Jan van Ruusbroec

Jan van Ruusbroec

Jean de Ruisbroek

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruysbroeck.
Jan van Ruysbroeck.

Jean de Ruisbrooek ou Jan van Ruusbroec (ou Ruysbroeck) est un clerc flamand né en 1293 dans le village de Ruisbroek (vers Bruxelles) et mort en 1381 à Groenendael, dans le Brabant.

Considéré parfois comme un disciple de Maître Eckhart – cela étant relativisé par certains chercheurs comme Alain de Libera[1] –, il tient une grande place dans le courant de la mystique rhéno-flamande.

Ses ouvrages, inspirés par les doctrines de saint Denys l'Aréopagite, sont écrits en thiois et ont été publiés en latin par Surius (Cologne, 1552), et réimprimés en 1609 et 1692.

Sommaire

Biographie

Formation

Jan van Ruusbroec va étudier à Bruxelles à l’âge de onze ans auprès de son oncle, Jan Hinckaert ; celui-ci est alors chanoine de la collégiale Sainte-Gudule. Il y reçoit une instruction relativement modeste.

On peut ensuite distinguer deux cycles dans sa vie : tout d'abord à Bruxelles jusqu’en 1343, il est clerc séculier (prêtre) ; ensuite à Groenendael (la « vallée verte ») jusqu’à sa mort en 1381, il devient clerc régulier (moine).

Prêtre

Il est ordonné prêtre à l’âge de vingt-quatre ans et devient chapelain de Sainte-Gudule. Il restera simple prêtre à Bruxelles jusqu’à l’âge de cinquante ans. Il commence l’écriture d’une œuvre mystique équilibrée, qui ne rejette, contrairement à certains courants mystiques de cette époque, ni les œuvres, ni la médiation de l’Église (sacrements et liturgie).

Au monastère

À l’âge de cinquante ans, en 1343, Jan van Ruusbroec change de vie et fonde une communauté de type monastique à Groenendael, dans la forêt de Soignes.

Cette communauté est d’abord sans règle précise, puis va suivre celle des chanoines augustins. Jan van Ruusbroec en est la figure centrale, sans en être toutefois le dirigeant.

Là, il continue son œuvre, dont la dernière, Les Douze béguines, est l’une des plus connues.

Sa renommée est grande dès son vivant, non seulement en Flandre mais dans tous les pays voisins.

Il meurt à quatre-vingt-neuf ans – âge exceptionnel pour l’époque – dans sa communauté de Groenendael, le 2 décembre 1381.

Il est béatifié en 1908 par décret pontifical.

L’œuvre

Jan van Ruusbroec est l’auteur d’une œuvre écrite en moyen néerlandais comprenant onze traités mystiques et de nombreuses lettres. Son ouvrage le plus célèbre reste L’Ornement des noces spirituelles, datant de sa période bruxelloise.

Cette œuvre a été suspectée de panthéisme – donc d’hérésie –, notamment par le chancelier de l’Université de Paris Jean de Gerson, et plus tard par Bossuet.

Ses ouvrages, les Noces spirituelles, les Sept clôtures, le Livre de la plus haute vérité et nombre d'autres, écrits en flamand, ont été beaucoup traduits et continuent d'être lus.

La postérité

Le poète et écrivain belge Maurice Maeterlinck contribua à faire redécouvrir le grand mystique flamand, notamment dans son article « Ruysbroek l’admirable » paru dans la Revue Générale à Bruxelles en 1889, puis dans sa traduction en 1891 de L’Ornement des noces spirituelles.

L’œuvre de Jan van Ruusbroec fut l’objet de récupérations par les nationalistes belges et même par les partisans de la collaboration avec l’Allemagne, durant les deux guerres mondiales.

