Térée

Térée

Fils d'Arès, Térée (en grec ancien Τηρεύς / Têreús) vivait en Phocide à Daulis, et régnait sur les Thraces.

Appelé à son secours par le roi d'Athènes, Pandion, en guerre contre Labdacos au sujet des frontières du territoire, Térée mit fin au conflit en emportant la victoire. Pandion lui accorda alors la main de sa fille Procné en remerciement, dont il eut un fils, Itys.

Mais Térée tomba amoureux de Philomèle, la jeune sœur de Procné, ravi par sa voix. Il enferma Procné avec les esclaves dans une cabane, près de Daulis, puis dit à Prandion qu'elle était morte.

Pour le consoler, le roi lui offrit alors Philomèle, et fit escorter celle-ci de gardes athéniens jusqu'à Daulis pour son mariage. Arrivé en son royaume, Térée tua les gardes.

Après avoir possédé Philomèle de force, il coupa la langue de Procné qui avait appris la nouvelle, afin de la réduire au silence[1].

Désespérée et muette, cette dernière broda un message sur la future robe de mariée de sa sœur : "Procné est parmi les esclaves". L'ayant vu, Philomèle partit à sa recherche.

Procne pointant la tête d'Itys vers un Térée effrayé
Tereus confronté à la tête de son fils Itys, de Paul Rubens

Délivrée, Procné tua son propre fils, Itys, le fit cuire, et le fit servir à dîner à Térée pour se venger.

Puis elle et sa sœur se hâtèrent de prendre la fuite. Quand Térée se rendit compte de ce qui était arrivé, il s'empara d'une hache et se lança à leur poursuite. Aux abois, les deux sœurs prièrent les dieux de les transformer en oiseaux : Procné devint une hirondelle, Philomèle un rossignol, et Térée se métamorphosa en huppe[2].

Notes et références

  1. 1. Tous les mythographes racontent que c'est la langue de Philomèle qui fut coupée, ceci pour justifier une erreur de quelque poète ayant inversé le nom des deux sœurs. Cependant dans le mythe originel, c'est bien Procné qui eut la langue coupée et devint une hirondelle.
  2. 2. Daulis aurait été un grand lieu du culte des oiseaux.

Sources

Robert Graves (trad. Mounir Hafez), Les Mythes Grecs [« Greek Myths »], coll. « Fayard » (ISBN 2-253-13030-3), p. 266-270 

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Térée de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Philomele et Procne — Philomèle et Procné Pour les articles homonymes, voir Philomèle. Térée et Procné entourés par les Furies, illus …   Wikipédia en Français

  • Philomèle et Procné — Pour les articles homonymes, voir Philomèle. Térée et Procné entourés par les Furies, illustration de Virgil Solis pour le livre VI des …   Wikipédia en Français

  • Philomèle et procné — Pour les articles homonymes, voir Philomèle. Térée et Procné entourés par les Furies, illus …   Wikipédia en Français

  • Procné — Philomèle et Procné Pour les articles homonymes, voir Philomèle. Térée et Procné entourés par les Furies, illus …   Wikipédia en Français

  • Itys — Itys, fils de Térée roi de Thrace, et Procné, sœur de Philomène, toutes deux filles de Pandion (roi d Athènes) et de Zeuxippe. Itys sera tué par sa mère Procné et servi lors d un repas à Térée son mari pour venger sa sœur Philomène des sévices qu …   Wikipédia en Français

  • Satish Kaushik — est un réalisateur et un acteur indien du cinéma de Bollywood ainsi que de théâtre. Sommaire 1 Biographie 2 Carrière 2.1 Réalisateur 2.2 Acteur …   Wikipédia en Français

  • Mohammed Rafi — Background information Birth name Mohammed Haji Ali Mohammed Rafi Born 24 December 1924 Kotla Sultan Singh, Punj …   Wikipedia

  • Les Oiseaux (Aristophane) — Pour les articles homonymes, voir Les Oiseaux. Chouette armée, œnochoé des Anthestéries attique à figures rouges, vers 410 390 …   Wikipédia en Français

  • raconter — [ rakɔ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de re et a. fr. aconter, de conter 1 ♦ Exposer par un récit (des faits vrais ou présentés comme tels). ⇒ conter, narrer, rapporter, relater, retracer. Raconter ce qui s est passé. « Je raconte une… …   Encyclopédie Universelle

  • huppe — (hu p ) s. f. 1°   Oiseau de la grosseur d un merle, qui a une petite touffe de plumes sur la tête, upupa epops, Linné, ordre des passereaux. •   Ce fut sur ce tombeau [de Térée] que la huppe parut pour la première fois ; on en conclut que Térée… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”