Jérôme Pierrat

Jérôme Pierrat

Jérôme Pierrat est un journaliste et écrivain français né le 12 janvier 1971.

Sommaire

Repères biographiques

Historien de formation[1], Jérôme Pierrat est spécialisé en criminologie[2] et par ailleurs rédacteur en chef de Tatouage magazine[3].

Publications

  • avec Éric Guillon, Les Hommes illustrés : le tatouage des origines à nos jours, Éditions Larivière, 2000 (ISBN 2-907051-96-2)
  • Une histoire du milieu : grand banditisme et haute pègre en France de 1850 à nos jours, Éditions Denoël, 2003 (ISBN 2207253686)
  • avec Éric Guillon, Les Gars de la marine, Éditions Larivière, 2004 (ISBN 2-84890-084-9)
  • avec Éric Guillon, Les Vrais, les Durs, les Tatoués : le tatouage à Biribi, Éditions Larivière, 2004 (ISBN 2-84890-075-X)
  • collaboration au récit de Michel Ardouin, Une vie de voyou : Michel Ardouin dit Porte-Avions, Éditions Fayard, 2005 (ISBN 2-213-62205-1)
  • avec Alexandre Sargos, Yakusa : enquête au cœur de la mafia japonaise, Éditions Flammarion, 2005 (ISBN 2-08-068700-X)
  • La Mafia des cités : économie souterraine et crime organisé dans les banlieues, Éditions Denoël, 2006 (ISBN 2207258513)
  • avec Christian Lestavel, La Guerre secrète des casinos, Éditions Fayard, 2007 (ISBN 978-2-213-62757-1)
  • Gangs de Paris : petite chronique du milieu, des années 1970 à nos jours, Parigramme, 2007 (ISBN 2840964554)
  • Mafias, gangs et cartels : la criminalité internationale en France, Éditions Denoël, 2008 (ISBN 2207257118)
  • collaboration au récit de Laurent Fiocconi, Le Colombien, [« des parrains corses aux cartels de la coke »] Éditions du Toucan / la Manufacture de livres, 2009 (ISBN 978-2-8100-0325-9)
  • collaboration au récit de Redoine Faïd, "Braqueur, des cités au grand banditisme", Editions La Manufacture de Livres, 2010, (ISBN 9782358870153)

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jérôme Pierrat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emmanuel Pierrat — (né le 23 août 1968[1] à Nogent sur Marne[2]) est un avocat français, spécialisé dans le droit de l édition. Il est aussi éditeur, romancier, traducteur[3] et essa …   Wikipédia en Français

  • Yakuza — Pour les articles homonymes, voir Yakuza (homonymie). Un yakuza (ヤクザ/やくざ, yakuza?) est un membre d un groupe du crime organisé au Japon. Par extension, ce mot désigne n importe quel voyou japonais. Les yakuzas son …   Wikipédia en Français

  • Boryokudan — Yakuza Pour les articles homonymes, voir Yakuza (homonymie). Yakuza « Yakuza » écrit en kata …   Wikipédia en Français

  • Mafia japonaise — Yakuza Pour les articles homonymes, voir Yakuza (homonymie). Yakuza « Yakuza » écrit en kata …   Wikipédia en Français

  • Yakusa — Yakuza Pour les articles homonymes, voir Yakuza (homonymie). Yakuza « Yakuza » écrit en kata …   Wikipédia en Français

  • Syndicat national des artistes tatoueurs — Contexte général Zone d’influence  France …   Wikipédia en Français

  • François Spirito — was a member of the Marseille underworld in France, associated to Paul Carbone. After the Liberation, he fled to Spain and then South America, where he engaged in heroin trade in the so called French Connection. He was judged in 1952 for… …   Wikipedia

  • Antoine Guerini — Antoine Guérini Antoine Guérini (1902 1967) était, avec son frère Mémé, l un des plus puissant gangster de France (voire d Europe) dans les années 1940 et jusqu au au milieu des années 1960. Spécialisé dans la prostitution, le clan Guérini… …   Wikipédia en Français

  • Antoine Guérini — Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Guérini. Antoine Guérini (1902 1967) était un gangster français actif des années 1940 au milieu des années 1960, associé principalement à son frère Barthélemy Guérini dit « Mémé ».… …   Wikipédia en Français

  • Barthelemy Guerini — Barthélemy Guérini Barthélemy Guérini dit Mémé (1908 1982) est le frère d Antoine Guérini. Issus d une famille de Calenzana en Corse, ils furent tous deux des figures dominantes du milieu marseillais de l après guerre. Décoré de guerre pour fait… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”