Pater familias

Pater familias

Le pater familias (« père de la famille » en latin) était l'homme de plus haut rang dans une maisonnée romaine, qui détenait la patria potestas (puissance paternelle) sur sa femme, ses enfants et ses esclaves. Cette potestas était « de vie ou de mort », et était viagère : elle ne s'éteignait, sauf adoption, qu'à la mort.

Sommaire

Construction lexicale

La forme est irrégulière et archaïque en latin, conservant l'ancien génitif se terminant en -as au lieu de -ae.

La potestas

Le pouvoir détenu par le pater familias était appelé patria potestas, « pouvoir paternel ». La loi des Douze Tables donnait au pater familias le vitae necisque potestas ; le « pouvoir de vie et de mort » sur ses enfants, sa femme, et ses esclaves, qui étaient dits sub manu, « sous sa main ». Pour qu'un esclave devienne un homme libre, il devait être libéré de la « main » du pater familias, d'où les termes manumissio et emancipatio. Selon la loi, la décision du pater familias était absolue et définitive.

Si un enfant n'était pas désiré, sous la République romaine, le pater familias avait le pouvoir d'ordonner qu'il soit mis à mort (en le déposant par terre, si, par contre, il prend l'enfant dans ses bras c'est qu'il le reconnait et l'accepte).

Il avait le pouvoir de vendre ses enfants en tant qu'esclaves ainsi que de les faire adopter par autrui ; toutefois, selon la loi romaine, si un enfant avait été vendu comme esclave trois fois, il n'était plus sujet à la patria potestas. Le pater familias possédait le pouvoir d'accepter ou de refuser les mariages de ses fils et filles ; néanmoins, un décret de l'empereur Caesar Augustus ajouta, plus tard, une réserve : il ne pouvait pas refuser sa permission sans raison valable.

La puissance paternelle était accompagnée de la responsabilité : en cas d'acte dolosif ou nuisible commis par un de ses alieni iuris (personne dépendant de lui), il devait dédommager la victime. Il pouvait cependant livrer son alieni iuris à la vengeance de la victime (abandon noxal).

Puissance viagère

Seul un citoyen romain pouvait avoir le statut de pater familias. Il pouvait de même n'y avoir qu'une seule personne dans la maisonnée à ce poste. Même les enfants masculins adultes restaient sous l'autorité de leur père, et ne pouvaient accéder aux droits d'un pater familias tant que ce dernier était encore vivant. Selon la loi, toutes leurs propriétés étaient acquises au nom de leur père, et il avait le droit d'en disposer à sa guise. Ceux qui vivaient dans leur propre domicile au moment de la mort de leur père lui succédaient au poste de pater familias dans leurs domiciles respectifs.

Les femmes aussi étaient sous la domination du pater familias. Elles étaient sub manu durant toutes leur vie sauf après le mariage dans ce cas elles étaient sous la main de leur mari.

Evolution

À travers le temps, l'autorité absolue du pater familias s'évanouit peu à peu, et les droits qui existaient en théorie ne furent plus respectés ni appliqués.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pater familias de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pater familias — Saltar a navegación, búsqueda La locución latina Pater familias, traducida literalmente, significa el padre de familia. El pater familias era el hombre de sexo masculino mayor en el hogar romano. Es un término latino para designar al padre de la… …   Wikipedia Español

  • Pater familias — (отец семейства, домовладыка)  глава патриархальной семьи. В Древнем Риме pater familias первоначально имел одинаковую власть (manus) над женой, детьми, рабами, вещами, всех их он мог истребовать с помощью виндикационного иска. Затем эта… …   Википедия

  • pater familias — [patɛʀfamiljɑs] n. m. invar. ÉTYM. XXe; mots lat. « père de famille ». ❖ 1 Hist. Chef de la famille romaine. 2 Littér. Père de famille autoritaire. ♦ Par plaisanterie : 0 (…) j ai eu la sensation d être le père idéal qui sait répondre pleinement… …   Encyclopédie Universelle

  • pater familias — лат. (патэр фамилиас) отец семейства. Толковый словарь иностранных слов Л. П. Крысина. М: Русский язык, 1998 …   Словарь иностранных слов русского языка

  • Pater familĭas — (lat.), Hausvater; derjenige, der einen andern in der Väterlichen Gewalt (s. d.) hat, das Haupt der Familie, bei den Römern aber auch jeder, der nicht unter väterlicher Gewalt stand, ob er Familie hatte oder nicht. Diligens p., der sorgsame, auf… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Pater familias —    • Pater familĭas,          собственно «отец дома», который стоял во главе этого маленького домашнего государства и пользовался патриархальной властью. В более тесном юридическом смысле П. Ф. назывался всякий, который был sui iuris, чем он… …   Реальный словарь классических древностей

  • pater\ familias — [ patɛrfamiljas ] n. m. inv. • 1831; mots lat. « père de famille » 1 ♦ Hist. Chef de la famille romaine. 2 ♦ (1907) Littér. Père de famille très autoritaire …   Encyclopédie Universelle

  • Pater Familias —   [lateinisch »Vater der Familie«] der, im römischen Recht das Familienoberhaupt, dessen hausherrliche Gewalt (bis zum Ende der Republik) die Ehefrau und sämtliche Abkömmlinge unterworfen waren (Patria Potestas).   Hier finden Sie in… …   Universal-Lexikon

  • páter-famílias — s. m. 2 núm. 1. Na antiga Roma, o dono da casa, casado e com filhos. 2. Em geral, pai de família autoritário …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Pater familias — for the episode of Ghost Whisperer, see Pater Familias. The pater familias (plural: patres familias ) was the highest ranking family status ( status familiae ) in an Ancient Roman household, always a male position. The term is Latin, literally,… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”