Mathématiques japonaises

Mathématiques japonaises

Les mathématiques japonaises ( 和算 , wasan ?) concernent les méthodes et résultats mathématiques développés au Japon durant l’ère Edo (1603-1867). Le terme Wasan, de Wa signifiant « Japon » et San, « mathématiques », est un néologisme créé dans les années 1870[1] par opposition au terme yosan désignant les théories occidentales[2].

Dans l’histoire des mathématiques, le développement des wasan ne rentre pas dans le développement des théories occidentales et propose des solutions alternatives. Mais les wasan ne sont progressivement plus utilisées au début de l’ère Meiji (1868–1912) avec l’ouverture du Japon à la culture occidentale et l’adoption par les mathématiciens japonais des mathématiques occidentales.

Sommaire

Histoire

Ce modèle mathématique a évolué durant une période où le Japon est coupé de l’influence européenne. Kambei Mori est le premier mathématicien japonais connu[3]. Kambei est professeur de mathématiques et compte parmi ses élèves Yoshida Shichibei Koyu, Imamura Chisho et Takahara Kisshu. Ces trois personnages seront connus plus tard comme les trois arithméticiens[4].

Le soroban dans Jinkoki de Yoshida Koyu (1641).

Yoshida est l’auteur du plus ancien texte mathématiques japonais connu. Cette œuvre de 1627 est connue sous le nom de Jinkoki et traite de l’arithmétique soroban[5].

Seki Kōwa développe le calcul différentiel à la même époque que les européens[6].

Mathématiciens notables

  • Kambei Mori (début du XVIIe siècle)
  • Yoshida Mitsuyoshi (1598–1672)
  • Seki Takakazu (1642–1708)
  • Takebe Kenko (1664–1739)
  • Matsunaga Ryohitsu (fl. 1718-1749)[7]
  • Kurushima Kinai (d. 1757)
  • Arima Raido (1714–1783)[8]
  • Ajima Naonobu (1739–1783)
  • Aida Yasuaki (1747–1817)
  • Sakabe Kohan (1759–1824)
  • Hasegawa Ken (c. 1783-1838)[8]
  • Wada Nei (1787–1840)
  • Shiraishi Chochu (1796–1862)[9]
  • Koide Shuki (1797–1865)[8]
  • Omura Isshu (1824–1871)[8]

Notes et références

Bibliographie

Articles connexes

  • Sangaku, des énigmes géométriques japonaises de géométrie euclidienne gravées sur des tablettes de bois
  • Soroban, un boulier japonais
  • Catégorie:Mathématicien japonais

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mathématiques japonaises de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Projet:Mathématiques/Liste des articles de mathématiques — Cette page n est plus mise à jour depuis l arrêt de DumZiBoT. Pour demander sa remise en service, faire une requête sur WP:RBOT Cette page recense les articles relatifs aux mathématiques, qui sont liés aux portails de mathématiques, géométrie ou… …   Wikipédia en Français

  • Institut De Sciences Mathématiques Et Économiques Appliquées — L institut de sciences mathématiques et économiques appliquées (ISMEA) a été fondé en 1944 par le Professeur François Perroux, dans le cadre de la loi de 1901 sur les associations privées. Il l a dirigé jusqu en 1982. L ISMEA a été l instrument… …   Wikipédia en Français

  • Institut de Sciences Mathématiques et Economiques Appliquées — Institut de sciences mathématiques et économiques appliquées L institut de sciences mathématiques et économiques appliquées (ISMEA) a été fondé en 1944 par le Professeur François Perroux, dans le cadre de la loi de 1901 sur les associations… …   Wikipédia en Français

  • Institut de sciences mathematiques et economiques appliquees — Institut de sciences mathématiques et économiques appliquées L institut de sciences mathématiques et économiques appliquées (ISMEA) a été fondé en 1944 par le Professeur François Perroux, dans le cadre de la loi de 1901 sur les associations… …   Wikipédia en Français

  • Institut de sciences mathématiques et économiques appliquées — L institut de sciences mathématiques et économiques appliquées (ISMEA) a été fondé en 1944 par le Professeur François Perroux, dans le cadre de la loi de 1901 sur les associations privées. Il l a dirigé jusqu en 1982. L ISMEA a été l instrument… …   Wikipédia en Français

  • Sangaku — Pour les articles homonymes, voir Sangaku (homonymie). Exemple de Sangaku Les Sangaku ou San Gaku (算額 ; littéralement tablettes mathématiques) sont des énigmes géométriques japonaises de …   Wikipédia en Français

  • Bibliographie Sur Le Japon — Cette bibliographie sur le Japon, non exhaustive, propose une sélection de livres classés par thème et, à l intérieur de chaque thème, par niveau d accessiblité ou de spécificité. Les livres généraux et/ou de vulgarisation seront donc placés en… …   Wikipédia en Français

  • Bibliographie sur le Japon — Cette bibliographie sur le Japon, non exhaustive, propose une sélection de livres classés par thème et, à l intérieur de chaque thème, par niveau d accessiblité ou de spécificité. Les livres généraux et/ou de vulgarisation seront donc placés en… …   Wikipédia en Français

  • Bibliographie sur le japon — Cette bibliographie sur le Japon, non exhaustive, propose une sélection de livres classés par thème et, à l intérieur de chaque thème, par niveau d accessiblité ou de spécificité. Les livres généraux et/ou de vulgarisation seront donc placés en… …   Wikipédia en Français

  • Boulier japonais — Soroban Sommaire 1 Caractéristiques 2 Efficacité …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”