Informatique De Confiance

Informatique De Confiance

Informatique de confiance

L’informatique de confiance est un projet de grandes sociétés d'informatique, incluant plusieurs technologies, suscitant de très vifs débats notamment sur la préservation des libertés individuelles et de la vie privée de l'utilisateur.

Le principe de base consiste à assigner une signature à chaque objet informatique (logiciel, document), et à déléguer à un tiers de confiance la tâche de vérifier si l’objet manipulé est autorisé à être utilisé sur le système informatique local.

Tout élément non signé ou dont la signature n’est pas listée chez le tiers de confiance sera rejeté. Cette technique permet donc de centraliser le contrôle effectué sur les applications utilisées. Cela inclut le projet NGSCB (également connu sous le nom de Palladium) de Microsoft, qui est intégré à Windows Vista, bien qu'il soit très critiqué.

Ces technologies sont développées selon les grandes sociétés du Trusted Computing Group (en français, « Plateforme pour une informatique de confiance ») pour améliorer la lutte contre les virus et la sécurité informatique en général, et des responsables de grandes sociétés ont ouvertement affiché leur volonté d'instaurer des systèmes de gestion numérique des droits (DRM) sur l'ensemble des ordinateurs mondiaux. Également, du point de vue des entreprises membres du Trusted Computing Group, la sécurité informatique inclut la lutte contre la copie illégale.

Sommaire

Informatique déloyale

« Informatique déloyale » (Treacherous Computing) est le nom donné par une partie de la communauté du logiciel libre pour qualifier le projet d'informatique de confiance des grandes compagnies informatiques.

Richard Stallman a dénoncé les arrières pensées hégémoniques de cette informatique qu'il qualifie de « déloyale » dans un article en 2002[1].

L'organisation April, pour la défense et la promotion du logiciel libre, estime que « (…) sous un aspect technique anodin et trompeur, ces nouveaux types d'infrastructures se préparent à verrouiller tous les systèmes d'information en mettant en péril la liberté de chaque utilisateur d'ordinateur, et donc de chaque citoyen ».

Voir aussi

Notes et références

Lien externe

  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail de la sécurité informatique Portail de la sécurité informatique
Ce document provient de « Informatique de confiance ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Informatique De Confiance de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Informatique de confiance — L’informatique de confiance est un projet de grandes sociétés d informatique, incluant plusieurs technologies, suscitant de très vifs débats notamment sur la préservation des libertés individuelles et de la vie privée de l utilisateur. Le… …   Wikipédia en Français

  • Plateforme d'Alliance pour une Informatique de Confiance — Trusted Computing Group Pour les articles homonymes, voir TCG. Le Trusted Computing Group (TCG, nommé jusqu en 2003 TCPA pour Trusted Computing Platform Alliance) est un consortium d entreprises d informatique (Compaq, HP, IBM, Intel, Microsoft,… …   Wikipédia en Français

  • Informatique déloyale — Informatique de confiance L’informatique de confiance est un projet de grandes sociétés d informatique, incluant plusieurs technologies, suscitant de très vifs débats notamment sur la préservation des libertés individuelles et de la vie privée de …   Wikipédia en Français

  • Confiance en Dieu — Confiance La confiance renvoie à une attitude générale, rencontrée dans des circonstances multiples, où une personne détermine son comportement sur la base d un sentiment puis d un raisonnement n.f. lat. confidentia influence de l ancien français …   Wikipédia en Français

  • Confiance en soi — Confiance La confiance renvoie à une attitude générale, rencontrée dans des circonstances multiples, où une personne détermine son comportement sur la base d un sentiment puis d un raisonnement n.f. lat. confidentia influence de l ancien français …   Wikipédia en Français

  • Confiance — Pour les articles homonymes, voir Confiance (homonymie). La confiance renvoie à une attitude générale, rencontrée dans des circonstances multiples, où une pers …   Wikipédia en Français

  • INFORMATIQUE ET SCIENCES HUMAINES - Le droit de l’informatique — Nombreuses sont aujourd’hui les interactions du droit et de l’informatique. Si l’informatique juridique documentaire devient indispensable au juriste qui doit apprendre à interroger les grandes banques de données, d’un autre côté, comme tout… …   Encyclopédie Universelle

  • Informatique CDC — est un opérateur global de services informatiques et de confiance numérique. Créée en 1959, cette filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) accompagne les acteurs publics dans leurs chantiers de modernisation. Groupement d intérêt… …   Wikipédia en Français

  • Informatique Musicale — L informatique musicale est une discipline qui comporte des aspects de synthèse sonore et d aide à la composition musicale. Dans les années 1950 1970, l essor de la technologie numérique des ordinateurs a chamboulé la composition musicale qui,… …   Wikipédia en Français

  • INFORMATIQUE - Informatique et sciences de la vie — Les moyens de l’informatique ont considérablement progressé, non seulement par l’ampleur des données ou des problèmes qu’ils permettent de traiter, mais aussi par les facilités d’accès et de programmation; de plus le coût, à performances égales,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”