Decouvrir l'ordinaire

Decouvrir l'ordinaire

Découvrir l'ordinaire

Découvrir l'ordinaire est un recueil de poèmes écrit par Amar Meriech en 1993.

Extraits

Pseudo-sens

« me voilà ... solitaire jaillissant à l’instant
déployant un cœur de deux bras pour étreindre le monde
j’accordais mon “ imzad ” et je chantai:
félicité au muet....
félicité à l’aveugle...
rien n’est digne de toi ,
je n’ai fait qu’essayer exclusivement. »

La chimère de l’idée

« Le monde n’est pas une nouveauté
Mais antiquité à l’instar de l’exégèse...
Et donc... jadis ne me concerne guère.


Précocement fébrile, déjà avant mon arrivée
Je trébuchais sans cesse dans ma galopade Vers toi
Craignant fort que le temps ne me devance.
Mortifié, je le fus cruellement.
O gargantuesque avidité!...
En quête de toi
Je scrutais
Inquisiteur le lointain...
Toi, alors, tu siégeais en mon cœur.


A cet instant seulement
Je saisissais le dénuement des peintres
Qui s’exilèrent dans les couleurs
Sans parvenir...
La chimère de l’idée éparpillant leur sagesse


Je n’ai nul besoin du temps
Et si je te fais don de toute ma possession
Comblé je resterai
Étant si prospère par l’ineffable orgueil de ton nom. »

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de l’Algérie Portail de l’Algérie
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « D%C3%A9couvrir l%27ordinaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Decouvrir l'ordinaire de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем написать реферат

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Découvrir L'ordinaire — est un recueil de poèmes écrit par Amar Meriech en 1993. Extraits Pseudo sens « me voilà ... solitaire jaillissant à l’instant déployant un cœur de deux bras pour étreindre le monde j’accordais mon “ imzad ” et je chantai: félicité au muet …   Wikipédia en Français

  • Découvrir l'ordinaire — est un recueil de poèmes écrit par Amar Meriech en 1993. Extraits Pseudo sens « me voilà ... solitaire jaillissant à l’instant déployant un cœur de deux bras pour étreindre le monde j’accordais mon “ imzad ” et je chantai: félicité au muet …   Wikipédia en Français

  • Une execution ordinaire — Une exécution ordinaire Une exécution ordinaire Auteur Marc Dugain Genre Roman Pays d origine  France Éditeur Gallimard Date de parution …   Wikipédia en Français

  • Une exécution ordinaire (roman) — Pour les articles homonymes, voir Une exécution ordinaire. Une exécution ordinaire Auteur Marc Dugain Genre Roman Pays d origine …   Wikipédia en Français

  • Bourgogne grand ordinaire — Bourgogne Désignation(s) Bourgogne Appellation(s) principale(s) bourgogne ordinaire et bourgogne grand ordinaire Type d appellation(s) AOC Reconnue depuis 1937 Pays   …   Wikipédia en Français

  • Achour Fenni — (en arabe : عاشور فني) poète, traducteur, et universitaire ayant participé à plusieurs manifestations scientifiques, culturelles et littéraires en Algérie, aux pays du Maghreb, en Europe, Amérique du Nord et en Amérique du Sud. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Amar Meriech — (en arabe عمار مرياش) est un poète et journaliste algérien indépendant, né le 8 octobre 1964 à Blida (Algérie). Lauréat de plusieurs prix littéraires dont le 1er prix maghrébin Moufdi Zakaria par Al Jahidhiya en 1993. Bibliographie El Habacha… …   Wikipédia en Français

  • jour — [ ʒur ] n. m. • XIe jorn (sens I et III); bas lat. diurnum, pour dies « jour » I ♦ (1080) Clarté, lumière; ce qui donne de la lumière. 1 ♦ Clarté que le soleil répand sur la terre. Lumière du jour (⇒ diurne) . Le jour se lève, naît, paraît, point …   Encyclopédie Universelle

  • SCIENCES - Science et philosophie — La science et la philosophie furent longtemps inséparables. Dans l’Antiquité, la philosophie représentait la science suprême, celle «des premiers principes et des premières causes». Les autres sciences, et notamment la physique, recevaient d’elle …   Encyclopédie Universelle

  • pot — [ po ] n. m. • 1155; lat. pop. °pottus, potus, o. préceltique 1 ♦ Récipient de ménage, destiné surtout à contenir liquides et aliments. Pot de cuivre, d étain; de faïence, de grès, de porcelaine, de terre. « Un de ces charmants pots d argile… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”