Quintus Sextius le Père

Quintus Sextius le Père

Quintus Sextius le Père (en latin : Quinti Sextii Patris) est un philosophe romain actif sous le règne d'Auguste vers -50, et célébré par Sénèque[1].

Sommaire

Biographie

Ayant ouvert une école de philosophie combinant les enseignements des néopythagoriciens et des stoïques, Sextius a tantôt été considéré comme appartenant à l'un ou à l'autre de ces courants. Sénèque le décrit comme un stoïque, mais mentionne que Sextius lui-même refuse cette qualification[2]. Toujours d'après Sénèque, Sextius serait issu d'une famille illustre, et aurait décliné un siège de sénateur que lui aurait offert Jules César[3]. Il se soumettait à un scrupuleux auto-examen quotidien, et s'abstenait de manger toute nourriture d'origine animale.

Son fils, Quintius Sextius le Fils, lui succède à la tête de son école, et certains l'ont identifié à Sextius Niger, auteur d'un traité sur la pharmacologie[4]. La Chronique de saint Jérôme, qui complète celle d'Eusèbe de Césarée mentionne un Xystus Pythagoricus philosophus. Il est également mentionné par Plutarque[5] et Pline l'Ancien[6]. Sénèque écrit vers 65 que cette école était fermée[7].

Les Sentences de Sextus ont quelquefois été attribuées à Sextius[8].

Notes et références

  1. Sénèque, Lettres à Lucilius, lix. 7-8., lxiv, 2-5., lxxiii. 12-15., xcviii. 13., cviii. 17-18.; De Ira, ii. 36, iii. 36.
  2. Sénèque, Lettres à Lucilius, lxiv, 2.
  3. Sénèque, Lettres à Lucilius, xcviii. 13.
  4. Italo Lana (1953), 8-9.
  5. Plutarque, De Profect. Virtut. Sentent. Opp. vol. vi.
  6. Pline, L'Histoire naturelle, xviii. 68, alibi.
  7. Sénèque, Questions naturelles, vii. 32
  8. Richard M. Gummere, Seneca, Epistles 1-65, page 412. Loeb Classical Library.

Bibliographie

  • Edmund Zeller, Die Philosophie der Grieschen (1880-1892), t. III, 1, p. 675-682.
  • Italo Lana, Sextiorum nova et Romani roboris secta, RFIC 31 (1953), 1-26 and 209-34.

Source


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Quintus Sextius le Père de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Néopythagoricien — Néopythagorisme Le néopythagorisme est un courant philosophique et ésotérique, dérivant de Pythagore, commençant au 1er siècle av. J. C.. à Rome grâce à Nigidius Figulus et à Alexandrie grâce à Eudore d Alexandrie, divisé en diverses écoles …   Wikipédia en Français

  • Néopythagorisme — Le néopythagorisme est un courant philosophique et ésotérique, dérivant de Pythagore, commençant au 1er siècle av. J.‑C.. à Rome grâce à Nigidius Figulus et à Alexandrie grâce à Eudore d Alexandrie, divisé en diverses écoles. Parfois il …   Wikipédia en Français

  • Conquête des Gaules — Guerre des Gaules Guerre des Gaules Informations générales Date 58 à 51/50 av. J. C. Lieu Gaule, Bretagne …   Wikipédia en Français

  • Conquête des gaules — Guerre des Gaules Guerre des Gaules Informations générales Date 58 à 51/50 av. J. C. Lieu Gaule, Bretagne …   Wikipédia en Français

  • Guerre Des Gaules — Informations générales Date 58 à 51/50 av. J. C. Lieu Gaule, Bretagne …   Wikipédia en Français

  • Guerre des Gaules —  Ne doit pas être confondu avec Commentaires sur la Guerre des Gaules. Guerre des Gaules …   Wikipédia en Français

  • Guerre des gaules — Informations générales Date 58 à 51/50 av. J. C. Lieu Gaule, Bretagne …   Wikipédia en Français

  • Classes sociales dans la Rome antique — Société romaine Types de sociétés (aspects sociologiques) Organisation sociale Société traditionnelle Société moderne Société ouverte Sociétés historiques …   Wikipédia en Français

  • Société de la République romaine — Société romaine Types de sociétés (aspects sociologiques) Organisation sociale Société traditionnelle Société moderne Société ouverte Sociétés historiques …   Wikipédia en Français

  • Société romaine — La société romaine antique (societas hominum) s’organise selon une hiérarchie strictement définie, où chacun a son rang, qui lui définit ses droits et ses devoirs. On ne peut parler de classe sociale, car les clivages ne sont pas strictement… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”