Maloïa

Maloïa

Maloya

danseuse

Avec le séga, le maloya est le genre musical majeur de La Réunion.

Il se caractérise avant tout par un mélange de rythmes binaires et de rythmes ternaires de percussions, selon une pulsation noire-double croche-noire-pause répétée. Si des instruments y sont rajoutés, la basse est prépondérante pour le séga maloya. Des instruments traditionnels comme le kayamb, le roulèr ou le bobre sont aussi courants et restent la base du maloya traditionnel.

Sommaire

Origines

L'origine du mot maloya est méconnu, il pourrait venir du malgache ("maloy aho"): maloy voulant dire "parler, dégoiser, dire ce que l'on a à dire", dans de nombreux dialecte africain il signifirait "peine, douleur, mal être". Chanté par les esclaves extirpé de Madagascard, et d'Afrique de l'est, pour résister et exister, puis par la suite, pratiqué aussi par les "Malbars" (engagés indien), ainsi que les "ti blan" (créole de petite condition). Il est un peu comme le blues des americains, peu exprimer la nostalgie, mais aussi la joie de vivre, la liberté.

Politique

A la fin des année 50 le maloya est prohibé par l'administration coloniale car il est repris par la Parti Communiste de la Réunion afin de porter des messages de révolte contre l'ordre politique établie. Il est donc joué de manière clandestine dans des lieux secrets, tel que dans des champs de canne loin des habitations. A cette époques le simple fait de détenir des instruments telle que le kayamb, le roulér, et autre était sévèrement répréhensible. Malgré une résistance la musique se perd peu a peu. C'est en 1976 que le maloya reviens au grand jour, par l'édition du premier vinyle de la troupe Firmin Viry. Depuis elle est mise à l'honneur par des auteurs-compositeurs tels Danyèl Waro, Gramoun Lélé, Ziskakan.

Depuis le 1er Octobre 2009, le Maloya est inscrit sur la liste représentative du « patrimoine culturel immatériel » de l’humanité de l'UNESCO, il est ainsi référencé parmi les 76 autres pratiques ou traditions du monde entier, pour sa sauvegarde, son développements et sa valorisation.

Les Differents Styles

Traditionnel:

Il existe plusieurs styles de maloya, différent par leurs rythmes, et le contexte dans lequel il est pratiqué, comme par exemple -Le maloya piké, qui est plutôt populaire avec des chants en créole. -Le maloya kabaré, joué lors de rituel afro-malgache (servis kabaré ou bien kabar ) rendant hommage à l'esprit des ancêtres, avec des chants parfois malgaches et des onomatopées.

Moderne:

Depuis quelques année déjà, le maloya s'agrémente d'instrument occidentaux (guitare, basse, synthé...) pour déployer de nouvelles sonorité. Vers la fin des année 70 "Les Caméléons" (composé d'Alain Peters, René Lacaille, Loy Ehrlich, Bernard Brancard, Hervé Imare, Joël Gonthier) n'hésitent pas à mélanger le son rock américain et britannique telle que celui des Beatles et Jimmy Hendrix, et donne un maloya funk rock. Dans les année 1990 la fusion se fait avec le reggae pour créer le Malogae, avec des groupe comme Naéssayé et Progression. Il existe aussi le Maloyaz (mélange de Jazz et Maloya) avec Sabouk et Meddy Gerville. En 2000 Davy Sicard donna avec un maloya "kabosé" où l'on y retrouve des sonorité africaine. Électronique sous les main du Dj Jako Maron, Alex Sorres mêle le rap au Maloya sur son album "Piton Mi Lé". Aleksan Sayaman du groupe TM12, avec la collaboration de DJ Dan (Ker Maron), participe à l'élaboration du Dancehall Maloya dans le titre "Zion". Cette diversité montre combien la racine maloya compte de fruits sur son arbre.

En Résumé

Le maloya est représentatif du peuple qui le joue et le danse, métissé, et ouvert sur le monde.

Musiciens de maloya

joueur de percussion
joueur de percussion

La plupart des musiciens ou groupes réunionnais utilisent le maloya :


Discographie

  • Bourbon maloya : musique traditionnelle de l'île de La Réunion : 30 groupes - 65 titres, SEDM, 1998.
  • Vavangé - Alain Peters
  • Piton Mi Lé - Alex Sorres
  • Batarsité - Danyel Waro
  • Ker Maron - Davy Sicard
  • Naéssayé - Naéssayé

Filmographie

  • Maloya dousman de Jean-Paul Roig, 1994 (57 min.)
  • Maloya : les racines de la liberté de Marie-Claude Lui-Van-Sheng, 1998 (52 min.)
  • Maloya kabosé de Yvan Couvidat, 2007 (52 min.)

Liens

Bibliographie

  • L'univers du maloya. Histoire, ethnographie, littérature, Guillaume Samson, Benjamin Lagarde & Carpanin Marimoutou, DREOI/Océan Editions, St-Denis de La Réunion, 2008.
  • Portail des musiques du monde Portail des musiques du monde
  • Portail de La Réunion Portail de La Réunion
  • Portail du patrimoine mondial Portail du patrimoine mondial
Ce document provient de « Maloya ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maloïa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Hotel Maloia — (Dubino,Италия) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: Via Spluga 43, 23015 Dubino, Итали …   Каталог отелей

  • Maloggia — Maloja und der Silsersee um 1900 Maloja mit Torre Belvedere, Blick Richtung Nordosten, links die Wände des Malojer «Hausb …   Deutsch Wikipedia

  • Maloja — und der Silsersee um 1900 …   Deutsch Wikipedia

  • VSB B 2/3 — Anzahl 2 Nummerierung VSB 45 + 46 SBB 1071 + 1072 Hersteller VSB Indienststellung 1876 Ausmusterung 1904 05 Achsformel …   Deutsch Wikipedia

  • Graubünden — (Pays des Grisons), der größte schweiz. Canton mit 154 QM. aber mit nur 95000 E., von denen ein starker Drittheil kathol. ist, wird von den vielfach verzweigten rhät. Alpen erfüllt, bildet ein Netz von Gebirgsthälern, die größtentheils in das… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Terraepane Bed & Breakfast — (Collazzone,Италия) Категория отеля: Адрес: Strada per Maloia, 37 locali …   Каталог отелей

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”