Bibliographie

  • Benoît Beyer de Ryke , Maître Eckhart, éditions Entrelacs, Paris, 2004, 302 p.
  • Collectif, Maître Eckhart et Jan Van Ruusbroec, études sur la mystique « rhéno-flamande », s/d Alain Dierkens et Benoît Beyer de Ryke, éditions de l’Université de Bruxelles, Bruxelles, 2004, 242 p.
  • Paul Verdeyen (sj), Ruusbroec l'admirable, Paris, 1990 (reed 2004)

Notes et références

  1. Eckhart, Suso, Tauler ou la divinisation de l'homme, Paris, Bayard Editions, 1996, p.199.

Source

« Jean de Ruysbrock », dans Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang [sous la dir. de], Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 [détail des éditions]  (Wikisource)

  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « Jean de Ruisbroek ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jan van Ruusbroec de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jan van Ruusbroec — Mittelalterliches Porträt von Jan van Ruysbroek Jan van Ruysbroek oder Jan van Ruusbroec (Aussprache [rüüsbruk]) (* 1293 in Ruisbroek bei Brüssel, † 2. Dezember 1381 in Groenendaal) war ein flämischer Theologe und Schriftsteller. Er verfasste… …   Deutsch Wikipedia

  • Jan van Ruysbroek — Mittelalterliches Porträt von Jan van Ruysbroek Jan van Ruysbroek oder Jan van Ruusbroec (Aussprache [rüüsbruk]) (* 1293 in Ruisbroek bei Brüssel; † 2. Dezember 1381 in Groenendaal) war ein flämischer Theologe und Schriftsteller. Er verfasste… …   Deutsch Wikipedia

  • Jan van Ruusbroeck — Jean de Ruisbroek Pour les articles homonymes, voir Ruysbroeck. Jan van Ruysbroeck. Jean de Ruisbrooek ou Jan van Ruusbroec (ou Ruysbroeck) est un …   Wikipédia en Français

  • Jan van Ruysbroeck — Jean de Ruisbroek Pour les articles homonymes, voir Ruysbroeck. Jan van Ruysbroeck. Jean de Ruisbrooek ou Jan van Ruusbroec (ou Ruysbroeck) est un …   Wikipédia en Français

  • Jan van Ruysbroeck (religieux) — Jean de Ruisbroek Pour les articles homonymes, voir Ruysbroeck. Jan van Ruysbroeck. Jean de Ruisbrooek ou Jan van Ruusbroec (ou Ruysbroeck) est un …   Wikipédia en Français

  • Jan van ruysbroeck (religieux) — Jean de Ruisbroek Pour les articles homonymes, voir Ruysbroeck. Jan van Ruysbroeck. Jean de Ruisbrooek ou Jan van Ruusbroec (ou Ruysbroeck) est un …   Wikipédia en Français

  • Ruusbroec (or Ruysbroeck), Jan van — (1293 1381)    The writer Jan van Ruusbroec was born at Ruysbroeck, near Brussels, in 1293. He came to the city in 1304 and was ordained a priest about 1317. He served 25 years as vicar at the collegiate church of Saints Michel et Gudule and then …   Historical Dictionary of Brussels

  • Van Ruusbroec — ou Van Ruysbroek (le bienheureux Jan) dit l Admirable (1293 1381), théologien du Brabant. Ses ouvrages mystiques sont les premières grandes oeuvres de la littérature néerlandaise …   Encyclopédie Universelle

  • Jan van Ruysbroek — Beato Jan van Ruysbroek fue un místico célebre, nacido en el año 1293 en Rusbrock, cerca de Bruselas, Bélgica y fallecido en el año 1381. Jan fue durante un periodo largo de tiempo vicario de la iglesia de Santa Gúdula en Bruselas y… …   Wikipedia Español

  • RUUSBROEC, Jan van — (1293–1381)    Mystic who once served as a priest at St. Gudele Church in Brussels. Ruusbroec withdrew with some like minded people to Groenendaal (near Brussels), where they lived as an irregular religiouscommunity. In 1350, they accepted the… …   Historical Dictionary of the Netherlands

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”