

Aux 15e jours de l'infection, 80% de la population est infectée, le BlackWatch reçoit l'ordre d'ouvrir le feu sur tout ceux qui bougent, même les soldats de l'armée s'ils refusent d'obéir au ordre. Après avoir détruit la fabrique d'hémotoxine et avoir découvert qui il était vraiment, Alex rencontre un contact du BlackWatch qui se trouve être en réalité Cross/le spécialiste, ce dernier informe Alex que le général Peter Randall prévoit de faire sauter une ogive nucléaire rayant New York de la carte ainsi que l'infection et toute trace des recherches de GENTEK sur BlackLight. Le seul moyen pour Alex d'empêcher le général d'anéantir la ville, est de se rendre sur le porte avion "USS Reagan" QG mobile du BlackWatch, pour s'y rendre Alex devra assimiler un colonel qui doit être rapatrié par Cross sur le géant d'acier.

Une fois sur place en compagnie de Cross, Alex assimile le général et découvre grâce aux souvenirs de Randall, que durant les événements d'Hope, la dernière survivante Elizabeth Greene était enceinte d'un enfant connu sous le nom de code Paria, et que ce dernier avait tenté d'assimiler le général, n'étant encore qu'un enfant le processus était plus long que pour Alex, d'où la perte du bras gauche du général Randall... Mais étrangement Randall, étant jeune à cette époque (une trentaine d'année et ressemblait à son "ami" Cross ) en fait ce dernier se trouve être en réalité le Chasseur suprême , Cross c'est fait assimilé lors de la cinématique où on voit en vision d'infecté , quand le chasseur reprend sa forme originale on voit en vison Alex infecté comme dans la cinématique avec Cross . (Hypothèse non confirmée)

C'est alors que le Chasseur dévoile son projet : assimiler Alex pour devenir un être "parfait", il reprend donc sa forme originelle de Molosse Suprême, le compte à rebours étant lancé, Alex n'a qu'une poignée de minutes pour vaincre le monstre et pouvoir espérer sauver New York. C'est un combat d'une extrême violence que livre Alex contre l'Hybride Suprême sur l'USS Reagan, le navire est en alerte toutes les forces sont déployées en son bord, les marines, les hélicos ainsi que des attaques de F-22. Au bout de quelques minutes, l'équipage évacue le navire alors qu'Alex élimine le Molosse Suprême, sortant vainqueur du combat final, Alex se précipite vers l'ogive pour la reprogrammer, lui donnant le temps nécessaire pour larguer l'ogive au large de New York... mais sur le trajet du retour, l'hélico d'Alex est pris dans l'explosion et est réduit en cendres.

Quelque instant plus tard, sur une rive de Manhattan, un corbeau va faire le charognard sur un reste de "biomasse", cette chose difforme attrape l'oiseau et l'assimile....la biomasse se trouvait être un reste du corps d'Alex. C'est alors qu'Alex régénère son corps grâce au corbeau, Alex, régénéré, marche le long de la rive en regardant vers Brooklyn tout en parlant a lui-même qu'il a cherché la vérité mais quand il l'a trouvé, elle ne lui a pas plut, que trop de gens avait souffert de l'erreur d'Alex Mercer. Qu'il devra supporter les plaintes des milliers de gens qui font partie de lui, et il se demande ce qu'il est devenu, quelque chose d'inhumain....mais pas seulement.

Personnages

Alex Mercer/ZEUS

Alex Mercer est le personnage principal de Prototype. Il est âgé de 29 ans, mesure 1 m79 et pèse officiellement 87 kg[1]. Alex est quelqu'un de très mystérieux, de froid, voire effrayant. Il est vêtu d'une chemise blanche au-dessus de laquelle se trouve un gilet, lui-même surmonté d'un blouson de cuir. La capuche de son gilet est constamment rabattue sur sa tête, ce qui en fait une marque caractéristique.

À cause d'un accident dont il ignore lui-même la cause, Alex se réveille une nuit à la morgue, amnésique et mal-en-point, sur le point de se faire "autopsier" par deux scientifiques. Il parvient à s'enfuir du bâtiment où il se trouvait, mais tombe sur un commando spécial, le BlackWatch, chargé de l'éliminer. Il arrive à leur échapper en sautant par dessus un gigantesque mur (il dit lui-même que ce fut facile), ce qui lui fait prendre conscience de ses pouvoirs. Une fois les soldats semés, Alex se rend chez sa sœur Dana, dans l'espoir d'acquérir son aide et de découvrir qui lui a fait ça, pour ensuite lui faire payer...


