Wakeman

Wakeman

Rick Wakeman

Rick Wakeman en 2003

Richard (Rick) Christopher Wakeman (né le 18 mai 1949 à Perivale, dans le Middlesex en Grande-Bretagne) est l'un des claviéristes de Yes, considéré comme le plus représentatif de la composition de ce groupe à l'effectif éminemment variable. Il est l'auteur d'un grand nombre d'albums solo à l'intérêt également variable, les meilleurs et mieux vendus étant généralement les plus anciens.[réf. nécessaire]

Sommaire

Jeunesse

En 1954 Rick intègre l'École du Dimanche de l'église baptiste South Harrow.

En 1957 Rick a quelques démêlés avec son premier professeur de musique, M. Lewis, lequel n'hésite pas à "inculquer" la musique à ses élèves à coup de règles sur les doigts.

En 1958 Rick exécute la "Clementi Sonatina" aux concerts scolaires avec la Side Saddle.

Alors qu'il vient d'avoir 11 ans, il est admis à l'École secondaire de Comté de Manoir Drayton à l'Ouest de Londres. Son enseignant de musique William Herrera est un homme brillant.

Les années 1960

En 1960, Rick participe à son premier concours de musique et sort vainqueur. À ce jour, le trophée est toujours posé sur son piano. Il passe le niveau Deux tant au piano qu'en théorie. En 1962, Rick prend des leçons d'orgue d'église. Le niveau Quatre acquis, Rick ne compte plus les concours qu'il remporte. 1963 : Rick rejoint un orchestre de Blues local appelée The Atlantic Blues, plus pour son enthousiasme que par ses prouesses musicales. En 1965 Il laisse The Atlantic Blues et rejoint un quartet local appelé the Concords. 1967 : Il obtient le niveau Huit d'entrée au Conservatoire de musique Royal. Rick est maintenant enseignant à l'École du dimanche. Il rejoint alors The Ronnie Smith Band qui joue régulièrement au Top Rank Ballroom in Watford. C'est là que Rick a d'abord rencontré Ashley Holt, qui deviendra par la suite le premier chanteur de Rick au cours de sa carrière de solo. 1968-69 : Conservatoire de musique Royal, où il étudie le piano, la musique moderne, la clarinette et l'orchestration.

Les années 1970

Il devient musicien de studio, à ce titre il participe à l'album "Dragonfly" de Strawbs avant de se joindre à ce groupe de 1970 à 1971.

Puis il entame une carrière solo parallèlement à sa première entrée à la formation Yes en 1971.

The Six Wives of Henry VIII, Journey to the Centre of the Earth, The Myths and Legends of King Arthur and the Knights of the Round Table, et Criminal Record sont généralement considérés comme ses meilleurs albums. No Earthly Connection et White Rock, plus curieux, ont aussi l'estime de spécialistes.

Les années 1980

Cette période de rock progressif se termine avec « Rhapsodies ». Rick Wakeman produira encore un album à gros moyens pour Charisma, « 1984 », avec des texte de Tim Rice et la participation de Jon Anderson et Chaka Khan, qui sera un échec commercial.

Les années 1990 et 2000

La suite de sa carrière est marquée par un grand nombre d'autres albums solo, parmi lesquels plusieurs albums New Age, et les New Gospels et African Bach, qui lui ouvriront l'accès au public sud-américain.

Avec trois anciens membres de Yes, il forme un groupe du nom de Anderson Bruford Wakeman Howe quelquefois appelée 'YesEast' et donne une tournée. Ce groupe est en concurrence avec 'YesWest' détenteur officiel du nom du groupe. Ces deux entités finiront par fusionner mais encore Rick se lasse des tournées répétitives et lassantes pourtant il retourne encore dans la formation ! Ses allers-retours dans le rôle de claviériste de Yes sont : 1971-1974, 1976-1980, 1990-1992, 1995-1997, 2002-2004.

Son fils Adam Wakeman, également claviériste virtuose, apparaît sur plusieurs albums de sa production récente.

