Pinnipede

Pinnipede

Pinnipède

Comment lire une taxobox
Pinnipède
 Otarie
Otarie
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-règne Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre
Pinnipedia
— auteur incomplet —, date à préciser
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Les Pinnipèdes regroupent trois familles de mammifères carnivores :

  1. les otaries, ou Otariidae, famille comprenant aussi les lions de mer. Cette famille se caractérise visuellement par un corps redressé (quand l'animal est à terre), en appui sur ses nageoire antérieures, et par des oreilles ayant un pavillon visible.
  2. Les morses, Odobenidae. Cette famille se caractérise visuellement par sa grande taille et ses imposantes défenses. Une seule espèce.
  3. Les phoques et éléphants de mer, ou Phocidae. Cette famille se caractérise visuellement par un corps totalement étalé (quand l'animal est à terre). Les nageoires antérieures sont en effet incapables de porter le corps. On note aussi l'absence de tout pavillon auditif, contrairement aux otaries.

Sommaire

Statut taxinomique

Les Pinnipèdes ont longtemps été présenté de la façon suivante :

Aujourd'hui, certains scientifiques considèrent le sous-ordre des Pinnipèdes comme dépassé, et regroupent les trois familles dans l'ordre des carnivores, plus spécifiquement dans le Sous-ordre Caniformia, commun avec d'autres familles, comme les canidés ou les ursidés. Dans cette optique, les pinnipèdes ne sont pas un taxon monophylétique (avec un ancêtre commun différent des autres Caniformia), mais un groupe paraphylétique (dont les ressemblances sont dues à une convergence évolutive, et non à un héritage commun). Après avoir eu un succès important, cette thèse a reculé, suite à des études génétiques et à des découvertes paléontologiques.

Le maintien des pinnipèdes en tant que groupe monophylétique ne tranche cependant pas le débat sur le statut de sous-ordre accordé au taxon. C'est ainsi que certains auteurs ont maintenu l'existence de Pinnipedia, mais avec le rang de super-famille au sein du sous-ordre des Caniformia.

Analyses génétiques

Une étude de biologie moléculaire de 2005 va dans ce sens, en défendant l'hypothèse selon laquelle les Pinnipèdes descendent bien d'une ancêtre commun qui leur est propre (taxon monophylétique), et qu'ils ne partagent pas avec d'autre familles de Caniformia. Cette étude écarte l'hypothèse parfois avancée selon laquelle les phoques (phocidés) seraient apparentés aux loutres, quand les autres Pinnipèdes le seraient plutôt aux ours.

L'étude tranche en faveur de l'hypothèse selon laquelle tous les Pinnipèdes seraient bien membres d'un taxon monophylétique, surtout apparenté aux Ursidés, au sein du sous-ordre des Caniformia[1].

L'équipe de Natalia Rybczynski écrit ainsi en 2009  : « Les récentes études phylogénétiques utilisant des preuves morphologiques et moléculaires soutiennent le caractère monophylétique des pinnipèdes[2] ».

Origine paléontologique du taxon

En 2007, le squelette complet à 65% d'un animal (Puijila darwini) considéré par ses découvreurs comme un ancêtre des pinnipèdes, et datant de 20 à 24 millions d'années, a été découvert au Canada. L'animal ressemble à une loutre, dotée de quatre pattes marcheuses mais supposées palmées (du fait de la longueur et de la forme des doigts), et serait une forme de transition partiellement terrestre et partiellement aquatique.

« Le fossile de Puijila fournit la première indication que des pinnipèdes primitifs vivaient dans l'Arctique [...]. Cette découverte vient conforter l'hypothèse selon laquelle cette région a pu être le centre géographique de l'évolution des pinnipède[3],[2] ».

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. John J. Flynn et autres, « Molecular Phylogeny of the Carnivora », Systematic Biology, 2005, volume 54, pages 317–337, PDF.
  2. a  et b « A semi-aquatic Arctic mammalian carnivore from the Miocene epoch and origin of Pinnipedia », Nature, par Natalia Rybczynski1, Mary Dawson et Richard Tedford, 23 avril 2009.
  3. Natalia Rybczynski, citée dans « Grande découverte dans l'Arctique canadien : Le chaînon manquant dans l'évolution des phoques que Darwin avait prédit », 22 avril 2009, Musée canadien de la nature.


  • Portail de la zoologie Portail de la zoologie

Ce document provient de « Pinnip%C3%A8de ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pinnipede de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pinnipède — ● pinnipède nom masculin (latin pinna, nageoire) Nom d un ordre de mammifères aquatiques tels que les morses, les otaries et les phoques, dont les membres sont modifiés en nageoires. (L ordre des pinnipèdes s oppose à celui des fissipèdes, qui… …   Encyclopédie Universelle

  • Pinnipède — Otarie …   Wikipédia en Français

  • pinnipede — pin·nì·pe·de agg. TS zool. 1. di animale, che ha gli arti a forma di pinna 2. mammifero dell ordine dei Pinnipedi, diffuso lungo le coste dei mari freddi e temperati, adatto alla vita acquatica | pl. con iniz. maiusc., ordine del superordine… …   Dizionario italiano

  • pinnípede — pin|ní|pe|de Mot Esdrúixol Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • pinnipede — pinnˈiped / i ped/ or pinnˈipede / pēd/ noun (see ↑ ped) a member of the Pinnipēˈdia, or paddle footed Carnivora, ie seals, sea lions, and walruses • • • Main Entry: ↑pinna …   Useful english dictionary

  • Pinnipedia — Pinnipède Pinnipède …   Wikipédia en Français

  • Pinnipèdes — Pinnipède Pinnipède …   Wikipédia en Français

  • Puijila — darwini …   Wikipédia en Français

  • Puijila darwini — Puijila darwini …   Wikipédia en Français

  • PINNIPÈDES — Au sens littéral, les Pinnipèdes sont des Mammifères à membres palmés ou, plus exactement, terminés en palettes natatoires. Cela ne suffirait pas à les distinguer des Cétacés, dont les Pinnipèdes se différencient pourtant de façon évidente:… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”