Yoik

Yoik

Joik

Le joik (prononcez : «yoïk») est le chant traditionnel du peuple saami. Issus des traditions chamaniques, exécuté a cappella, parfois accompagné du tambour traditionnel, le joik est d’abord un chant à vocation spirituelle avant de devenir un mode d’expression du peuple saami à la fin du XXe siècle.

Le joik traditionnel se divise en trois grands styles de chant : le « luohti », le « vuolle » et le « leu’dd » selon l’origine géographique des tribus saami qui l’ont créés. Le chant peut prendre des formes extrêmement variées et laisse une large place à l’improvisation du chanteur : le joiker.

Un joik a pour fonction de décrire l’essence d’une personne, d’un lieu ou d’un animal. Ainsi, chaque homme ou femme saami possède sa mélodie qui est en quelque sorte son « portrait musical ». La caractéristique principale des joiks est l’utilisation de syllabes répétées à plusieurs reprises. Si certains joiks sont constitués de véritables textes compréhensibles, il existe également des formes dans lesquelles aucun mot n’est distinct, mais qui sont composées de murmures, d’interjections et d’imitations de cris animaux scandés sur une pulsation. Construit sur une échelle pentatonique, le joik porte les caractéristiques des styles de chants gutturaux des peuples montagnards. Il présente des similitudes importantes avec les chants traditionnels amérindiens ou encore avec les chants de gorge des peuples Inuits ou des peuples d’Asie centrale.

La colonisation opéré par les missionnaires chrétiens au début du XIXe siècle (à commencer par celle de Lars Levi Laestadius, qui a donné naissance à une branche spécifique du christianisme nordique, la branche « laestadienne ») a placé les Saami devant la triste réalité du génocide culturel. En 1685, sous l’influence de l’Église de Norvège, la plupart des tambours chamaniques (unique instrument d’accompagnement du joik), sont brûlés. La prohibition, pendant près de 300 ans du joik et du tambour chamanique aurait pu avoir définitivement raison de la tradition saami. Cependant, de nombreux chants sont parvenus jusqu’à nos jours principalement grâce aux saami alcooliques qui ont permis la perpétuation du joik parce qu’ils continuaient de le chanter en état d’ébriété malgré l’interdiction.

La production discographique saami connaît un développement important depuis la parution en 1968 du premier disque enregistré par un artiste saami : l’album Joijuka, de Nils Aslak Valkeapää (« Ailohas » de son nom same). Les travaux de Nils seront pour beaucoup dans la renaissance du joik. À la fin des années 1980, la reconnaissance internationale dont a bénéficié la chanteuse Mari Boine a permis à la cause saami de se faire entendre à travers ses textes engagés et militants et des mélodies électro-acoustiques. Ce nouveau style d’interprétation des chants traditionnels saami inspirera toute une génération de nouveaux artistes : Wimme, Transjoik, Ulla Pirttijärvi, Sofia Jannok

Voir aussi

  • Portail de la Finlande Portail de la Finlande
  • Portail des musiques du monde Portail des musiques du monde
Ce document provient de « Joik ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Yoik de Wikipédia en français (auteurs)

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Yoik — Yoik, Joik or juoiggus is a traditional Sami form of song. Originally, yoik referred to only one of several Sami singing styles, but in English the word is often used to refer to all types of traditional Sami singing. Its sound is comparable to… …   Wikipedia

  • Yoik — Este artículo o sección necesita una revisión de ortografía y gramática. Puedes colaborar editándolo (lee aquí sugerencias para mejorar tu ortografía). Cuando se haya corregido, borra este aviso por favor. Yoik es el nombre dado a un tipo de… …   Wikipedia Español

  • Yoik — Йойк (норв. joik) традиционное песнопение саамов. Особый ритм, повторения, на протяжении всей песни одних и тех же, красиво звучащих, но часто лишённых прямого смысла слов. Ссылки Анде Сомби. Йойк и теория знания …   Википедия

  • yoik — 1. noun A traditional style of Sami singing or chanting 2. verb To sing in a traditional Sami style …   Wiktionary

  • Sami people — For other uses, see Sami (disambiguation). Samis redirects here. For the Samis Foundation, see Sam Israel. Sámi Mari Boine • Lars Levi Læstadius • Lisa Thomasson • …   Wikipedia

  • Shaman (band) — Shaman was a Finnish folk metal band formed in 1993 which is notable for the heavy use of original native Sámic music elements and lyrics in Sámi. The most widely used elements are the shamanic drum, yoik and humppa. Besides yoik, the vocals vary …   Wikipedia

  • Overtone singing — Overtone singing, also known as overtone chanting, or harmonic singing, is a type of singing in which the singer manipulates the resonances (or formants) created as air travels from the lungs, past the vocal folds, and out the lips to produce a… …   Wikipedia

  • Sami music — A Nordic Sami woman playing Lur horn in the evening. A wood cut made by Emma Edwall after nature in the mid 1800 s. In traditional Sami music songs (e.g. Kvad [1] and Leudd songs [2] …   Wikipedia

  • Hedningarna — Infobox Musical artist Name = Hedningarna Img capt = Img size = Landscape = Background = group or band Alias = Origin = flagicon|SWE Swedenflagicon|FIN Finland Genre = Folk music Folk Rock Nordic Roots Revival World music Years active = 1989… …   Wikipedia

  • Adjágas — Infobox musical artist Name = Adjágas Img capt = Img size = Landscape = Background = group or band Origin = Norway Instrument = Genre = Yoik Folk Occupation = Years active = 2004–present Label = Ever Records Associated acts = URL =… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”