Ungoliant

Ungoliant

Ungoliant est un personnage de l'œuvre de J. R. R. Tolkien. C'est une grande araignée dont on sait très peu de choses.

Elle est mentionnée dans le deuxième tome du Seigneur des anneaux : Les Deux Tours, publié en 1954, et apparaît dans la Quenta Silmarillion, partie principale du Silmarillion, œuvre publiée à titre posthume en 1977.

Sommaire

Histoire

Il est dit que les Eldar ignorent son origine et sa nature. Sous la forme d'une gigantesque araignée, Ungoliant vit en Avathar, au sud de Valinor, dévorant toute la lumière qui passe à sa portée[1].

Melkor, peut-être son ancien maître, l'approche après avoir dû fuir Valinor, ses mensonges dévoilés et ses plans maléfiques percés à jour. Là, il lui promet tout ce qu'elle désire si elle accepte de l'aider dans ses desseins contre les Valar. D'abord craintive, Ungoliant accepte. Drapés dans un « manteau de ténèbres », ils se rendent sur la colline d'Ezellohar, au cœur de Valinor, et tuent les Deux Arbres, l'unique source de lumière du monde :

« Alors la Lumière Noire d'Ungoliant s'étendit jusqu'à noyer les racines des Arbres et Melkor s'élança sur la colline. D'un coup de sa lance de ténèbres, il blessa chaque arbre jusqu'au cœur d'une plaie béante et la sève se mit à couler comme du sang et se répandit sur le sol. Ungoliant alors aspira la sève et vint coller son bec noir sur les blessures jusqu'à ce qu'elles fussent exsangues. Puis le poison mortel qui courait dans ses veines vint envahir les Arbres et dessécha les racines, les branches et les feuilles, et ils moururent[1]. »

Melkor et Ungoliant se dirigent alors vers Formenos, la forteresse de Fëanor. Tous fuient devant eux, sauf Finwë, le roi des Noldor, que Melkor tue. Les deux comparses se partagent les joyaux amassés à Formenos, Ungoliant les dévorant pour satisfaire sa faim et Melkor s'emparant des Silmarils. Ils poursuivent leur route vers le nord, traversent le détroit de l'Helcaraxë et arrivent dans le nord de la Terre du Milieu. Advient alors la querelle des Voleurs : Ungoliant, devenue bien plus puissante que Melkor, exige qu'il lui cède sa part des pierres précieuses de Formenos, ce qu'il fait à contre-cœur ; mais il lui refuse les Silmarils. Englouti par les toiles de l'araignée, Melkor pousse un cri terrible dont l'écho atteint les profondeurs d'Angband, une de ses anciennes forteresses. Les Balrogs qui s'y trouvent encore terrés, répondant à l'appel de leur maître, se ruent à son secours, faisant fuir Ungoliant.

Elle élit domicile en Ered Gorgoroth, qui devient un lieu de terreur et de désolation. Là, elle s'accouple à d'autres araignées pour les dévorer ensuite, donnant naissance à une progéniture infâme. Son destin final est inconnu :

« Aucun récit ne parle du sort d'Ungoliant. Certains disent que c'est là qu'elle termina ses jours il y a bien longtemps, quand sa faim inextinguible la poussa à se dévorer elle-même[1]. »

Les mystères d'Ungoliant

Ungoliant est une créature mystérieuse quant à sa nature exacte, son origine, son pouvoir et sa destinée.

Les hypothèses sur la nature et l'origine d'Ungoliant

Parmi les différentes hypothèses concernant son origine, les plus répandues sont :

  • Ungoliant est un Ainu :
    Étant un être d'avant la création du monde, il se peut fort qu'Ungoliant ait été en réalité un Maia, serviteur du peuple de Melkor ; ou que ce dernier parvint à corrompre par sa musique discordante. Toutefois, contrairement à la plupart des Maiar, elle semble s'être rebellée et avoir menacé dangereusement le Vala qu'elle servait (à cet égard, une comparaison est possible avec Ossë, qui tenta une rébellion contre Ulmo).
  • Ungoliant est le fruit de la discorde de la Musique des Ainur :
    Elle aurait alors incarné l'ombre, l'obscurité, la soif inextinguible, le vide de la nuit. Cela semble toutefois peu probable qu'une créature pourvue d'un pouvoir si puissant ait été créée par les Ainur, sans l'accord d'Eru, à moins que ce ne soit ce dernier qui l'ait créée, à des fins mystérieuses. Car si les Valar se lancèrent plusieurs fois à la poursuite de Melkor, jamais ils n'entreprirent de pourchasser Ungoliant et de la punir pour ses méfaits.
  • Ungoliant est une création de Melkor :
    Une autre possibilité qui rencontre le même obstacle que précédemment, et qui pose également le problème de voir une créature de Melkor qui aurait finalement dominé son maître (après s'être nourrie de la sève des arbres).

La disparition d'Ungoliant

Si la disparition finale d'Ungoliant est évoquée en termes laconiques dans Le Silmarillion, on peut trouver des indications à ce sujet dans divers volumes de l'Histoire de la Terre du Milieu.

