Opinion vulgaire

Opinion vulgaire

Vulgarité

Wiktprintable without text.svg

Voir « vulgarité » sur le Wiktionnaire.

La vulgarité est ce qui caractérise le langage et le comportement du bas peuple, aux yeux de ceux qui estiment ne pas en faire partie. Le vulgaire est fortement réprouvé par les bien pensants, contrairement au grégaire, qui est un comportement de masse non choquant.

L'origine du mot est dans le latin vulgus, "bas peuple", alors que le mot grégaire a son étymologie dans le latin grex, "troupeau".

Sommaire

Langage

Le vocabulaire du quotidien, de la « rue », regorge d'expressions orales ressenties comme basses, prononcées non par négligence, mais en toute connaissance de cause, dans le but, faute de mieux, de choquer l'entourage et de s'affirmer. Cette attitude relâchée ne peut être que constatée dès le plus jeune âge, dans les cours de récréation et autres lieux de regroupement social.

À la différence des termes familiers ou argotiques, employés dans un milieu donné et le plus souvent dans la langue parlée et sans volonté de choquer, l'emploi de termes vulgaires entraîne un mauvais regard sur soi par la société, en raison de tabous historiques, moraux, sentimentaux, dont les locuteurs sont du reste pleinement conscients, recherchant cette réprobation des gens en place dans la société, pour mieux s'en démarquer.

Les dictionnaires ont créé une hiérarchie de qualificatifs pour les mots du peuple : familier, populaire, vulgaire, trivial, grossier, ordurier, dont il est bien difficile de fixer ou d'apprécier les limites.

Comportement

La vulgarité n'appartient pas seulement au domaine du langage : elle peut être aussi dans la gestuelle ou le comportement général, comme dans les pratiques sociales et les modes de pensée. Elle n'implique plus alors la grossiereté et peut caractériser des milieux non plébéiens tels que les nouveaux riches et les adeptes du bling-bling.

Pathologie

Certaines affections mentales, syndrome de Gilles de La Tourette par exemple, ou certaines formes de la dépression, sont souvent la cause de débordements d'injures et d'expressions vulgaires (coprolalie), involontairement proférées.

Liens

Bibliographie

Ce document provient de « Vulgarit%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Opinion vulgaire de Wikipédia en français (auteurs)

Нужна курсовая?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vulgaire — VULGAIRE. adj. de tout genre. Qui est communément en usage. Il ne se dit guere que des choses morales. Ainsi on appelle, Langue vulgaire. langage vulgaire, Le langage qui est communément usité par toute une nation, par tout un peuple. Et. Opinion …   Dictionnaire de l'Académie française

  • VULGAIRE — adj. des deux genres Qui est commun, qui est reçu communément. Préjugé vulgaire. Croyance vulgaire. Opinion vulgaire. Expression vulgaire.   Langues vulgaires, par opposition à Langues savantes, Les différentes langues que les peuples parlent… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VULGAIRE — adj. des deux genres Qui est commun, qui est reçu communément. Préjugé vulgaire. Croyance vulgaire. Opinion vulgaire. Langues vulgaires, par opposition à Langues savantes, Les différentes langues que les peuples parlent aujourd’hui. Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • vulgaire — (vul ghê r ) adj. 1°   Qui se voit communément parmi les hommes. Opinion vulgaire. Préjugés vulgaires. •   À tous événements le sage est préparé ; Guéri par la raison des faiblesses vulgaires, Il se met au dessus de ces sortes d affaires, MOL.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • vulgaire — [ vylgɛr ] adj. et n. m. • 1452; vulgal 1270; lat. vulgaris, de vulgus « le commun des hommes » I ♦ Adj. 1 ♦ Vx Très répandu; admis, mis en usage par le commun des hommes (sans aucune valeur péj.).⇒ banal, 1. courant. « C était un mal vulgaire et …   Encyclopédie Universelle

  • opinion — [ ɔpinjɔ̃ ] n. f. • v. 1190; lat. opinio, de opinari → opiner I ♦ 1 ♦ Manière de penser, de juger; attitude de l esprit qui tient pour vraie une assertion; assertion que l esprit accepte ou rejette (généralement en admettant une possibilité d… …   Encyclopédie Universelle

  • Opinion publique — Pour les articles homonymes, voir L Opinion publique (homonymie). L’opinion publique est l ensemble des convictions et des valeurs plus ou moins partagées, des jugements, des préjugés et des croyances de la population d une société donnée. On… …   Wikipédia en Français

  • GENÈSE —     L écrivain sacré s étant conformé aux idées reçues, et n ayant pas dû s en écarter, puisque sans cette condescendance il n aurait pas été entendu, il ne nous reste que quelques remarques à faire sur la physique de ces temps reculés; car pour… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • BRUNO (G.) — Emprisonné pendant huit années par l’Inquisition avant d’être brûlé, Giordano Bruno a connu une existence des plus troublées pour des raisons qui tiennent au contexte intellectuel de l’époque autant qu’à sa propre pensée. Celle ci, incomprise de… …   Encyclopédie Universelle

  • ver — (vêr) s. m. 1°   Nom donné communément au lombric terrestre et à tout animal qui offre une conformation analogue à celle de ce lombric. •   J ai été jusqu à couper un même ver en vingt six portions, dont la plupart ont repris, et dont plusieurs… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”