Sudden Strike

Sudden Strike
Sudden Strike
Sudden1.png Logo du premier jeu, et par extension de toute la série.

Éditeur CDV, Anuman Interactive
Développeur Fireglow Games

Date de sortie Europe 11 octobre 2000
Genre Stratégie en Temps Réel
Mode de jeu 1 à 12 joueurs
Plate-forme PC
Média CD-ROM
Langue Français
Contrôle Clavier + souris

Sudden Strike est une série de jeux de stratégie en temps réel (STR) développée de 2000 à 2007 par Fireglow Games (ou par l'équipe d'amateurs APRM pour certains de ses opus), et éditée par CDV tout d'abord, puis par Anuman Interactive par la suite.

L'action du jeu se situe durant la Seconde Guerre mondiale, et le joueur peut incarner les différentes forces en présence. Le paysage est vu en perspective isométrique (sauf pour Sudden Strike 3 qui est en 3D complète). Le joueur est amené à manipuler diverses unités comme l'infanterie, les chars, l'artillerie ou encore l'aviation.

Sudden Strike se caractérise par l'absence d'économie à gérer durant la partie et l'impossibilité de créer des unités (il est cependant possible de recevoir des renforts si certains objectifs sont atteints durant la partie). Cela permet au joueur, outre le réalisme, de se consacrer au maximum à son jeu tactique et aux combats. L'interactivité avec le décor est totale : destruction de bâtiments, réparation et construction de ponts, pose et détection de mines...


Sommaire

Inspirations

La série fait suite aux jeux Counter Action développés par l'équipe russe Наши игры (« Nashi Igri » / « Nos jeux ») et édités par Mindscape en 1997 et 1998. Наши игры devient la société Fireglow Games en 2000. Il est possible que Fireglow se soit inspiré des jeux Squad Leader pour créer Counter Action et Sudden Strike.

Historique de la série

Prémices

La série commence par le jeu Sudden Strike sorti en 2000.

Mais en Russie ce jeu est appelé Противостояние 3 (Protivostayanié 3), car il est considéré comme la suite spirituelle de la série Counter Action, du même auteur :

Correspondance des noms
Russie International Date de sortie
Противостояние Counter Action 1997
Противостояние 2 : Опаленный снег Counter Action: Snow Fall 1998 (extension)

On pourrait traduire « Противостояние » par « Opposition » ou « Confrontation ». Le terme désigne en tous cas une résistance acharnée. Fireglow va dans un premier temps continuer à utiliser ce titre, populaire en Russie, et l'appliquer aux jeux Sudden Strike à venir.

Succès international

Correspondance des noms
Russie International Date de sortie
Противостояние 3 Sudden Strike 11 octobre 2000

La série devient alors populaire au niveau mondial, et plus spécialement en Europe, sous le titre international de Sudden Strike, littéralement une « Frappe soudaine », ou encore l'« Agression subite ». Une référence possible à l'agression nazie en 1939 ayant mené à la Seconde Guerre Mondiale, cadre du jeu.

Dans les campagnes solo, trois camps sont représentés : soviétiques, alliés (incluant américains, britanniques et français) et allemands. Il est aussi possible de jouer des "Missions simples", certaines permettant au débutant de se familiariser avec le jeu.

Le mode multi joueur est possible en réseau local (LAN) et sur Internet (IP). De 2 à 4 équipes sont constituées et les joueurs doivent durant la partie, occuper des zones autour de différents zeppelins disséminés sur la carte, et dont le contrôle permet de recevoir des renforts au bout d'un certain temps de validation.

La réception critique est dithyrambique : le jeu a été très bien accueilli par la presse. PC Max parle de « graphismes superbes, un spectacle son et lumière dans une Europe modélisée façon Hollywood ! ». Génération 4 réalise un test de plusieurs pages sur un jeu qu'il qualifie de « nec plus ultra de la tactique », tout en étant « magnifique et profond ».

Le succès du jeu entraîne la sortie très rapide d'une extension au premier opus, Sudden Strike Forever, qui sera très bien reçue par les passionnés de la série. Un éditeur de cartes est intégré à l'extension, et le nombre de créations originales augmentera dès lors très rapidement.

