Bram's

Bram's
Bram's
Nom Ibrahima Keita
Naissance Juillet 1973
Boulogne-Billancourt
Pays d’origine Drapeau de France France Drapeau de Guinée Guinée
Décès 22 mai 2011(à 37 ans)
Boulogne-Billancourt
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap Français
Années d'activité Depuis 1994
Labels Tallac Records

Entourage Booba Ali Nessbeal la fouine Mala 92I

Ibrahim Keita, plus connu sous le nom de Bram's, était un rappeur français (né en juillet 1973[1] et mort le 22 mai 2011[2]) originaire de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

Il faisait partie du trio Malekal Morte.

Ibrahim était également médiateur au quartier du pont de Sèvres, très impliqué dans la vie du quartier, sa mère Yvette Keita[3],[4] elle-même étant responsable associative. Il était ainsi très apprécié et reconnu des jeunes et des anciens, une véritable figure.

Biographie

Bram's est un rappeur qui a fait partie du groupe Malekale Morte qui est aussi composé de Mala et Issaka. Le groupe fait ses premiers pas dans le rap au milieu des années 1990 au sein du collectif Beat 2 Boul (Sages poètes de la rue, Movez Lang, Sir Doum's) dont les membres sont tous issus du quartier du Pont De Sèvres à Boulogne-Billancourt. L'album du collectif, Dans La Sono, sorti en 1997 marque la première apparition discographique du groupe avec le morceau Catch à l'arrière à une période que beaucoup considèrent comme l'âge d'or du rap français. Ils sont ensuite plus discrets et ne sortent pas de nouveau titre avant plusieurs années.

On réentendra vraiment parler d'eux en 2000 sur l'album Mauvais œil du groupe Lunatic, auquel ils sont désormais affiliés, sur le morceau 92i. 92i étant le nom du crew des divers rappeurs qui gravitaient autour du groupe Lunatic (La Malekale donc, mais aussi Sir Doums, LIM ou Nessbeal). Dès lors, et après que Booba ait commencé sa carrière solo, Bram's est présent sur tous ses albums sans exception, qu'il soit seul ou accompagné de son groupe, dont le dernier, LUNATIC sorti en novembre 2010, sur le morceau Si tu savais et Top niveau qui s’avèrera être ses dernières apparitions discographique.

Le rappeur Brams s'est suicidé. Alors que l'émotion reste vive dans le quartier de Pont-de Sèvres à Boulogne-Billancourt, Ibrahima Keita, alias Brams, s'est bien suicidé dans la nuit de samedi à dimanche. L'enquête policière confirme qu'il a bien mis fin à ses jours. Il avait d'ailleurs envoyé un courrier électronique à plusieurs membres de sa famille pour leur dire sa volonté d'en finir. Il s'est jeté, vers 4 heures du matin, du haut de l'immeuble sis au 95, allée du Forum, un bâtiment de quinze étages... Les conclusions de l'enquête après examen des empreintes relevées sur les lieux du drame attestent que Brams est monté seul sur le toit de cet immeuble. Ce sont des jeunes de la cité qui ont découvert son corps. Il gisait sur le dos,sans blessures apparentes. Toute thèse d'une agression a été exclue. Depuis plusieurs mois,le rappeur était suivi pour une sévère dépression[5]. Il sera enterré une semaine plus tard au cimetière intercommunal de Clamart.

Apparitions

Malekal Morte - Catch à l'arrière sur le EP du Beat De Boul, Dans la sono
Lunatic feat Malekal Morte - Test ton Mic
Lunatic Feat Malekal Morte - 92I sur l'album de Lunatic, Mauvais œil
Malekal Morte - Stargate sur la compile du 45 Scientific, 45 Scientific
Booba Feat Malekal Morte & Sir Doum'S - 100-8 Zoo sur l'album de Booba, Temps mort
Booba feat Issaka & Bram's - Pazalaza pour Sazamuser sur l'album de Booba Panthéon
Malekal Morte - Etalons noirs sur la mixtape de Booba, Autopsie Vol.1
Booba Feat Malekal Morte - 92 Izi sur l'album de Booba, Ouest side
Booba Feat Mala & Bram's - Du biff sur la mixtape de Booba, Autopsie Vol.2
Booba Feat Mala & Bram's - Izi life sur l'album de Booba, 0.9
Booba Feat Dje & Bram's & Mala - On Controle la Zone sur la mixtape de booba, Autopsie Volume 3
Mala & Bram's - Izi Cash sur l'album de Mala Himalaya
Booba, Bram's & Mala - Si tu savais sur l'album de Booba Lunatic

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bram's de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bram — Saltar a navegación, búsqueda Bram Escudo …   Wikipedia Español

  • Bram — 〈f. 20; Mar.〉 zweitoberste Verlängerung des Mastes; Sy Bramstenge [vermutl. zu ndrl. bram „Prunk“] * * * Bram, die; , en [niederl. bram, H. u.] (Seemannsspr.): zweitoberste Verlängerung der Masten sowie deren Takelung bei Segelschiffen. * * *… …   Universal-Lexikon

  • bram — bram·ah; bram·ble·ber·ry; bram·bling; bram·bly; bram·i·dae; bram·ble; …   English syllables

  • bram — bram̃ interj. kartojant nusakomas stygų garsas: I nenusibosta par dienų dienas bram̃ bram̃ bram̃ Rs …   Dictionary of the Lithuanian Language

  • Bram — may refer to: * Bram (name) * Bram, Aude, Franceee also* …   Wikipedia

  • Bräm — ist der Name von Andreas Bräm (1797–1882), Schweizer Pfarrer, Gründer des Neukirchener Erziehungsvereins Thüring Bräm (* 1944), Schweizer Dirigent und Komponist Siehe auch Braem Brehm …   Deutsch Wikipedia

  • bram — bram̃ išt. Ir nenusibósta per dienàs bram̃ bram̃ …   Bendrinės lietuvių kalbos žodyno antraštynas

  • bram — bram: med brask og bram (på en meget energisk og larmende måde) …   Dansk ordbog

  • Bram — 〈f.; Gen.: , Pl.: en〉 zweitoberste Verlängerung des Mastes [Etym.: vermutl. <ndrl. bram »Prunk«] …   Lexikalische Deutsches Wörterbuch

  • Bram — die; , en <aus niederl. bram> zweitoberste Verlängerung der Masten sowie deren Takelung (Seemannsspr.; meist als erster Bestandteil von Zusammensetzungen wie Bramsegel, ↑Bramstenge) …   Das große Fremdwörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”