Amelia Opie

Amelia Opie
portrait peint d'Amelia Opie
Portrait d'Amelia Opie par son mari John Opie en 1798.

Amelia Opie, née Alderson (12 novembre 1769 - 2 décembre 1853), est un auteur anglais qui publie de nombreux romans dans la période romantique du début du XIXe siècle, jusque vers 1828.

Sommaire

Vie et œuvres

Amelia Alderson est la fille de James Alderson, un médecin, et de Amelia Briggs de Norwich, en Angleterre. Elle est cousine avec le fameux juge Edward Hall Alderson, avec qui elle correspond toute sa vie durant.

Miss Alderson hérite de principes radicaux, et est une ardente admiratrice de John Horne Tooke. Elle est proche de certains « activistes » comme John Philip Kemble, Sarah Siddons, William Godwin et Mary Wollstonecraft.

Carrière littéraire

Amelia Opie publie régulièrement ; en 1802, elle termine un livre de poésie. D'autres ouvrages suivent : Adeline Mowbray (1804), Simple Tales (1806), Temper (1812), Tales of Real Life (1813), Valentine's Eve (1816), Tales of the Heart (1818), et Madeline (1822).

Amelia Opie écrit The dangers of Coquetry (Les Dangers de la coquetterie) à l'âge de 18 ans. Son roman, Father and Daughter (1801) (Père et fille) traite de la vertu dévoyée et de la réconciliation familiale. Encouragée par Mary Wollstonecraft, elle écrit Adeline Mowbray (1804), où elle explore les relations entre mère et fille. Adeline Mowbray aborde avec franchise la question morale selon laquelle le désir des femmes, tout autant que celui des hommes, peut outrepasser les souhaits des familles et mettre par suite leur avenir en péril.

Amelia Opie partage son temps entre Londres et Norwich. Elle est amie avec d'autres écrivains, tels que Sir Walter Scott, Richard Brinsley Sheridan et Madame de Stael.

En 1825, au travers de l'influence de Joseph John Gurney, elle rejoint la Société religieuse des Amis (quakers) (Society of Friends), mouvement fondé au XVIIe siècle. Après un livre intitulé Detraction Displayed (Le Dénigrement mis au jour) et des contributions à des journaux, elle cesse d'écrire. Le reste de sa vie se passe à voyager et à œuvrer pour des associations caritatives.

Jusqu'au soir de sa vie, Amelia Opie reste en relation avec des écrivains, et reçoit par exemple George Borrow comme invité. Après une visite à Cromer, une station touristique au bord de la mer sur la côte au nord du Norfolk, elle prend froid et garde la chambre. Un an plus tard, le 2 décembre 1853, elle meurt à Norwich. On rapporte que, jusqu'à la fin, elle a conservé sa vivacité d'esprit. Elle repose au cimetière quaker de Gildencroft, à Norwich.

Une biographie d'elle, A Life (Une vie), de Miss C. L. Brightwell, a été publié en 1854.

Principales œuvres

Romans et histoires

  • Dangers of Coquetry. (publié anonymement) 1790
  • Father and Daughter. 1801
  • Adeline Mowbray. 1804
  • Simple Tales. 1806
  • Temper 1812
  • First Chapter of Accidents. 1813
  • Tales of Real Life. 1813
  • Valentine's Eve. 1816
  • New Tales. 1818
  • Tales of the Heart. 1820
  • Madeline. 1822
  • Illustrations of Lying. 1824
  • Tales of the Pemberton Family for Children. 1825
  • The Last Voyage. 1828
  • Detraction Displayed. 1828
  • Miscellaneous Tales. (12 Vols.) 1845-7

Biographies

  • Memoir of John Opie. 1809
  • Sketch of Mrs. Roberts. 1814

Poésie

  • Maid of Corinth. 1801
  • Elegy to the Memory of the Duke of Bedford 1802
  • Poems. 1803
  • Lines to General Kosciusko. 1803
  • Song to Stella. 1803
  • The Warrior's Return. 1808
  • The Black Man's Lament. 1826
  • Lays for the Dead. 1834

Divers

  • Recollections of Days in Holland. 1840

Références

Articles connexes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Amelia Opie de Wikipédia en français (auteurs)

Поможем решить контрольную работу

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Amelia Opie — Amelia Opie, née Alderson (12 November 1769 2 December 1853), was an English author.Amelia Alderson was the daughter of James Alderson, a physician in Norwich, and Amelia Briggs. She was a cousin of Edward Hall Alderson with whom she corresponded …   Wikipedia

  • Opie — may refer to: Surnames Alan Opie, (born 1945), baritone singer Amelia Opie (1769 1853), English author wife of John Opie Catherine Opie, (born 1961), American artist and photographer Eugene Lindsay Opie (1873 1971), American pathologist Iona Opie …   Wikipedia

  • Opie, Amelia — (1769 1853)    She was the daughter of James Alderson, a respected physician of Norwich, Norfolk, whose wife died in 1784. In 1798 she married the painter John Opie (1761 1807), who greatly encouraged her in her writing; her novel Father and… …   British and Irish poets

  • Opie — This famous Cornish surname, found also as Oppy, Oppie and Opy, is of Norse Viking pre 10th Century origins. It derives principally from the personal name Asbjorn , which itself is comprised of the elements As meaning God, and bjorn , the bear.… …   Surnames reference

  • Opie, Mrs. Amelia (Alderson) — (1769 1853)    Novelist, dau. of a medical man, was b. at Norwich. In 1798 she m. John Opie, the painter. Her first acknowledged work was Father and Daughter (1801), which had a favourable reception, and was followed by Adeline Mowbray (1804),… …   Short biographical dictionary of English literature

  • John Opie — Autorretrato. Nombre de nacimiento John Opie Nacimiento mayo, 1761 …   Wikipedia Español

  • John Opie — (May 1761 in St. Agnes, Cornwall April 6, 1807) was a Cornish historical and portrait painter. Birth and early life Opie was born at Trevellas, St Agnes near Truro in Cornwall. His interest in drawing developed early but he was also academically… …   Wikipedia

  • John Opie — La famille du paysan par John Opie, v. 1783 1785 John Opie, né en mai 1761 à Saint Agnes, (Cornouailles) et mort le 6 avril 1807, est un peintre cornouaillais d’histoire et de portraits. Il a été élu membre de la Royal Academy (RA) le… …   Wikipédia en Français

  • Liste de quakers — Première assemblée mondiale, Londres 1925 Voici une liste de personnalités associées à la Société religieuse des Amis, aussi connus sous le nom de quakers. Les francophones sont mis en évidence avec un (fr) …   Wikipédia en Français

  • Norwich Over the Water — 0 Norwich Over the Water is an area of the north city centre of Norwich City, Norfolk, England, UK. Contents 1 History 2 Parishes and churches 3 Lost churches 4 Parts of the area …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”