Philip Gaskell

Philip Gaskell
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaskell.

Philip Gaskell est un bibliothécaire, bibliographe et historien du livre britannique né à Londres le 6 janvier 1926 et mort à Mawgan, en Cornouailles, le 31 juillet 2001

Parcours

Né à Londres dans une famille de quakers, il étudie à Oxford et à Oundle. Il s'engage en 1943 à l'âge de 17 ans pour devenir mécanicien radio : il le demeure après la guerre dans un régiment basé à Ceylan jusqu'en 1948[1]. Il enseigne l'anglais à King's College à Cambridge et commence à s'intéresser au livre ancien et à la bibliographie matérielle sous l'influence de George Rylands et Tim Munby, alors directeur de la bibliothèque de King's College[2].

Il épouse alors Margaret Bennett[3], fille de l'historien du livre Stanley Bennett, devient rédacteur en chef de The Book Collector (1952-1954) et professeur ordinaire (fellow) à King's en 1953. Il y installe une véritable presse ancienne (la Water Lane Press) dans le but de prendre en compte la technique dans les processus de fabrication du livre ancien[2]. Il reste à Cambridge jusqu'en 1960, espérant pouvoir obtenir un poste spécialisé en bibliographie, et y rédige sa bibliographie des œuvres de John Baskerville (1959).

Il quitte finalement Cambridge pour l'Australie, où on lui avait promis une chaire ; mais les choses se passent mal et Gaskell est de retour quelques mois plus tard : il doit enseigner l'anglais à Oundle (1960-1962) puis prend la tête du département patrimonial de la bibliothèque de l'université de Glasgow (1962-1966)[1]. Il publie également sa seconde bibliographie, A Bibliography of the Foulis Press (1964).

Gaskell revient à Cambridge comme bibliothécaire et professeur à Trinity College en 1967. Il procède notamment à la restauration du bâtiment de Christopher Wren (1969-1971) et publie un ouvrage de recherche sur cette bibliothèque qui fut longtemps la plus importante de Cambridge, de la fondation au XVIe siècle jusqu'à la construction du bâtiment de Wren à l'extrême fin du XVIIe siècle : il y montre notamment les liens qui existent entre la constitution des collections et l'aménagement des différents espaces de la bibliothèque[2]. Il prend sa retraite de bibliothécaire en 1986 mais enseigne jusqu'à son décès[1].

C'est à cette période également qu'il rédige son grand classique, A New Introduction to Bibliography (1972), destiné à remplacer le manuel de McKerrow. C'est sans doute le plus connu de ses livres, qui demeure un incontournable malgré sa date de publication déjà ancienne.

Également passionné de photographie et de films, il a notamment enseigné à Caltech (the California Institute of Technology) à Pasadena[1] et s'est trouvé au centre d'une polémique sur l'établissement du texte d'Ulysses (Ulysses : a Review for three texts, 1989)[2].

Œuvres

  • John Baskerville, a Bibliography, Cambridge : University press, 1959, XXIV-72 p.
  • A Bibliography of the Foulis Press, London : R. Hart-Davis, 1964, 420 p. (nv. éd. rév. 1986)
  • The Library of Trinity College, Cambridge, a Short History, Cambridge : Trinity college, 1971, 68 p. (avec Robert Robson)
  • A New introduction to Bibliography, Oxford : Clarendon press, 1972, XXIV-438 p. (dernière édition, 1995)
  • From Writer to Reader. Studies in Editorial Method, Oxford : Clarendon press, 1978, VIII-268 p.
  • Trinity College Library. The First 150 Years, London ; New York ; Melbourne : Cambridge university press, 1980, XIX-275 p.
  • Ulysses, a Review of three Texts. Proposals for Alterations to the Texts of 1922, 1961 and 1984, Gerrards Cross, GB : C. Smythe, 1989, XVII-232 p.
  • Landmarks in English literature, Edinburgh (GB) : Edinburgh university press, 1998, IX-173 p.
  • Landmarks in classical literature, Chicago (Ill.) : Fitzroy Dearborn publ., 1999, 227 p.
  • Landmarks in European literature, Edinburgh : Edinburgh university press, 1999, XII-251 p.

Notes et références

  1. a, b, c et d Nicolas Barker, « Philip Gaskell. Accomplished scholar of books and their history » dans The Guardian, 11 septembre 2001.
  2. a, b, c et d David Mc Kitterick, « Obituary : Philip Gaskell » dans The Independent, 2 août 2001.
  3. Il divorce après avoir eu deux enfants et se remarie en 1984

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Philip Gaskell de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gaskell — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Elizabeth Gaskell (1810 1855) est une romancière britannique Walter Gaskell (1847 1914) est un physiologiste britannique Philip Gaskell (1926 2001) est un …   Wikipédia en Français

  • Philip Sidney — Sir Philip Sidney (November 30, 1554 ndash; October 17, 1586) became one of the Elizabethan Age s most prominent figures. Famous in his day in England as a poet, courtier and soldier, he remains known as the author of Astrophil and Stella (1581,… …   Wikipedia

  • Thomas Gaskell Tutin — est un botaniste britannique, né le 21 avril 1908 à Kew et mort le 7 octobre 1987. Biographie Il est le fils unique de Frank et Jane Tutin, il a une sœur, Elizabeth, de quatre ans sa cadette. Celle ci deviendra une portraitiste renommée et, sous… …   Wikipédia en Français

  • Book size — Comparison of some book sizes based on American Library Association The size of a book is generally measured by the height against the width of a leaf,[1] or sometimes the height and width of its cover.[2] A series o …   Wikipedia

  • Morvern — Not to be confused with Morven Coordinates: 56°35′N 5°42′W / 56.59°N 5.7°W / 56.59; 5.7 …   Wikipedia

  • Morvern — Die Kiel Kirche und das Morvern Kreuz bei Lochaline; Kiel kommt von Cille Choluimchille, Kirche von St. Columba Morvern ist eine Halbinsel im südwestlichen Lochaber, Westschottland. Der Name kommt vom gälischen A Mhorbhairn (die Meereslücke), da… …   Deutsch Wikipedia

  • Three-volume novel — The three volume novel (sometimes three decker or triple decker) was a major stage in the development of the modern Western novel as a form, being a standard form of publishing for British fiction during the nineteenth century.It does not… …   Wikipedia

  • Rosa Lewis — Rosa Lewis, née Ovenden (1867 – 1952) was a British chef and owner of the Cavendish Hotel in London, located at the intersection of Jermyn Street and Duke Street. Known as the Queen of Cooks , her culinary skills were highly prized by Edward VII …   Wikipedia

  • Mac Kerrow — Ronald Brunlees McKerrow Ronald Brunlees McKerrow est un bibliographe et historien de la littérature anglaise né à Putney (Surrey, Angleterre) le 12 décembre 1872 et mort à Picket Piece (Buckinghamshire, Angleterre) le 20 janvier 1940. Parcours… …   Wikipédia en Français

  • McKerrow — Ronald Brunlees McKerrow Ronald Brunlees McKerrow est un bibliographe et historien de la littérature anglaise né à Putney (Surrey, Angleterre) le 12 décembre 1872 et mort à Picket Piece (Buckinghamshire, Angleterre) le 20 janvier 1940. Parcours… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”