Athol Fugard

Athol Fugard

Athol Fugard est un acteur, directeur de théâtre, dramaturge, écrivain, metteur en scène, pédagogue, producteur, réalisateur et scénariste sud-africain, de son nom complet Harold Athol Lanigan Fugard, né le 11 juin 1932 à Middelburg (en) (Cap-Oriental).

Sommaire

Biographie

Au théâtre (où il exerce principalement, comme auteur et metteur en scène, parfois comme acteur), Athol Fugard — irlandais par son père et afrikaner par sa mère — débute avec sa pièce Klaas and the Devil, représentée en 1956. En 1965, il devient le directeur de la troupe The Serpent Players (comprenant alors exclusivement des acteurs noirs), que rejoignent également ses compatriotes John Kani (en) (en 1965) et Winston Ntshona (en 1967). Par l'expression théâtrale, les trois hommes ne cessent de dénoncer le régime alors en vigueur de l'apartheid, entre autres avec trois pièces emblématiques, co-écrites par eux, Sizwe Banzi est mort (1972), Inculpation pour violation de la loi sur l'immoralité (1972) et L'Île (1973), qui seront notamment représentées à Londres, à New YorkBroadway et Off-Broadway), ou encore à Paris (ces trois pièces seront réunies en une trilogie, sous le titre original de Statements). Cette opposition à la politique raciale pratiquée dans son pays vaudra à Athol Fugard, entre 1967 et 1971, une confiscation de son passeport (et des périodes d'emprisonnement aux deux autres hommes). La dernière pièce écrite par lui (à ce jour) est The Bird Watchers, dont la première représentation a eu lieu le 10 mai 2011 au théâtre que l'auteur dirige au Cap, The Fugard Theatre. Parmi ses interprètes de prédilection, outre John Kani et Winston Ntshona, mentionnons aussi l'américain Danny Glover et le sud-africain Zakes Mokae.

On doit encore à Athol Fugard des écrits en dehors du théâtre : ainsi, son roman Tsotsi (publié en 1980) est adapté au cinéma en 2005, sous le même titre original (titre français : Mon nom est Tsotsi). De plus, il a également des activités de pédagogue, enseignant l'art d'écrire, de jouer et de mettre en scène (en particulier à l'Université du Cap).

Au cinéma ou à la télévision, il est occasionnellement acteur, producteur et scénariste. Un de ses rôles les plus connus au cinéma est celui du général Jan Smuts, dans le film indo-britannique Gandhi de Richard Attenborough (1982), face à Ben Kingsley dans le rôle-titre. Et, expérience unique (toujours à ce jour), il réalise — conjointement avec son compatriote Peter Goldsmid — le film sud-africain La Route vers La Mecque (d'après sa pièce éponyme, créée en 1984) — sorti en 1992, avec Kathy Bates —, auquel il contribue en outre comme acteur.

Théâtre (sélection)

Pièces, comme auteur, sauf mention complémentaire

En Afrique du Sud

Au Cap
  • 1956 : Klaas and the Devil
  • 1957 : The Cell
  • 1962 : Le Lien du sang (The Blood Knot), avec Zakes Mokae (+ acteur et metteur en scène)
  • 1971 : Oreste (Orestes)
  • 1972 : Inculpation pour violation de la loi sur l'immoralité (Statements after an Arrest under the Immorality Act) et Sizwe Banzi est mort (Sizwe Banzi is dead), co-écrites par (et avec) John Kani et Winston Ntshona (+ metteur en scène)
  • 1973 : L'Île (The Island), co-écrite par (et avec) John Kani et Winston Ntshona (+ metteur en scène) ; Mille Miglia
  • 1992 : Playland
  • 2009 : Coming Home
  • 2010 : The Train Driver (au Fugard Theatre)
  • 2011 : The Bird Watchers (au Fugard Theatre ; + metteur en scène)
À Johannesburg
  • 1958 : No-Good Friday
  • 1959 : Nongogo
  • 1961 : Le Lien du sang (The Blood Knot), avec Zakes Mokae (+ acteur et metteur en scène)
  • 1978 : La Leçon des aloès (A Lesson from Aloes)
  • 1989 : My Children ! My Africa !
Autres lieux