Plusieurs mods commencent déjà à l'époque à sortir pour le jeu. Parmi ces mods, celui développé par l'équipe amateur APRM fait une entrée remarquée dans la communauté. Il propose en effet des valeurs plus réalistes pour les unités, alors que les développeurs avaient jusqu'alors privilégié une sorte de compromis entre une jouabilité arcade et une dose de réalisme.

La série est alors extrêmement populaire et attire de nombreux joueurs, notamment sur la plate-forme multi joueurs GOA.

Correspondance des noms
Russie International Date de sortie
Противостояние 3: Война продолжается (La guerre continue) Sudden Strike Forever 28 juin 2001 (extension)
Противостояние 4 Sudden Strike 2 30 août 2002

En 2002 sort un second volet, qui sera lui beaucoup plus controversé. Il divisera en effet la communauté durablement. Le jeu est dénoncé par les fans les plus fidèles à Sudden Strike Forever, qui le considèrent comme un opus bâclé et inachevé, sorti prématurément pour concurrencer la série Blitzkrieg, développée par Nival Interactive. Ils émettent en outre des critiques à l'encontre de la direction prise par les développeurs Fireglow.

Le jeu présente cependant des éléments intéressants, et offre la possibilité d'incarner un nouveau camp dans un nouvel environnement : les troupes japonaises. En outre, un éditeur de cartes amélioré est intégré : le jeu gère mieux l'aviation tout en ajoutant des unités navales.

Les joueurs déçus cherchent leur salut dans différents mods, dont le nombre explose. Beaucoup de ces mods cherchent à « finir » Sudden Strike 2 en reprenant des éléments de Sudden Strike Forever, ainsi qu'en tentant sans grand succès de corriger les failles et erreurs laissées par Fireglow au sein du jeu.

APRM à la rescousse ?

Différentes rumeurs se mettent alors à circuler autour d'un supposé nouveau mod de l'équipe APRM, qui serait en préparation. Les rumeurs se contredisent et évoquent de difficiles négociations tripartites entre APRM, l'éditeur CDV et le développeur Fireglow.

Dans des circonstances chaotiques et difficilement compréhensibles (faute d'une communication claire sur ces évènements), on constate à la même époque l'apparition d'un développeur russe dissident à Fireglow, « Red Ice ». Cette société va commencer à produire et à vendre différents jeux basés sur « Confrontation », qui seront vendus en Russie via l'éditeur Russobit. Fireglow dénonce Red Ice comme étant une société « pirate », lui ayant volé son produit.


Lorsque le calme revient à l'automne 2002, il est révélé qu'APRM a obtenu l'accord de CDV et Fireglow pour publier une extension « non-officielle », qui ne bénéficiera donc pas de support et de publicité de la part de Fireglow.

L'extension portera le nom d'Hidden Stroke.

Titre Date de sortie
Sudden Strike 2: Hidden Stroke 17 novembre 2003 (extension non-officielle)

L'équipe APRM réalise ici une extension qui sera diffusée dans la plupart des pays (mais toujours à petite échelle) par CDV. Le bouche-à-oreille confère progressivement à l'extension une bonne réputation. Le succès semble au rendez-vous au regard de la difficile diffusion de cet opus.

Hidden Stroke cumule les avantages de Sudden Strike 2 et de Sudden Strike Forever, et restaure les valeurs de blindage et de portée réalistes des unités du mod APRM. Il est toutefois complexe à installer, et de nombreux patchs sont successivement sortis par APRM pour tenter de corriger une certaine instabilité du jeu. Ceci contribue à perdre les joueurs les plus novices dans les méandres d'installations compliquées.

Le nom choisi pour cette extension semble vide de sens : littéralement il s'agit du « Coup caché ». Difficile de trouver un rapport avec le jeu en lui-même, à moins qu'il ne soit fait référence aux supposées « bottes secrètes » de l'Allemagne nazie (les prototypes, souvent inachevés ou abandonnés, développés par l'Allemagne vers la fin de la Seconde Guerre Mondiale). L'extension en comporte en effet quelques-unes. Mais le nom semble surtout avoir été choisi pour sa proximité avec Sudden Strike.

Problèmes juridiques en 2005

C'est alors que Fireglow annonce le développement d'un Sudden Strike 3 en 3D, ainsi que peu de temps après d'un jeu dérivé nommé Sudden Strike Resource War, qui sera le dernier jeu 2D de Fireglow dans le cadre de la série. A cette occasion Fireglow abandonne définitivement l'emploi du titre Confrontation, y compris en Russie.