Parents divorcés, une sœur.
Détenteur d'un Doctorat en génétique de l’université de Colombia.
Il est engagé en tant qu’ingénieur chez Gentek.

Alexander J. Mercer travaillait sur des projets spéciaux au département classé secret défense niveau A sous la direction de Raymond Mc Mullen. Il ne savait pas exactement sur quoi il travaillait, mais à partir de ce moment, il est fasciné par la structure virale qu’il étudie : En 3 ans il rendit le virus 10 fois plus dangereux. Il fut peu soucieux de l’éthique car trop fasciné par ce projet.

Il fut sous surveillance 24/24h du fait qu’il travaillait sur le virus issu d’Elisabeth Greene. Son travail sera déterminant dans la compréhension du Black Light.

Un jour, il décida de charger sa sœur d’enquêter sur les travaux de GENTEK au plus haut niveau.

Il finit par apprendre que l’échantillon provenait d’une personne retenue dans les labos, Elizabeth Greene, et qu’elle n’avait pas été infectée par accident : un cobaye. Il se demandait ou vont les résultats qu’il obtenait. Il commença à douter d’une machination.

Se considérant comme manipulé, prenant conscience de la véritable réalité de son travail et du traitement infligé à Greene. Il est vu pour la dernière fois par Karen Parker en train de quitter GENTEK en possession de son ordinateur portable. En réalité, il dérobait le virus BlackLight en tant qu’assurance vie.

Il confia à Karen que s’il devait mourir, il ne serait pas le seul. Elle tenta de trouver une solution, de le raisonner, mais celui-ci lui répondit qu’il voulait la vérité, savoir d’où provenait Elizabeth Green.

Il ira raconter au Dr Stanley Washington (surement l’un de ses confrères) qu’il ne savait pas ce que GENTEK comptait faire du virus, que Mc Mullen ne prendrait pas le risque de s’attaquer à lui alors qu’il possédait le virus, qu’il les tenait. Il appela Mc Mullen, et se disputa avec lui.

Mais, son portable étant mis sur écoute, il est finalement localisé. Une unité en tenue civile du Black Watch est alors envoyée pour l’appréhender.

Alex se rendit à la gare de Penn Station. Face à l’unité qui l’avait retrouvé, il commit un geste désespéré et rependit le virus en jetant la fiole sur le sol avant d’être abattu. Des centaines, peut être des milliers, de personnes seront contaminées par le Virus.

Son corps est transféré à la morgue de GENTEK, où il finira par renaitre sous une autre forme : Il est devenu le Virus Black Light, l’activation artificielle des régions non codantes du génome, une manipulation génétique.
Le plus souvent les modifications du virus sont trop importantes, dans 99,99% des cas l’organisme succombe, des organes vitaux sont touchés et le malade meurt. Alex Mercer semble avoir bénéficié du 0,01% restant. Alex n’est pas un infecté comme les autres mais biologiquement similaire.

Dana Mercer

Dana est la sœur d'Alex.

Après cinq années sans voir son frère, ce dernier va la contacter deux semaines avant les événements du jeu afin qu'elle enquête pour lui sur GENTEK, la compagnie pour laquelle a travaillé Alex avant de disparaître. Désormais, elle mène une double lutte et ce afin de permettre a Alex de retrouver ses souvenirs tout en l'aidant a éradiquer l'infection qui touche la ville.

Elizabeth Greene/MOTHER

Elizabeth Greene est à la base une adolescente normale, qui fut transportée, elle et sa famille, dans une base nommée Hope. Hope était à la base un projet scientifique visant à expérimenter sur les humains les effets d'un virus inconnu. les premiers temps, rien ne se passa, jusqu'à ce que le virus tue ou fasse muter la quasi-totalité des habitants. Elizabeth Greene, en prenant le virus, fut modifiée et l'assimila, avant d'être capturée par les militaires. Pour enrayer la contamination, Hope fut détruite par une bombe.

