Bizen-den

Bizen-den

Le Bizen-den (備前伝) désigne une des cinq traditions de forge japonaise pendant la période Koto (fin de l'ère Heian à début Momoyama). Cette tradition rassemble différentes écoles réputées, dont les styles et techniques sont souvent proches.

Sommaire

École Chogi (長義)

  • Caractéristiques générales : présente les caractéristiques de la tradition Sôshu, surtout pour le hamon et le jihada.
Fondateurs : Nagashige (長重) et Kanenaga (兼重)
- Sugata : large kissaki, fin kasane et courbure légère.
- Jihada : le jigane est doux, le jihada est itame-hada mixé avec mokume-hada, nie et chikei.
- Hamon : basé sur nioi-deki. On retrouve gunome midare avec mimigata midare. L'activité en nie est basée sur la tradition de Sôshu.
- Bôshi : midare komi et long kaeri avec de l'activité.
  • Forgerons : Nagashige (長重), Kanenaga (兼重), Nagamori (長守)

École Fukuoka Ichimonji (福岡一文字)

  • Caractéristiques générales :
- Sugata : les tantô sont souvent plus grand que la moyenne mais restent élégants.
- Jihada : mokume-hada combiné à o-hada avec des chikei.
- Hamon : souvent dans le style ""choji-midare combiné à kawazuko-choji avec de superbes hataraki, flambloyant
- Bôshi : midare-komi.
- Horimono : les horimonosont rarres, mais on voit parfois des gorges bo-bi et futasuji-bi.
  • Forgerons : Yoshifusa (吉房), Sukezane (助真), Norifusa (則房), Sukefusa (助房), Nobufusa (延房), Yoshihira (吉平), Yoshimune (吉宗), Yoshimochi (吉用), Yoshimoto (吉元), Sukeyoshi (助吉), Sukemori (助守), Nobukane (信包), Nobumasa (信正), Yoshikane (吉包), Yoshiie (吉家), Naomune (尚宗), Yoshizane (吉真)

École Hatakeda (畠田)

Les lames du fondateur de cette école restent rares contrairement à celles de Moriie.
Fondateur : Morichika (守近)

  • Caractéristiques générales :
- Sugata : les lames sont particulièrement imposantes. Certains tachi mesurent plus de 1m et sont appelés nodachi ou seoidachi. Les tantô sont longs de même, ils dépassent en effet 30cm. Ces tantô ont en général un sori prononcé.
- Hamon : proche du style Ichimonji qui est en o-choji-midare combiné à juka-choji en nioi-deki.
- Bôshi : midare-komi avec un court kaeri.
  • Forgerons : Morichika (守近), Moriie (守家)

École Iwato Ichimonji (岩戸一文字)

  • Caractéristiques générales : les lames de cette école rappellent parfois le style de Yamashiro.
- Sugata : sori peu prononcé, large kissaki.
- Jihada : o-hada.
- Hamon : ko-choji-midare ou suguha combiné à ko-choji-midare en nioi-deki'.'
  • Forgerons : Yoshitake (吉武), Shigeyosi (重吉), Yoshiuji (吉氏), Yoshimori (吉守), Yoshitoshi (吉利), Yoshisada (吉定), Yoshihisa(吉久)

École Kanemitsu (兼光)

  • Caractéristiques générales : cette école est connue pour avoir être divisée en deux périodes de styles distincts. La première période est caractérisée pas un style proche de Kagemitsu (de l'école Osafune), avec des formes et un l'acier typiques de l'époque Kamakura (nioi-deki)' Cette tendance se poursuit ainsi jusque pendant la période Nambokuchô. La deuxième période, qui commence à l'ère Bunna (1352-1356) se traduit par un large kissaki et un mihaba peu courbe :
- Sugata : large kissaki, mihaba tendu et haut shinogi. Les tantô deviennent plus élégants vers la période Muromachi.
- Jihada : beau jigane avec utsuri et chikei.
- Hamon : o-midare en nie combiné à kataochi gunome et notare midare. On note parfois la présence de hataraki.
- Bôshi : très particulier, appelé Kanemitsu bôshi : midare komi avec nioi sur la pointe.
- Horimono : on trouve souvent des horimono simples (hi), mais aussi des horimono plus particuliers tels que ken-maki ryu (dragon enroulé autour d'une épée), tsume-tsuki-ken (épée surmontée de griffes) et noms de divinités calligraphiées.
  • Forgerons : Enbun Kanemitsu (延文兼光), Tomomitsu (倫光), Yoshimitsu (義光), Yoshikage (義景), Hidemitsu (秀光), Motomitsu (基光), Masamitsu (政光), Toshimitsu (利光), Shigemitsu (重光)

École Katayama Ichimonji (片山一文字)

Fondateur : Norifusa (則房)

  • Caractéristiques générales :
  • Forgerons : Norifusa (則房), Sanetoshi (真利), Yorizane (依真), Noritsune (則常), Norizane (則真)

École Ko-ichimonji (古一文字)

Fondateur : Sadanori (定則). Ecole active de la période Kamakura à la période Nambokuchô. Cette école étant proche géographiquement des provinces de Bitcû et Bizen, on ressent l'influence des écoles de ces régions.