Parallèlement, APRM et CDV annoncent travailler sur leur propre jeu dérivé (ne nécessitant aucun opus précédent pour s'installer sur un ordinateur) : Hidden Stroke 2. Cet opus propose de nouveaux environnements graphiques, de nouvelles modélisations d'unités, et de nouvelles nations à part entière (la France de 1940 et l'Italie notamment).

Dans l'intervalle, l'entreprise Red Ice sort un jeu dérivé portant sur les conflits de la Guerre froide : Cold War Conflicts. La sortie de ce jeu est mondiale et des copies sont même localisées en Français et vendues en France métropolitaine.

Dans le même temps, le nombre de mods créés par les joueurs explose sur internet.

Correspondance des noms
Russie International Date de sortie Développeur
Противостояние: Азия в огне (L'Asie en feu) Cold War Conflicts 26 mars 2004 Red Ice
Sudden Strike Resource War Resource War 28 janvier 2005 Fireglow
Hidden Stroke 2 (ou en cyrillique : Хидден Строк 2) Sudden Strike: Hidden Stroke 2 21 février 2005 APRM


La situation ne semble pas être du goût de Fireglow, qui attaque CDV (ainsi que probablement Red Ice) en justice. A l'issue du procès, tous droits concernant Sudden Strike sont retirés à CDV. Désormais Fireglow fera appel à Anuman Interactive pour éditer et distribuer ses jeux (y compris les rééditions des anciens Sudden Strike).

Bien que le devenir de Sudden Strike: Hidden Stroke 2 ne soit pas explicitement spécifié à l'issue du procès, CDV préfère se retirer et stopper (officiellement) la diffusion du jeu, afin d'éviter d'autres problèmes. L'équipe APRM est laissée seule avec son produit, et en assure un suivi discret en sortant quelques patchs, avant d'être finalement dissoute de facto et de fermer son site Internet vers la fin 2006.

Red Ice aurait également été condamné, mais n'en a pourtant apparemment pas subi les conséquences : la société continuera longtemps encore à produire des jeux Confrontation.

Le destin d'une série divisée

Hidden Stroke 2 semble avoir survécu à ses développeurs, et est devenu l'une des versions les plus populaires parmi les joueurs Sudden Strike, notamment en multi joueurs où la communauté reste extrêmement dynamique. Le jeu est plébiscité, notamment par les joueurs allemands et français, pour son gameplay et ses graphismes.

De son côté, Resource War connaît un petit succès, et voit le développement de quelques mods (dont un mod apportant quelques spécificités de HS2, et dénommé Hidden Stroke 2 Resource War – ce mod est apprécié en multi joueurs au niveau international). Resource War permet au joueur d'intégrer une nouvelle dimension, à savoir l'essence des blindés et des véhicules.

Red Ice continue à publier des jeux Confrontation à un rythme effréné. Parmi ceux portant sur des conflits récents, actuels ou hypothétiques, citons : Gulf War, Bataille pour l'Or noir (Black Gold) ou encore Europe 2015.

Enfin, il est à signaler la vivacité et la poursuite continue du développement du mod gratuit RWM pour Sudden Strike 2, qui reste une version populaire malgré la prédominance du jeu Hidden Stroke 2.

De par la multiplicité des titres et des mods engendrés par la série, certains joueurs commencent à parler de l'existence d'un genre particulier, le Sudden-like (le terme est calqué sur celui de Doom-like).

Titre Date de sortie
Sudden Strike 3: Arms for Victory 1er décembre 2007

Fin 2007 sort Sudden Strike 3, qui sera mal accueilli par une grande partie de la communauté, les joueurs dénonçant surtout les mauvaises performances graphiques, ainsi que les différents ralentissements injustifiés du jeu. Il est également en de rares cas fait mention d'un possible appauvrissement du gameplay par rapport aux avancées des Hidden Stroke. Les fans de la première heure semblent en outre préférer une approche graphique en 2D, plutôt que la 3D du titre.

Principaux mods

Seuls les plus connus sont cités. Beaucoup d'autres versions ont été développées par la communauté internationale de joueurs Sudden Strike, toutefois les lister tous prendrait une place démesurée.