Si Elizabeth Greene prétent être la "mère" de Alex Mercer, c'est parce que Mercer est constitué du virus Blacklight, dont elle est la souche. Elle crée et contrôle tous les infectés de la ville. A un moment donné dans le jeu, Alex Mercer lui injecte un produit avec une seringue et la "partie infectée" d'Elizabeth Greene sort de son corps et forme le Molosse Suprême, une gigantesque créature humanoïde similaire aux molosse, mais beaucoup plus grand, puissant et résistant (un peu comme le chef suprême des Infectés après MOTHER). Elle a également un fils, Paria, qui pourrait être Cross . (Hypothèses non confirmée)

Karen Parker

Karen Parker était la scientifique ralliée à Alex Mercer et son ex-fiancée. Elle sera menacé et n'aura pour seul choix que de rejoindre le camp du BLACKWATCH afin qu'ils puissent capturer Alex. De plus, elle va se servir de lui afin qu'il collecte des donnée génétiques sur l'infection et qu'elles puisse grâce à elles, créer un "vaccin" qui se formera alors au sein d'Alex en se nourrissant de lui.

Raymond Mc Mullen

Le chef de GENTEK, il en sait plus que quiconque sur le projet BLACKLIGHT.

Le général Peter Randall

Lorsque le futur Général Randall prend PARIA dans ses bras, il est attaqué par Elizabeth Greene. Blessé et craignant d’être contaminé, il se tranche le bras pour éviter la propagation du virus. C'est aussi le chef du BLACKWATCH et il reste la plupart du temps au bâtiment Commandement Red Crown

Boss

Dans Prototype, le joueur sera parfois confronté à des "boss".

  • Molosse

Le premier molosse que le joueur rencontrera dans le jeu est considéré comme un boss

  • Capitaine Cross ou Le Spécialiste
  • Molosse Suprême
  • Elizabeth Greene ou MOTHER
  • Hybride Suprême

Développement

Divers

Activision à l'intention de faire un 2 eme opus où le Gamer contrôlera James Heller, un chien de chasse les plus agressifs chargé de retrouver Alex Mercer. On apprends aussi qu'il veut se venger d'Alex Mercer qui l'a contaminé à l'aide de la souche du virus dont il est atteint, faisant de lui aussi une arme biologique ambulante. Alex Mercer serait également le responsable de la mort de la femme et de la fille de Heller. Alex Mercer deviendra donc l'ennemi public numéro 1 dans ce deuxième opus de Prototype.

Voir aussi

Notes et références

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prototype (jeu vidéo) de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jeu vidéo de stratégie en temps réel — Jeu de stratégie en temps réel Le jeu de stratégie en temps réel (STR, ou RTS pour la dénomination du genre en anglais : real time strategy) est un type de jeu de stratégie particulier qui notamment et par opposition au jeu de stratégie au… …   Wikipédia en Français

  • Jeu vidéo en monde ouvert — GTA like GTA Like est un terme désignant un type de jeu vidéo qui se rapproche par de nombreux aspects à la série des Grand Theft Auto. Un GTA Like se caractérise tout d abord par une philosophie de gameplay basée sur la liberté du personnage que …   Wikipédia en Français

  • Dune (jeu vidéo) — Pour les articles homonymes, voir Dune (homonymie). Dune Éditeur …   Wikipédia en Français

  • Ironclad (jeu vidéo) — Pour les articles homonymes, voir Ironclad. Ironclad Éditeur SNK Développeur Saurus Distributeur SNK …   Wikipédia en Français

  • Lemmings (jeu video) — Lemmings (jeu vidéo) Pour les articles homonymes, voir Lemming (homonymie). Lemmings …   Wikipédia en Français

  • Lemmings (jeu vidéo) — Pour les articles homonymes, voir Lemming (homonymie). Lemmings …   Wikipédia en Français

  • Yakuza (jeu video) — Yakuza (jeu vidéo) Yakuza Éditeur Sega Développeur Sega Concepteur Ryuta Ueda …   Wikipédia en Français

  • Yakuza (jeu vidéo) — Yakuza Éditeur Sega Développeur Sega Concepteur Ryuta Ueda …   Wikipédia en Français

  • Shatter (jeu vidéo) — Pour les articles homonymes, voir Shatter. Shatter Éditeur Sidhe …   Wikipédia en Français

  • Cloud (jeu vidéo) — Pour les articles homonymes, voir Cloud. Cloud Éditeur USC I …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”