Dans les nombreuses ébauches du Conte d'Eärendel, jamais finalisées, l'araignée, alors appelée Ungweliantë (ou Wirilómë), est mentionnée comme l'une des nombreuses péripéties des voyages d'Eärendel. L’Esquisse de la Mythologie (écrite vers 1926-1930) parle des hauts faits d'Eärendel, et indique qu'il « tua Ungoliant dans le Sud[2] », l'araignée ne se réfugie pas encore à Nan Dungortheb, comme dans les versions ultérieures. L'idée d'Eärendel tuant Ungoliant disparaît ensuite : si elle est encore présente dans la Quenta Noldorinwa de 1930, elle a disparu de la Quenta Silmarillion de 1937.

L'importance de la descendance d'Ungoliant pour le dénouement

On suppose qu'Ungoliant laissa une descendance en Terre du Milieu. Dans Bilbo le Hobbit, Bilbo doit affronter des araignées géantes dans la forêt de Mirkwood, dont on devine l'ascendance. De même dans le Seigneur des Anneaux, on se rappelle le passage de Cirith Ungol (Ungol-iant) où se tapit la terrible Arachne (qui était nommée Ungoliant dans les premières esquisses du Seigneur des Anneaux) et qui fit glacer d'effroi Gandalf lorsque Faramir lui révéla que Gollum avait l'intention de faire pénétrer Frodon en Mordor par ce passage. En effet, si Faramir craint l'endroit, Gandalf lui connaît la créature, de même qu'il sait à qui fait référence le nom du tunnel, ayant été témoin dans son jeune âge de la mort des arbres.

« De tous côtés, ses rejetons [d'Arachne], bâtards de misérables compagnons, sa propre progéniture, qu'elle mettait à mort, s'étendaient de gorge en gorge, de l'Ephel Dúath aux collines orientales, à Dol Guldur et aux repaires de la Forêt Noire. Mais aucun ne pouvait rivaliser avec elle, Arachnée la Grande, dernier enfant d'Ungoliant[3]. »

Par ailleurs, il faut se rappeler que lorsque Frodo entra dans le tunnel de Cirith Ungol, il parvint à se protéger efficacement d'Arachne grâce à la fiole donnée par Galadriel. Or cette fiole contenait la lumière d'Eärendil, qui n'est autre que la lumière de l'un des trois Silmarils qui demeure maintenant au firmament dans le vaisseau d'Eärendil. Ainsi le cercle se referme, la lumière des arbres ayant ultimement contribué à la destruction finale des noirs desseins de Melkor.

À noter toutefois que c'est probablement grâce à la garde d'Arachne (et donc in fine à la descendance d'Ungoliant) que Sauron ne fit pas garder le passage de Cirith Ungol, et que Sam et Frodon parvinrent à pénétrer en Mordor et à détruire l'anneau.

Notes et références

  1. a, b et c Quenta Silmarillion, chap. 8 : « Le Crépuscule de Valinor ».
  2. The Shaping of Middle-earth, p. 38.
  3. Les Deux Tours, chap. 9 : « L'Antre d'Arachne ».

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ungoliant de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ungoliant — Tolkien s legendarium character Aliases Delduthling, Wirilomë, Gwerlum Book(s) The Silmarillion (1977) …   Wikipedia

  • Ungoliant — Personaje de El Silmarillion Creador(es) J. R. R. Tolkien Información Raza ¿Maiar? …   Wikipedia Español

  • Ungoliant — Унголиант Ungoliant Варианты имени Delduthling, Wirilomë, Gwerlum Раса Майар Пол Женский Оружие магические сети, овеществлённая тьма Унголиант (англ. Ungoliant, в некоторых русскоязычных переводах Унголианта) …   Википедия

  • Ungoliant — En el mundo de ficticio ideado por J.R.R. Tolkien, Ungoliant es la gran araña que ayudó a Morgoth (Melkor), a destruir los árboles sagrados de Valinor (Laurelin y Telperion) en el continente de Aman, al occidente de Arda. Los Eldar cuentan que… …   Enciclopedia Universal

  • Ungoliant —    The great Spider, destroyer with Melkor of the Trees of Valinor. Shelob in The Lord of the Rings was the last child of Ungoliant to trouble the unhappy world .        Ancient ally of Melkor.    The evil creature of spider form who was Melkor s …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Nemesia ungoliant — Nemesia ungoliant …   Wikipédia en Français

  • Quenta Silmarillion — is a collection of fictional legends written by the fantasy writer J. R. R. Tolkien. It was published after the author s death in The Silmarillion together with four shorter stories. As Tolkien did not finish it was completed by his son… …   Wikipedia

  • Figuren in Tolkiens Welt — Die von J. R. R. Tolkien in mehreren Romanen geschaffene Phantasiewelt Arda ist von einer Vielzahl von Menschen, Elben, Hobbits und anderen fiktiven Wesen bewohnt. Inhaltsverzeichnis 1 Eru Ilúvatar 2 Ainur …   Deutsch Wikipedia

  • Ainur — Die von J. R. R. Tolkien in mehreren Romanen geschaffene Fantasy Welt Arda ist von einer Vielzahl von Menschen, Elben, Hobbits und anderen fiktiven Wesen bewohnt. Die folgende Aufzählung bezieht sich ausschließlich auf die Romane Tolkiens. Die… …   Deutsch Wikipedia

  • Anarion — Die von J. R. R. Tolkien in mehreren Romanen geschaffene Fantasy Welt Arda ist von einer Vielzahl von Menschen, Elben, Hobbits und anderen fiktiven Wesen bewohnt. Die folgende Aufzählung bezieht sich ausschließlich auf die Romane Tolkiens. Die… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”