TRIAL (Track Impunity Always)

TRIAL (Track Impunity Always)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trial (homonymie).

Trial (Track impunity always) est une ONG suisse, créée en 2002 et basée à Genève. Son principal objectif est la lutte contre l’impunité des auteurs des crimes les plus graves : génocide, crimes contre l’humanité, crimes de guerre, torture, disparitions forcées.

Sommaire

Profil

Trial peut être définie comme une ONG de droits de l’homme. Dans cette catégorie, son mandat est cependant plus spécifique que celui des grandes ONG internationales telles que Amnesty International et Human Rights Watch. L’objectif de Trial situe en effet son activité dans le cadre du droit international humanitaire et du droit pénal international plus que dans le cadre des droits de l’homme. Les trois domaines étant cependant étroitement liés. Cette spécialisation explique en grande partie que la notoriété de Trial soit jusqu’ici limitée aux milieux juridiques spécialisés. Trial Watch, un des principaux projets de l’association, contribue progressivement à élargir son audience.

L’association poursuit son objectif en agissant plus particulièrement dans les trois directions suivantes :

  • la sensibilisation du public à la justice pénale internationale et nationale relativement à ces crimes
  • le suivi et le renforcement de la législation et des pratiques suisses en la matière
  • le soutien aux victimes

Fonctionnement

Trial est dirigée par un Comité exécutif de 14 membres[1] qui se réunissent 4 à 5 fois par an. Le travail se répartit en différents groupes selon les compétences et disponibilités des membres, chaque groupe étant coordonné par un responsable. L’Association bénéficie de l’aide de stagiaires et de membres externes au Comité. Elle agit également en collaboration avec d’autres ONG ainsi qu’avec des institutions académiques. L’Association compte à ce jour (avril 2007) X membres. Ses ressources financières proviennent des cotisations des membres, de dons et subventions publiques et privés.

Activités[2]

La lutte contre l’impunité des crimes les plus graves conduit Trial a mener des activités telles que le dépôt de plaintes civiles et pénales auprès des juridictions suisses[3], l’élaboration de prises de position sur des projets de loi[4] et l’interpellation des autorités nationales et internationales sur des questions en rapport avec son mandat[5]. A l’égard d’un public plus large, Trial organise des conférences, des manifestations publiques lors de la journée internationale de la justice[6], des interventions dans la presse et dans le cadre d’émissions de radio et de télévision[7]. La base de données, Trial Watch[8], lancée en 2004, est destinée à recenser toutes les procédures internationales et nationales relatives aux crimes de génocide, crimes contre l’humanité, crimes de guerre, torture et disparitions forcées. Elle peut intéresser un public d’historiens, de sociologues, de journalistes autant que de juristes. L’activité croissante de la Cour Pénale Internationale[9] et les possibilités de recours non judiciaire auprès des procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme[10] amènent Trial à concentrer une grande partie de ses projets au soutien et à la défense des victimes des crimes qui figurent dans les statuts de l’Association[11]. Dans le but de faciliter l’exercice des compétences de la Cour Pénale Internationale (CPI), Trial a lancé la coalition suisse des ONG pour la CPI et en assure le secrétariat[12].

Publications

La publication d’un manuel juridique, « La lutte contre l’impunité en droit suisse » a fait partie des toutes premières activités de Trial[13]. Pour tenir ses membres au courant de l’actualité en matière de justice pénale internationale et nationale, Trial publie un Bulletin d’information trimestriel[14] ainsi qu’une Newsletter hebdomadaire, distribuée en ligne[15].

Liens externes

Notes et références de l'article


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article TRIAL (Track Impunity Always) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Trial Watch — TRIAL, auch als Schweizerische Gesellschaft gegen Straflosigkeit bezeichnet, ist ein im Juni 2002 gegründeter Verein schweizerischen Rechts mit Sitz in Genf. Ziel des Vereins ist die Bekämpfung der Straflosigkeit von Völkermord, Kriegsverbrechen …   Deutsch Wikipedia

  • TRIAL — TRIAL, auch als Schweizerische Gesellschaft gegen Straflosigkeit bezeichnet, ist ein im Juni 2002 gegründeter Verein schweizerischen Rechts mit Sitz in Genf. Ziel des Vereins ist die Bekämpfung der Straflosigkeit von Völkermord, Kriegsverbrechen …   Deutsch Wikipedia

  • Trial (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Trial peut désigner : le trial, discipline sportive à moto, à vélo, en voiture ou en camion le trial, catégorie de ténor spécialisé dans des emplois… …   Wikipédia en Français

  • Schweizerische Gesellschaft gegen Straflosigkeit — TRIAL, auch als Schweizerische Gesellschaft gegen Straflosigkeit bezeichnet, ist ein im Juni 2002 gegründeter Verein schweizerischen Rechts mit Sitz in Genf. Ziel des Vereins ist die Bekämpfung der Straflosigkeit von Völkermord, Kriegsverbrechen …   Deutsch Wikipedia

  • Nikola Jorgic — is a Bosnian Serb from the Doboj region who was the leader of a paramilitary group located in the Doboj region.[1] In 1997, Nikola was convicted of genocide in Germany. This was the first conviction won against participants in the Bosnian… …   Wikipedia

  • Genocides in history — Genocide is the mass killing of a group of people, as defined by Article 2 of the Convention on the Prevention and Punishment of the Crime of Genocide (CPPCG) as any of the following acts committed with intent to destroy, in whole or in part, a… …   Wikipedia

  • List of Bosnian genocide prosecutions — This is a list of prosecutions bought against states and individuals for the crime of genocide in Bosnia. Also, several civil law cases that are being conducted before The Hague District Court in the Netherlands, and two that have been decided in …   Wikipedia

  • Massacre des falaises de Korićani — Le massacre des falaises de Korićani se réfère au meurtre de 200 hommes bosniaques, perpétré le 21 août 1992 sur les falaises de Korićani (Koricanske stijene), situées sur le mont Vlašić, en Bosnie Herzégovine. Les responsables du… …   Wikipédia en Français

  • Hague Justice Portal — Infobox Website name = Hague Justice Portal caption = url = http://www.haguejusticeportal.net/ commercial = No type = Justice language = NL • FR • EN registration = owner = author = [http://www.haguejusticeportal.net/eCache/DEF/73.html/ Hague… …   Wikipedia

  • Alfred Rosenberg — Pour les articles homonymes, voir Rosenberg. Alfred Rosenberg …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”