Dbm

Dbm

Dbm

dbm a été le premier d'une famille de moteurs simples de base de données, à l'origine écrit par Ken Thompson et publié par ATT en 1979. Le nom est un acronyme de trois lettres de gestionnaire de base de données (DataBase Manager).

dbm stocke des données arbitraires par l'utilisation d'une seule clef (une clé primaire), dans un conteneur en taille fixe et utilise les techniques de hachage pour permettre la l'accès rapide aux données via la clé.

Le système de hachage utilisée est une forme de hachage extensible, de sorte que le système de hachage augmente à mesure que de nouvelles données sont ajoutés à la base de données, ce qui signifie que, lorsque qu'elle est presque vide, la base de données commence avec un conteneur, qui est ensuite coupée quand il est plein. Les deux conteneurs fils résultant se divisent eux-mêmes quand ils sont pleins, de sorte que la base de données croît quand des clefs sont ajoutées.

dbm et ses dérivés sont sont des pré-bases de données relationnelles - ils offrent en pratique une fonction de hachage sur le disque qui permet d'accèder rapidement à des données via des clefs. Cette conception simple permet une grande rapidé d'accès.

Successeurs

dbm a eu de nombreux successeurs:

  • Ndbm: En 1986, Berkeley produit ndbm (pour New Database Manager). Permet d'avoir plusieurs bases de données ouvertes simultanément.
  • Sdbm: Certaines versions d'Unix excluant ndbm en raison sa licence, en 1987, Ozan Yigit produit ce clone du domaine public.
  • Gdbm: signifiant «GNU dbm» a été écrite par Philip A. Nelson pour le projet GNU. Il a ajouté le support pour les données de longueur arbitraire.
  • Tdbm: fournie le support pour des transactions atomiques.
  • TDB: par l'équipe Samba, sous licence GPL.
  • QDBM: «gestionnaire de bases de données plus rapide». Prétend être plus rapide, et a été publié sous LGPL par Mikio Hirabayashi en 2000.
  • Berkeley DB: Une version est disponible sous double licence, à la fois d'auteur et commercial. Elle est désormais soutenue et maintenue par la société Oracle depuis Février 2006.
  • JDBM: JDBM est un moteur de persistance transactionnelle Java. Il vise à ce que gdbm pour Java est pour d'autres langages (C / C + +, Python, Perl, etc)
  • Cabinet Tokyo: réimplémentation moderne de QDBM, également par Mikio Hirabayashi
  • VSDB: Une mise en œuvre d'une base de données dbm écrite par John Meacham qui offre toute la sémantique ACID qui la rend plus sûre.


Voir aussi


  • Portail des bases de données Portail des bases de données
Ce document provient de « Dbm ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dbm de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • DBm — Saltar a navegación, búsqueda El dBm es una unidad de medida utilizada, principalmente, en telecomunicación para expresar la potencia absoluta mediante una relación logarítmica. El dBm se define como el nivel de potencia en decibelios en relación …   Wikipedia Español

  • DBM — DBM  платформенно независимый механизм для хранения строк в файле как в хеше. И ключ и ассоциированные с ним данные должны быть строками. Так же DBM можно считать Движком баз данных (Database engine). DBM в Ruby Интерфейс dbm входит в… …   Википедия

  • dbm — a été le premier d une famille de moteurs de base de données, à l origine écrit par Ken Thompson et publié par AT T en 1979. Son nom est l acronyme de database manager (gestionnaire de base de données). dbm stocke des données arbitraires par l… …   Wikipédia en Français

  • dBm — (parfois dBmW) est une abréviation du rapport de puissance en décibels (dB) entre la puissance mesurée et un milliwatt (mW). Elle est utilisée dans les réseaux radio, micro ondes et fibre optique comme une mesure commode de puissance absolue en… …   Wikipédia en Français

  • DBM — may refer to: dBm, a unit for power measurement dbm, UNIX s Database Manager family of pre relational database engines D. B. M. Patnaik (1925–2009), an Indian lawyer, politician and communist leader De Bellis Multitudinis, a wargame ruleset… …   Wikipedia

  • dBm — For other uses, see DBM (disambiguation). A schematic showing the relationship between dBu (the voltage source) and dBm (the power dissipated as heat by the 600 Ω resistor) dBm (sometimes dBmW) is an abbreviation for the power ratio in decibels… …   Wikipedia

  • dbm — This article is about the family of database engines. For other uses, see dbm. dbm was the first of a family of simple database engines, originally written by Ken Thompson and released by AT T in 1979. The name is a three letter acronym for… …   Wikipedia

  • DBm — For other uses, see DBM (disambiguation) dBm (sometimes dBmW) is an abbreviation for the power ratio in decibels (dB) of the measured power referenced to one milliwatt (mW). It is used in radio, microwave and fiber optic networks as a convenient… …   Wikipedia

  • Dbm — For other uses, see DBM (disambiguation) dbm was the first of a family of simple database engines, originally written by Ken Thompson and released by AT T in 1979 [ATT79] . The name is a three letter acronym for database manager .dbm stores… …   Wikipedia

  • DBm — Dieser Artikel erläutert die Hilfsmaßeinheiten Bel (bzw. Dezibel), für Informationen über in Dezibel angegebene Größen und Beispiele dazu siehe auch Schalldruckpegel, Schallleistungspegel, Spannungspegel, Pegel, Maß (logarithmische Größe) Einheit …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”