Symeon le Studite

Symeon le Studite

Syméon le Studite

Syméon le Studite est connu aussi sous les noms de "Syméon Le Pieux", ou "Syméon Eulabès" (le pieux).

Moine orthodoxe, mort en 987

Sommaire

Sa vie

Il vécut à la fin du Xe siècle au monastère du Stoudion, à Constantinople. S'il est connu, c'est surtout pour avoir été le père spirituel de Syméon le Nouveau Théologien (949-1022).

Nous avons de lui, en 41 chapitres, des "Discours ascétiques et théologiques" qui nous décrivent la vie dans un monastère byzantin autour de l'an Mil, mais qui restent d'une étonnante actualité pour qui veut suivre le Christ par la "porte étroite" de l'ascèse et de la charité.

Les chapitres 1 à 32, ainsi que 40 et 41, des discours ascétiques font partie de la Philocalie et ont à ce titre été édités par Migne (PG, Vol 120).

La journée du moine, selon Syméon le Studite

1 La journée commence par l'Office du matin (orthros) traduit par Matines

Il comporte: les Six Psaumes, la Stichologie, la lecture

2 L'orthros est suivi de la Divine Liturgie où le moine peut communier.

Mais il ne doit jamais le faire sans larmes et sans s'être purifié de toute pensée agressive contre ses frères.

3 Puis viennent les "services" (diaconia, les travaux, obédiences... ) Ils viennent après la Synaxe. Il faut qu'ils soient bien faits, en travaillant dur, même s'ils semblent dépasser nos forces.
4 Il y a le repas, que l'on prend normalement avec des frères pieux toujours avec modération, sans oeufs ni fromage selon les jours, évidemment, toujours sans viande.

Il y a un seul repas par jour sauf le samedi, le dimanche et les fêtes. On peut le prendre dans sa cellule si l'on est malade.

5 Ensuite vient un office du soir en commun (apodipne) qui correspond aux Complies occidentales.


6 Puis le moine se retire dans sa cellule pour la prière de la veillée (agrypnie).

Mais le moine doit prier partout et toujours. Syméon nous le montre souvent priant dans sa cellule "debout et les mains levées vers Dieu".


Notes et références de l'article

le N° 460 de la collection "Sources chrétiennes"

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes

Ce document provient de « Sym%C3%A9on le Studite ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Symeon le Studite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Syméon le studite — est connu aussi sous les noms de Syméon Le Pieux , ou Syméon Eulabès (le pieux). Moine orthodoxe, mort en 987 Sommaire 1 Sa vie 2 La journée du moine, selon Syméon le Studite 3 Notes et références de l article …   Wikipédia en Français

  • Syméon le Studite — est connu aussi sous les noms de Syméon Le Pieux (en grec Syméon Eulabès ). Moine orthodoxe, mort en 987 Sommaire 1 Sa vie 2 La journée du moine, selon Syméon le Studite 3 Notes et références de l article …   Wikipédia en Français

  • Symeon le Nouveau Theologien — Syméon le Nouveau Théologien Syméon le Nouveau Théologien Syméon le Nouveau Théologien Fête le 12 mars Né en 949, mort en 1024 Révélé à l’Occident dans la collection Sources chrétiennes par le métropolite orthodoxe Basile Krivochéine, et le père… …   Wikipédia en Français

  • Syméon le nouveau théologien — Syméon le Nouveau Théologien Fête le 12 mars Né en 949, mort en 1024 Révélé à l’Occident dans la collection Sources chrétiennes par le métropolite orthodoxe Basile Krivochéine, et le père jésuite J. Paramelle, ce spirituel byzantin qu’est Syméon… …   Wikipédia en Français

  • Symeon the New Theologian — Saint Symeon the New Theologian Born 949 Galatia Died March 12, 1022 Paloukiton …   Wikipedia

  • Syméon le Nouveau Théologien — Pour les articles homonymes, voir Saint Siméon. Syméon le Nouveau Théologien Syméon le Nouveau Théologien Fête le 12 mars Né en 949, mort le 12 mars 1 …   Wikipédia en Français

  • Syméon (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Siméon, Simon et Siméon. Syméon, ou Siméon ou Simon, est un nom propre qui se réfère à  …   Wikipédia en Français

  • Symeon the New Theologian, Saint — ▪ Byzantine monk Symeon also spelled  Simeon   born c. 949, Paphlagonia, in Asia Minor died March 12, 1022, Chrysopolis, near Constantinople       Byzantine monk and mystic, termed the New Theologian to mark his difference from two key figures in …   Universalium

  • SYMÉON LE NOUVEAU THÉOLOGIEN — Révélé à l’Occident depuis quelques années par la collection «Sources chrétiennes» avec la collaboration d’un grand érudit orthodoxe, B. Krivochéine, ce spirituel byzantin qu’est Syméon est, dans l’Orient chrétien, l’un des trois saints qui aient …   Encyclopédie Universelle

  • Saint Syméon le Nouveau Théologien — Syméon le Nouveau Théologien Syméon le Nouveau Théologien Syméon le Nouveau Théologien Fête le 12 mars Né en 949, mort en 1024 Révélé à l’Occident dans la collection Sources chrétiennes par le métropolite orthodoxe Basile Krivochéine, et le père… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”