Albums solo

  • 1971 Piano Vibrations
  • 1973 The Six Wives of Henry VIII
  • 1974 Journey to the Centre of the Earth (avec orchestre)
  • 1975 The Myths and Legends of King Arthur and the Knights of the Round Table (avec orchestre)
  • 1975 Lisztomania (musique du film de Ken Russell avec Roger Daltrey)
  • 1976 No Earthly Connection
  • 1977 Rick Wakeman's Criminal Record
  • 1977 White Rock (musique de film)
  • 1978 The Royal Philharmonic Orchestra Performs the Best Known Works of Rick Wakeman
  • 1979 Rhapsodies
  • 1981 The Burning (soundtrack)
  • 1981 1984 (soundtrack)
  • 1982 Rock 'N' Roll Prophet
  • 1983 Cost of Living (soundtrack)
  • 1983 G'ole! (soundtrack to 1982 Soccer World Cup)
  • 1984 Black Nights in the Court of Ferdinand IV
  • 1985 Silent Nights
  • 1985 Live at Hammersmith
  • 1986 Country Airs
  • 1986 Crimes of Passion (soundtrack)
  • 1987 The Gospels
  • 1987 Family Album
  • 1988 Time Machine
  • 1988 Suite of Gods
  • 1988 Zodiaque
  • 1989 Sea Airs
  • 1990 Night Airs
  • 1990 Phantom Power (soundtrack)
  • 1990 In the Beginning
  • 1991 Rock'n'Roll Prophet Plus (reissue of Rock'n'Roll Prophet plus 4 new tracks)
  • 1991 Aspirant Sunset
  • 1991 Aspirant Sunrise
  • 1991 Aspirant Shadows
  • 1991 Suntrilogy
  • 1991 The Classical Connection (remakes of earlier works)
  • 1991 2000 A.D. Into the Future
  • 1991 African Bach
  • 1991 Softsword: King John and the Magna Charter
  • 1993 Heritage Suite
  • 1993 Classic Tracks
  • 1993 Wakeman with Wakeman
  • 1993 No Expense Spared
  • 1993 The Classical Connection II
  • 1993 Prayers
  • 1994 Wakeman with Wakeman: The Official Bootleg (live)
  • 1994 Live on the Test (live – recorded in 1976)
  • 1994 Rick Wakeman's Greatest Hits (remakes of old works)
  • 1995 The Piano Album
  • 1995 Seven Wonders of the World
  • 1995 Cirque Surreal
  • 1995 Romance of the Victorian Age
  • 1995 King Biscuit Flower Hour – In Concert (live – recorded in 1975)
  • 1995 Visions
  • 1995 Simply Acoustic (known as The Piano Album)
  • 1995 The Private Collection
  • 1995 Almost Live in Europe (live)
  • 1996 Fields of Green
  • 1996 Voyage (compilation)
  • 1996 The New Gospels
  • 1996 Tapestries
  • 1996 The Word and Music
  • 1996 Orisons
  • 1996 Can You Hear Me?
  • 1996 Vignettes
  • 1997 Tribute (Beatles covers)
  • 1998 Themes
  • 1999 Return to the Centre of the Earth
  • 1999 The Natural World Trilogy
  • 1999 The Art in Music Trilogy
  • 1999 White Rock II
  • 1999 Stella Bianca alla corte de Re Ferdinando
  • 2000 Recollections: The Very Best of Rick Wakeman 1973-1979 (compilation)
  • 2000 Preludes to a Century
  • 2000 Chronicles of Man
  • 2000 Christmas Variations
  • 2000 Rick Wakeman Live in Concert 2000 (live)
  • 2001 Out of the Blue
  • 2001 Classical Variations
  • 2001 Two Sides of Yes
  • 2002 The Wizard and the Forest of All Dreams
  • 2002 Wakeman & Cousins – Hummingbird
  • 2002 The Yes Piano Variations
  • 2002 Two Sides of Yes – Volume 2
  • 2003 Out There
  • 2005 Rick Wakeman at Lincoln Cathedral
  • 2006 Retro
  • 2007 Retro 2

Lien externe

  • Portail de la musique Portail de la musique
Ce document provient de « Rick Wakeman ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Wakeman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Wakeman — may refer to:Places * Wakeman, Ohio *The Wakeman School, a secondary school in Shrewsbury, UKPeople* Frederic Wakeman (American Historian) * Oliver Wakeman (Musician, son of Rick Wakeman). * Rick Wakeman (Musician) * Barry Wakeman (American… …   Wikipedia

  • Wakeman — ist der Nachname folgender Personen: Alan Wakeman (* 1947), britischer Jazz und Rockmusiker Rick Wakeman (* 1947), britischer Rockmusiker Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort …   Deutsch Wikipedia

  • Wakeman — Wakeman, OH U.S. village in Ohio Population (2000): 951 Housing Units (2000): 374 Land area (2000): 0.795189 sq. miles (2.059530 sq. km) Water area (2000): 0.003929 sq. miles (0.010176 sq. km) Total area (2000): 0.799118 sq. miles (2.069706 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Wakeman, OH — U.S. village in Ohio Population (2000): 951 Housing Units (2000): 374 Land area (2000): 0.795189 sq. miles (2.059530 sq. km) Water area (2000): 0.003929 sq. miles (0.010176 sq. km) Total area (2000): 0.799118 sq. miles (2.069706 sq. km) FIPS code …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Wakeman — This interesting name is of early medieval English origin, and is derived from an occupational surname for a watchman, from the Middle English wake , watch vigil (a development of the Olde English pre 7th Century wacu ), with man , man, from the… …   Surnames reference

  • Wakeman — Original name in latin Wakeman Name in other language State code US Continent/City America/New York longitude 41.2545 latitude 82.39961 altitude 260 Population 1047 Date 2011 05 14 …   Cities with a population over 1000 database

  • wakeman — wakeˈman noun (archaic) A watchman • • • Main Entry: ↑wake …   Useful english dictionary

  • Wakeman (Ohio) — Wakeman Villa de los Estados Unidos …   Wikipedia Español

  • Wakeman Baronets — There have been two Baronetcies created for persons with the surname Wakeman, one in the Baronetage of England and one in the Baronetage of the United Kingdom.The Wakeman Baronetcy, of Beckford in the County of Gloucester, was created in the… …   Wikipedia

  • Wakeman, Ohio — Infobox Settlement official name = Wakeman, Ohio settlement type = Village nickname = motto = imagesize = image caption = image mapsize = 250x200px map caption = Location of Wakeman, Ohio mapsize1 = map caption1 = subdivision type = Country… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”