Faunus

Faunus
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lupercus.

Dans la mythologie romaine, Faunus était le fils de Picus, petit-fils de Saturne et père de Latinus, roi des latins (qu'il eut avec son épouse Fauna), lorsque Énée parvint en Italie. D'autres écrits prétendent qu'il est directement le fils de Saturne et Circé.

Protecteur des troupeaux, Faunus leur donne la fécondité et les défend contre les loups, d'où le nom de « Lupercus » qui lui est aussi souvent attribué (de Lupus : « loup »).

C'est aussi un dieu prophétique dont la voix retentit dans le silence de la nuit pour prononcer des oracles.

Il lui arrivait aussi d'inspirer des cauchemars aux humains. Aussi lui donne-t-on le nom d’Incubis (« cauchemar »). C'était aussi un dieu qui rendait des oracles (d'où son qualificatif Fatuus, « le Devin »), dévoilant l'avenir grâce aux rêves ou aux voix surnaturelles émises par les bosquets sacrés ; il y en avait un près de Tibure et un autre sur l'Aventin.

Célébrations

On fête en son honneur les Lupercales. Le 15 février, douze luperques, prêtres de Faunus, sacrifiaient un bouc à leur dieu dans la grotte du Lupercal (au pied du Mont Palatin) où, selon la légende, la louve avait allaité Romulus et Rémus. Puis, vêtus uniquement d'un pagne en peau de bouc, ils couraient dans toute la ville de Rome ; ils étaient armés de lanières de peau de bouc avec lesquelles ils fouettaient les femmes qu'ils rencontraient sur leur passage pour les rendre fécondes.

En 496, le pape Gélase Ier interdit cette fête païenne. Il choisit Valentin de Terni comme saint patron des fiancés et des amoureux, et décrète que le 14 février, jour de sa fête, lui serait consacrée.

Les apparitions spectrales et les sons terrifiants qu'on lui attribuait dans les régions boisées firent qu'on vit en lui un monstre aux jambes et aux cornes de chèvre. C'est pourquoi il fut assimilé au dieu arcadien Pan, et, comme dans le cas de ce dernier, l'idée naquit d'une pluralité de faunes que l'on assimila aux satyres grecs, mais que l'on considérait généralement comme plus doux.

Bibliographie

  • Robert Harari et Gilles Lambert, Dictionnaire de la mythologie grecque et latine, Grand livre du mois, 2000

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Faunus de Wikipédia en français (auteurs)

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Faunus — {{Faunus}} Römischer Naturgott, dem zu Ehren am 15. Februar das Lupercalienfest gefeiert wurde; dessen Name ist wohl von lat. lupus, Wolf, abgeleitet, doch bleiben die Zusammenhänge im dunkeln. Von Schlägen, die die Priester des Gottes an diesem… …   Who's who in der antiken Mythologie

  • FAUNUS — antiquissimus Aboriginum Rex, fil. Pici, pater Latini. A Fando dictus, quia vaticicinia versibus, quos publice recitabant, immiscere solitus est. Religionem variis cerimoniis instruxit, solitudinis amator. Unde Pan creditus, a quo rustica… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Faunus — Fau nus, n.;pl. {Fauni}. [L.] (Myth.) See {Faun}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Faunus [1] — Faunus, Enkel des Saturn, Sohn des Picus u. der Canens, alter König der italienischen Aboriginer, durch die Nymphe Marica Vater des Latinus. Er räumte dem Euander den Platz zur Erbauung von Palatium ein u. wurde endlich von Hercules erschlagen.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Faunus [2] — Faunus, so v.w. Orang Utang …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Faunus — (»der Wohlwollende«), altitalischer Gott, wegen seines ähnlichen Wesens dem griechischen Pan (s.d.) gleichgesetzt, ein guter Geist der Wälder, Fluren und Felder, der namentlich dem Vieh Fruchtbarkeit und Schutz gegen die Wölfe verlieh, daher auch …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Faunus — Faunus, altital. Wald und Feldgott, später mit dem griech. Pan identifiziert, vervielfältigt in den Faunen, krummnasigen, spitzohrigen, mit Schwänzen und Bockfüßen versehenen, nach Liebesabenteuern lüsternen Walddämonen. Als aus dem Wald… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Faunus — Faunus, altlatein. Gott, besonders als Schutzgott des Viehs verehrt; galt auch als Urheber gespenstiger Erscheinungen, gab Orakel. Zu Faunen vervielfältigt (wie Silen zu Silenen) bedeutet der Name die dämon. Waldgötter, den griech. Satyren… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Faunus — ou Faune dans la myth. lat., dieu protecteur des bergers et des troupeaux; assimilé au dieu grec Pan. Il est en général figuré par un personnage cornu à pieds de chèvre …   Encyclopédie Universelle

  • Faunus — Faunus,   deutsch Faun, altrömischer Naturgott, als dessen Wohnung man sich die Wälder und die Berge dachte. Wie der mit ihm gleichgesetzte Pan wird er bocksgestaltig, auch in der Vielzahl, dargestellt. Wie dieser schreckte er Wanderer und quälte …   Universal-Lexikon

  • Faunus — [fô′nəs] n. [L < ? IE * dhaunos, wolf, strangler < base * dhau , to strangle > Gr Daunos; infl. by Roman folk etym. assoc. with L favere, to favor] Rom. Myth. a god of nature, the patron of farming and animals: identified with the Greek… …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”