Gotz von Berlichingen

Gotz von Berlichingen

Götz von Berlichingen

Vitrail commémoratif du XVIe siècle

Götz von Berlichingen (nommé aussi Gottfried von Berlichingen, ou encore Godefroy de Berlichingen) était un chevalier allemand surnommé Main de fer ainsi qu'un mercenaire. Il est né dans une famille noble au château de Jagsthausen dans le Württemberg vers 1480, et est mort en 1562 dans son château, Hornberg. Sa devise était und sage er ihm, er solle mich im Arsche lecken. Il est l'équivalent germanique du Chevalier Bayard.

Il prit une part active aux guerres que se livrèrent les électeurs de Brandebourg et de Bavière au commencement du XVIe siècle. Ayant perdu une main, il s'en fit faire une en fer, d'où le surnom sous lequel il est connu. Il écrit lui-même l'histoire de ses aventures (publiée en 1731 et 1858).

Johann Wolfgang von Goethe l'a pris pour héros d'un de ses drames. Jean-Paul Sartre fera de lui le héros d'une de ses pièces de théâtre.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, une division nazie de Waffen-SS prend son nom, la 17.SS Panzergrenadier Division Götz von Berlichingen.

References

  • Johann Wolfgang von Goethe - Götz von Berlichingen (1773).
  • R. Pallmann - Der historische Götz von Berlichingen (Berlin, 1894).
  • F. W. G. Graf von Berlichingen-Rossach - Geschichte des Ritters Götz von Berlichingen und seiner Familie (Leipzig, 1861).
  • Autobiographie de Götz, publiée à Halle (1886).
  • Jean-Paul Sartre - Le diable et le bon Dieu (1951).
  • Jean Ray La main de Goetz von Berlichingen - in "Les 25 meilleures Histoires noires et fantastiques" Marabout N°114 1961

Liens externes

  • Page de titre de l'édition de 1731 des mémoires de Götz von Berlichingen.
  • Informations sur le bras de Götz
  • Edition des "Exploits chevaleresques de Messire Goetz de Berlichingen à la main de fer écrits par lui-même". Se trouve à Paris en la rue de Beaune à l'enseigne du Pot cassé. Traduction par le commandant Edouard Dupont, illustré par Pierre Noël. Quatrième volume de la Collection Lumen Animi sous la direction de Constantin Castéra. Achevé d'imprimer le 2 novembre 1930. Justification du tirage : 50 ex. sur papier impérial du Japon numérotés de I à L; 75 ex. sur papier de Hollande Van Gelder, de LI à CXXV; 2500 ex. sur parpier de Bornéo de 1 à 2500. En outre, 25 ex. hors commerce de A à Z.

Une édition plus récente de cet ouvrage a été faite en 1987 aux Editions AVALON, dont il a été tiré 50 exemplaires sur papier vergé de luxe, reliés plein cuir, numérotés de I à L, réservés uniquement aux souscripteurs. Plus mille exemplaires reliés pleine toile, numérotés de 1 à 1 000, ainsi que des exemplaires hors commerce.

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Commons-logo.svg

Ce document provient de « G%C3%B6tz von Berlichingen ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gotz von Berlichingen de Wikipédia en français (auteurs)

Игры ⚽ Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Götz von Berlichingen — mit seiner Unterschrift. (Götz von Berlichingen zu Hornberg) …   Deutsch Wikipedia

  • Götz von Berlichingen — (c. 1480 ndash; 23 July 1562; unabbreviated form: Gottfried von Berlichingen ) was a German knight ( Deutscher Ritter ), and Mercenary. He was born around 1480 at Berlichingen in Württemberg to a noble family. He owned castle [http://www.burg… …   Wikipedia

  • Götz Von Berlichingen — Vitrail commémoratif du XVIe siècle Götz von Berlichingen (nommé aussi Gottfried von Berlichingen, ou encore Godefroy de Berlichingen) était un chevalier allemand surnommé Main de fer ainsi qu un mercenaire. Il est né dans une famille noble au ch …   Wikipédia en Français

  • Götz von berlichingen — Vitrail commémoratif du XVIe siècle Götz von Berlichingen (nommé aussi Gottfried von Berlichingen, ou encore Godefroy de Berlichingen) était un chevalier allemand surnommé Main de fer ainsi qu un mercenaire. Il est né dans une famille noble au ch …   Wikipédia en Français

  • Götz von Berlichingen — Götz von Berlichingen, s. Berlichingen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Götz von Berlichingen — Este artículo o sección necesita referencias que aparezcan en una publicación acreditada, como revistas especializadas, monografías, prensa diaria o páginas de Internet fidedignas. Puedes añadirlas así o avisar …   Wikipedia Español

  • Götz von Berlichingen — Vitrail commémoratif du XVIe siècle Götz von Berlichingen (nommé aussi Gottfried von Berlichingen, ou encore Godefroy de Berlichingen) est un chevalier allemand ainsi qu un mercenaire, surnommé Main de fer. Il est né vers 1480, dans une famille… …   Wikipédia en Français

  • Götz von Berlichingen — I Götz von Berlichingen   Der Titel des goetheschen Theaterstücks steht hier für das bekannte »Götzzitat«: Er kann mich am Arsch lecken! Der Name wird umgangssprachlich verhüllend im Sinne von »lass mich in Ruhe« gebraucht: Lieg hier nicht so… …   Universal-Lexikon

  • Götz von Berlichingen —    by Johann Wolfgang Goethe. Premiered 1774. Goethe based this play on a Franconian knight who lost his hand in a 1504 battle and thereafter used an iron prosthesis (hence the play s subtitle, With the Iron Hand). Götz von Berlichingen became… …   Historical dictionary of German Theatre

  • Götz von Berlichingen (Goethe) — Götz von Berlichingen is a successful 1773 drama by Goethe, based on the memoirs of the historical adventurer poet Götz von Berlichingen (ca. 1480 1562). The plot has various changes to Goetz real biography. Goethe s Götz dies young, while the… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”