En Angleterre

À Londres, sauf mention contraire
  • 1961 : Le Lien du sang (The Blood Knot), avec Zakes Mokae (+ acteur et metteur en scène)
  • 1973-1974 : Sizwe Banzi est mort (Sizwe Banzi is dead) et L'Île (The Island), co-écrites par (et avec) John Kani et Winston Ntshona
  • 1974-1975 : People are living Here (à Bristol)
  • 1984-1985 : La Leçon des aloès (A Lesson from Aloes) (à Bristol)
  • 1984-1985 : La Route vers La Mecque (The Road to Mecca) (+ metteur en scène) (à Bath ; reprise à Londres en 1985-1986)
  • 1987-1988 : Hello and Goodbye
  • 1989-1990 : Maître Harold et les garçons (« Master Harold »... and the Boys) (à Bristol)
  • 1990-1991 : My Children ! My Africa !
  • 1992-1993 : Playland (+ metteur en scène)
  • 1996 : Valley Song
  • 2002-2003 : Maître Harold et les garçons (« Master Harold »... and the Boys), reprise, avec Jim Broadbent (à Bristol)
  • 2002 : Sorrows and Rejoicings
  • 2007 : Victory (à Bath)

Aux États-Unis

À Broadway
Off-Broadway
À Chicago
  • 1986 : La Leçon des aloès (A Lesson from Aloes), avec Joan Allen, Danny Glover ; Boesman et Lena (Boesman and Lena)
  • 1992 : My Children ! My Africa !
  • 1994 : La Route vers La Mecque (The Road to Mecca)
  • 2001 : Maître Harold et les garçons (« Master Harold »... and the Boys)
  • 2009-2010 : Sizwe Banzi est mort (Sizwe Banzi is dead), co-écrite par John Kani et Winston Ntshona ; Maître Harold et les garçons (« Master Harold »... and the Boys)
À New Haven
  • 1982 : Maître Harold et les garçons (« Master Harold »... and the Boys)
  • 1984 : La Route vers La Mecque (The Road to Mecca)
  • 1987 : A Place with the Pigs
  • 2009 : Coming Home et Have you seen us ?

En France

À Paris, sauf mention contraire

Filmographie partielle

Au cinéma

  • 1976 : Boesman et Lena (Boesman and Lena) de Ross Devenish (acteur, scénariste et auteur de la pièce éponyme)
  • 1977 : The Guest : An Episode in the Life of Eugene Marais de Ross Devenish (acteur, producteur, scénariste et auteur — conjointement avec Ross Devenish — de la pièce éponyme)
  • 1979 : Rencontres avec des hommes remarquables (Meetings with Remarkable Men) de Peter Brook (acteur)
  • 1980 : Marigolds in August de Ross Devenish (acteur, scénariste et auteur de la pièce éponyme)
  • 1982 : Gandhi de Richard Attenborough (acteur)
  • 1984 : La Déchirure (The Killing Fields) de Roland Joffé (acteur)
  • 1992 : La Route vers La Mecque (The Road to Mecca) (réalisateur — conjointement avec Peter Goldsmid —, acteur et auteur de la pièce éponyme)
  • 2000 : Boesman et Lena (Boesman & Lena) de John Berry (auteur de la pièce éponyme)
  • 2005 : Mon nom est Tsotsi (Tsotsi) de Gavin Hood (auteur du roman éponyme)
  • 2010 : Maître Harold et les garçons (« Master Harold »... and the Boys) de Lonny Price (auteur de la pièce éponyme)