  • Caractéristiques générales :
- Sugata : les tachi sont grands et gracieux avec ikubi kissaki.
- Jihada : mokume-hada combiné à o-hada. Présence d'utsuri.
- Hamon : yakihaba irrégulier. Saka-chôji en nioi.
- Bôshi : ko-midare.
- Horimono : bôbi.
  • Forgerons : Sadanori (定則), Norimune (則宗), Nobufusa (信房), Sukeyuki (助行), Yasunori (安則), Sukemune (助宗), Sukenori (助則), Narimune (成宗), Sukenari (助成), Sukemura (助村), Sukeshige (助茂), Muneie (宗家), Nobumasa (信正), Muneyoshi (宗吉), Munetada (宗忠), Sadazane (貞真)

École Motoshige (元重)

Fondateur : Motoshige (元重)

  • Caractéristiques générales :
  • Forgerons : Motoshige (元重), Shigezane (重真), Motozane (元真)

École Oei-Bizen (応永備前)

Fondateur : Morimitsu (盛光)

  • Caractéristiques générales :
  • Forgerons : Morimitsu (盛光), Yasumitsu (康光), Moromitsu (師光), Iesuke (家助), Tsuneie (経家)

École Omiya (大宮)

Fondateur : Kunimori (国盛)

  • Caractéristiques générales :
  • Forgerons : Kunimori (国盛), Sukemori (助盛), Morishige (盛重), Moritoshi (盛利), Morikage (盛景), Morokage (師景)

École Osafune (長船)

Fondateur : Mitsutada (光忠)

  • Caractéristiques générales :
  • Forgerons : Mitsutada (光忠), Nagamitsu (長光), Kagemitsu (景光), Kanemitsu (兼光), Kagehide (景秀), Kageyori (景依), Sanenaga (真長), Nagamoto (長元), Kagemasa (景政), Sanemitsu (真光), Chikakage (近景)

École Saburo Kunimune (三郎国宗)

  • Caractéristiques générales :
  • Forgerons : Kunimune (国宗)

École Sue-Bizen (末備前)

  • Caractéristiques générales :
  • Forgerons : Katsumitsu (勝光), Munemitsu (宗光), Tadamitsu (忠光), Sukesada (助定), Kiyomitsu (清光), Harumitsu (春光), Yukimitsu (幸光), Yoshimitsu (吉光), Nagamitsu (永光), Norimitsu (法光), Koremitsu (是光), Arimitsu (在光), Arimitsu (有光)

École Yoshii (吉井)

  • Caractéristiques générales :
  • Forgerons : Tamenori (為則), Kagenori (景則), Sanenori (真則), Ujinori (氏則), Yoshinori (吉則), Mitsunori (光則), Morinori (盛則), Kiyonori (清則), Naganori (永則), Kanenori (兼則)

École Yoshioka Ichimonji (吉岡一文字)

Fondateur : Sukeyoshi (助吉)

  • Caractéristiques générales :
  • Forgerons : Sukeyoshi (助吉), Sukemitsu (助光), Sukeshige (助茂), Sukeyoshi (助義), Sukeshige (助重依)

Liens internes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bizen-den de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Yamashiro-den — Le Yamashiro den (山城伝) désigne une des cinq traditions de forge japonaise pendant la période Koto (fin de l ère Heian à début Momoyama). Cette tradition rassemble différentes écoles réputées, dont les styles et techniques sont souvent proches.… …   Wikipédia en Français

  • Yamato-den — Le Yamato den (大和伝) désigne une des cinq traditions de forge japonaise pendant la période Koto (fin de l ère Heian à début Momoyama). Cette tradition rassemble différentes écoles réputées, dont les styles et techniques sont souvent proches.… …   Wikipédia en Français

  • Mino-Den — Le Mino den (美濃伝) désigne une des cinq traditions de forge japonaise pendant la période Koto (fin de l ère Heian à début Momoyama). Cette tradition rassemble différentes écoles réputées, dont les styles et techniques sont souvent proches.… …   Wikipédia en Français

  • Sochu-den — Sōshū den Le Sōshū den (相州伝, Sōshū den?) désigne une des cinq traditions de forge japonaise pendant la …   Wikipédia en Français

  • Sôchu-den — Sōshū den Le Sōshū den (相州伝, Sōshū den?) désigne une des cinq traditions de forge japonaise pendant la …   Wikipédia en Français

  • Mino-den — Le Mino den (美濃伝) désigne une des cinq traditions de forge japonaise pendant la période Koto (fin de l ère Heian à début Momoyama). Cette tradition rassemble différentes écoles réputées, dont les styles et techniques sont souvent proches.… …   Wikipédia en Français

  • Sōshū-den — Le Sōshū den (相州伝, Sōshū den?) désigne une des cinq traditions de forge japonaise pendant la …   Wikipédia en Français

  • Provinz Bizen — Bizen (jap. 備前国, Bizen no kuni) war eine der historischen Provinzen Japans an der zur Seto Inlandsee gewandten Seite der Insel Honshū. Sie lag auf den Gebiet des südöstlichen Teils der heutigen Präfektur Okayama. Bizen grenzte an die Pr …   Deutsch Wikipedia

  • Histoire du sabre japonais — Classiquement, l histoire du sabre japonais est divisée en cinq principales périodes historiques. Les sabres jōkotō, antérieurs au VIIe siècle sont le plus souvent droits, à double tranchant et de faible qualité. Ils représentent le… …   Wikipédia en Français

  • Structure de la lame du sabre japonais — Afin d apprécier la lame d un sabre japonais, l amateur doit regarder certaines de ses caractéristiques en essayant d en omettre le moins possible. Ces indications peuvent lui permettre de retrouver certaines informations sur le forgeron (son… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”