Pour Sudden Strike Forever

  • Allied Power Realism Mod (APRM 4.04)
  • The War Office (TWO 2.0)
  • Real Warfare Mod (RWM 5.0)

Pour Sudden Strike 2

  • Real Warfare Mod (RWM 8.0 b1)
  • Sudden Strike Network Mod (SSNM 2.0)

Pour Sudden Strike 2: Hidden Stroke

  • Ultimate Combat Mod (UCM 2.1)

Pour Sudden Strike: Hidden Stroke 2

  • Édition Fusion (Fusion 4.1b)

Pour Resource War

  • Pacific Warfare Mod (PWM 2.0)
  • Hidden Stroke 2 (HS2RW b2p1)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sudden Strike de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • strike — or[hit a sour note] {v. phr.} To spoil the mood at a gathering by hearing some bad news. * /The news of Mr. Brown s sudden illness struck a sour note during our New Year s Eve party./ Compare: SPIT INTO THE WEDDING CAKE …   Dictionary of American idioms

  • strike — or[hit a sour note] {v. phr.} To spoil the mood at a gathering by hearing some bad news. * /The news of Mr. Brown s sudden illness struck a sour note during our New Year s Eve party./ Compare: SPIT INTO THE WEDDING CAKE …   Dictionary of American idioms

  • Alarm — A*larm ([.a]*l[aum]rm ), n. [F. alarme, It. all arme to arms ! fr. L. arma, pl., arms. See {Arms}, and cf. {Alarum}.] 1. A summons to arms, as on the approach of an enemy. [1913 Webster] Arming to answer in a night alarm. Shak. [1913 Webster] 2.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Alarm bell — Alarm A*larm ([.a]*l[aum]rm ), n. [F. alarme, It. all arme to arms ! fr. L. arma, pl., arms. See {Arms}, and cf. {Alarum}.] 1. A summons to arms, as on the approach of an enemy. [1913 Webster] Arming to answer in a night alarm. Shak. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Alarm clock — Alarm A*larm ([.a]*l[aum]rm ), n. [F. alarme, It. all arme to arms ! fr. L. arma, pl., arms. See {Arms}, and cf. {Alarum}.] 1. A summons to arms, as on the approach of an enemy. [1913 Webster] Arming to answer in a night alarm. Shak. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Alarm gauge — Alarm A*larm ([.a]*l[aum]rm ), n. [F. alarme, It. all arme to arms ! fr. L. arma, pl., arms. See {Arms}, and cf. {Alarum}.] 1. A summons to arms, as on the approach of an enemy. [1913 Webster] Arming to answer in a night alarm. Shak. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Alarm post — Alarm A*larm ([.a]*l[aum]rm ), n. [F. alarme, It. all arme to arms ! fr. L. arma, pl., arms. See {Arms}, and cf. {Alarum}.] 1. A summons to arms, as on the approach of an enemy. [1913 Webster] Arming to answer in a night alarm. Shak. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Astonish — As*ton ish, v. t. [imp. & p. p. {Astonished}; p. pr. & vb. n. {Astonishing}.] [OE. astonien, astunian, astonen, OF. estoner, F. [ e]tonner, fr. L. ex out + tonare to thunder, but perhaps influenced by E. stun. See {Thunder}, {Astound}, {Astony}.] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Astonished — Astonish As*ton ish, v. t. [imp. & p. p. {Astonished}; p. pr. & vb. n. {Astonishing}.] [OE. astonien, astunian, astonen, OF. estoner, F. [ e]tonner, fr. L. ex out + tonare to thunder, but perhaps influenced by E. stun. See {Thunder}, {Astound},… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Astonishing — Astonish As*ton ish, v. t. [imp. & p. p. {Astonished}; p. pr. & vb. n. {Astonishing}.] [OE. astonien, astunian, astonen, OF. estoner, F. [ e]tonner, fr. L. ex out + tonare to thunder, but perhaps influenced by E. stun. See {Thunder}, {Astound},… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Bounce — Bounce, v. i. [imp. & p. p. {Bounced}; p. pr. & vb. n. {Bouncing}.] [OE. bunsen; cf. D. bonzen to strike, bounce, bons blow, LG. bunsen to knock; all prob. of imitative origin.] [1913 Webster] 1. To strike or thump, so as to rebound, or to make a …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”