À la télévision

  • 1962 : Zacharias, mijn broeder, téléfilm de Tone Brulin (scénariste)
  • 1967-1968 : Série Theatre 625, Saison 4, épisode 22 Le Lien du sang (The Blood Knot, 1967) (acteur, scénariste et auteur de la pièce éponyme) ; Saison 5, épisode 26 Mille Miglia (scénariste et auteur de la pièce éponyme)
  • 1968 : Série On ne vit qu'une fois (One Life to Live), épisodes non-spécifiés (acteur)
  • 1985 : Maître Harold et les garçons (« Master Harold »... and the Boys), téléfilm de Michael Lindsay-Hogg (scénariste et auteur de la pièce éponyme)
  • 1986 : Øya, téléfilm de Svein Scharffenberg (scénariste)

Littérature (hors théâtre)

(l'année est celle de première publication)

  • 1980 : Tsotsi, Rex Collings, Londres, 168 pp (roman)
  • 1983 : Notebooks, 1960-1977, Ad. Donker, Johannesburg, 238 pp (essai)
  • 1994 : Cousins : A Memoir, Witwatersrand University Press, Johannesburg, 106 pp (biographie)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Athol Fugard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Athol Fugard — *imdb name|id=0297538|name=Athol Fugard. * [http://www.lortel.org/LLA archive/index.cfm?search by=people keyword=name first=Athol last=Fugard middle= Athol Fugard] at the Internet Off Broadway Database (IOBDb). *… …   Wikipedia

  • Athol Fugard — Harold Athol Lannigan Fugard (* 11. Juni 1932 in Middelburg/Great Karoo in Südafrika) ist ein südafrikanischer Schriftsteller und Dramatiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 3 Auszeichnungen …   Deutsch Wikipedia

  • Athol Fugard — noun South African playwright whose plays feature the racial tensions in South Africa during apartheid (born in 1932) • Syn: ↑Fugard • Instance Hypernyms: ↑dramatist, ↑playwright …   Useful english dictionary

  • Fugard — Harold Athol Lannigan Fugard (* 11. Juni 1932 in Middelburg/Great Karoo in Südafrika) ist ein südafrikanischer Schriftsteller. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke 3 Auszeichnungen 4 Literatur 5 …   Deutsch Wikipedia

  • Fugard — noun South African playwright whose plays feature the racial tensions in South Africa during apartheid (born in 1932) • Syn: ↑Athol Fugard • Instance Hypernyms: ↑dramatist, ↑playwright * * * /fyooh gahrd, fooh /, n. Athol (Harold), born 1932,… …   Useful english dictionary

  • Fugard —   [ fjuːgɑːd, fjuːgəd], Athol Halligan, südafrikanischer Schriftsteller, * Middelburg (Provinz Ost Kap) 11. 6. 1932; schuf durch gezielten Einsatz einfachster technischer Mittel, knappe Besetzung, Betonung der Persönlichkeit des Schauspielers und …   Universal-Lexikon

  • Fugard — [fo͞o′gärd, fyo͞o′gärd] Athol [ath′ôl, ath′əl] 1932 ; South African playwright …   English World dictionary

  • Fugard, Athol — ▪ South African dramatist in full  Athol Harold Lannigan Fugard   born June 11, 1932, Middleburg, S.Af.    South African dramatist, actor, and director who became internationally known for his penetrating and pessimistic analyses of South African …   Universalium

  • Fugard, Athol (Harold Lannigan) — born June 11, 1932, Middleburg, S.Af. South African playwright, director, and actor. He wrote two plays before The Blood Knot (1961), a penetrating analysis of apartheid, established his international reputation. He resumed the theme in Hello and …   Universalium

  • Fugard, Athol (Harold Lannigan) — (n. 11 jun. 1932, Middleburg, Sudáfrica). Dramaturgo, director y actor sudafricano. En 1961 escribió su tercera obra El nudo de sangre (1961), un profundo análisis del apartheid que le otorgó el reconocimiento internacional. Insistió en el tema… …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”