Rezo.net

Rezo.net

Créé en 1999 par Pierre Lazuly et hébergé par Laurent Chemla, Rezo.net[1], sous-titré « le portail des copains » est un des plus anciens sites agrégatifs français.

Ce portail ne contient pas de rédactionnel, mais utilise la technologie RSS pour agréger de nombreuses sources d'informations de l'internet francophone. On peut donc lire les articles de deux façons : soit directement sur le site Web, soit en incluant le flux RSS dans son propre lecteur RSS.

Il n'a pas de tendance politique clairement affirmée, cependant les textes mis en avant sont souvent liés à la gauche radicale, l'altermondialisme, les sujets politiques (international et national), l'écologie, et les médias.

C'est à ce jour l'une des sources d'information du courant altermondialisme les plus importantes en France.[réf. souhaitée]

À égalité avec le site de critique des médias Acrimed également proche des milieux altermondialistes, il a joué un rôle moteur dans le débat sur Internet au sujet du Traité établissant une Constitution pour l'Europe[2].

Sommaire

Fonctionnement de Rezo.net

Les principaux administrateurs connus de Rezo.net sont aujourd'hui Pierre Lazuly, Philippe Rivière, Mona Chollet, Agnès Maillard, ainsi que le webmestre du magazine de l'Homme moderne. Deux de ces administrateurs (Mona Chollet et Philippe Rivière) sont salariés du mensuel Le Monde diplomatique (un troisième - Pierre Lazuly - y collabore occasionnellement). La page d'accueil du site propose d'ailleurs souvent de nombreux liens vers les articles du Monde diplomatique.

Les administrateurs choisissent manuellement les articles qui leur semblent pertinents parmi deux listes : l'une émanant d'un robot qui scrute des sources préalablement choisies, l'autre des articles proposés par les utilisateurs, via le site de la start-up américaine Delicious. Chaque administrateur dispose d'un droit de veto qui lui permet de censurer chaque article sélectionné. La révélation de ce droit de veto est important pour comprendre les raisons qui font que plusieurs articles peuvent apparaître et disparaître de la page d'accueil de Rezo dans des laps de temps parfois fort courts. C'est le cas, par exemple, des articles publiés par les sites Arte Radio ou Relectures.

uZine, ancêtre de Rezo.net

Le logo Web Indépendant

L'ancêtre de Rezo.net était uZine[3], lui-même émanation d'une association informelle de pionniers du web francophone du milieu des années 1990 (Arno*, Gilles Maire, Pierre Lazuly, Davduf, Guillermito, Les Ours, etc), le Mini-Rézo. Ce site n'est aujourd'hui quasiment plus mis à jour, mais est toujours en ligne, notamment les nombreux billets des intervenants. Ses concepteurs ont également développé le concept de «Web Indépendant», dont on trouve encore aujourd'hui le fameux logo nucléaire sur certains sites, ou, plus vieux encore, une mitraillette venue du site "La Rafale" [1] (1995/1996), et dont le manifeste est toujours hébergé sur uZine [2]. Ce manifeste a été approuvé par plus de 2000 sites web en France.

Ce fut une des premières tentatives de fédérer des sites, avant l'apparition des technologies RSS et du phénomène des Blogs, dont les aïeux furent sans doute le premier site de Pierre Lazuly [3], abandonné, ainsi que "Grosse Fatigue" [4], abandonné par deux fois et récemment (2009) rouvert.

Historiquement, uZine fut aussi le premier site français à fonctionner grâce au logiciel libre Spip, le logiciel libre de gestion de contenu aujourd'hui le plus utilisé en France. Il fait partie de l'histoire de l'internet français.

Après uZine, les créateurs de Spip ont lancé son successeur Rezo.net.

Le regroupement de webmaster MiniRezo, et Valentin Lacambre, créateur par ailleurs d'Altern.org et Apinc, ont été les inspirateurs de Rezo.net.

La start-up "SeenThis"

Arno*, administrateur de Rezo.net, a récemment créé une start-up, SeenThis, qui vise le marché du micro-blogging. Cette start-up définit sa mission ainsi : "Du short-blogging sans limite de caractères. De la recommandation de liens. Des automatismes pour rédiger facilement vos messages. Des forums sous chaque billet. De la veille d’actualité. Une thématisation avancée." La plupart des administrateurs de Rezo.net utilisent ce site pour publier des billets mis en avant sur Rezo.net, ce qui assure ainsi la promotion de cette jeune entreprise.

Spip et Rezo.net

Le site Rezo.net tourne encore grâce à Spip, et héberge par ailleurs toutes les listes de développement et de traductions liées à Spip[4], ainsi que celle du collectif Les Mots Sont Importants[5], et de nombreux autres.

Le site Rezo.net héberge également les sources informatiques du logiciel Spip[6].

Voir aussi

D'autres sites politiquement proches :

  • Indymedia, un autre site RSS altermondialiste international
  • RISAL, un autre site RSS altermondialiste international

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rezo.net de Wikipédia en français (auteurs)

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chouard — Étienne Chouard Étienne Chouard, né en 1956 à Paris, est un Français qui a connu une certaine notoriété en 2005 à l occasion de la campagne du référendum français sur le traité établissant une constitution pour l Europe en argumentant pour le… …   Wikipédia en Français

  • Etienne Chouard — Étienne Chouard Étienne Chouard, né en 1956 à Paris, est un Français qui a connu une certaine notoriété en 2005 à l occasion de la campagne du référendum français sur le traité établissant une constitution pour l Europe en argumentant pour le… …   Wikipédia en Français

  • Étienne Chouard — Étienne Chouard, né le 21 décembre 1956[1] à Paris, est un Français qui a connu une certaine notoriété en 2005 à l occasion de la campagne du référendum français sur le traité établissant une constitution pour l Europe en argumentant… …   Wikipédia en Français

  • Agence des Nations Unies pour les réfugiés — Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés Pour les articles homonymes, voir HCR (homonymie). Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés …   Wikipédia en Français

  • HCNUR — Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés Pour les articles homonymes, voir HCR (homonymie). Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés …   Wikipédia en Français

  • HCR — Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés Pour les articles homonymes, voir HCR (homonymie). Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés …   Wikipédia en Français

  • Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés — Pour les articles homonymes, voir HCR (homonymie). Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés …   Wikipédia en Français

  • Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés — Pour les articles homonymes, voir HCR (homonymie). Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés …   Wikipédia en Français

  • Haut Commissariat Des Nations Unies Pour Les Réfugiés — Pour les articles homonymes, voir HCR (homonymie). Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés …   Wikipédia en Français

  • Haut Commissariat aux Réfugiés — Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés Pour les articles homonymes, voir HCR (homonymie). Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”