Oeuvre de protection des orphelins du personnel des PTT

Oeuvre de protection des orphelins du personnel des PTT

Foyer des PTT

Le foyer des PTT est initialement un orphelinat français, situé à Cachan, dans le Val-de-Marne. Fondé en 1915[1], sous le ministère d'Étienne Clementel, il a été ouvert en 1923[2] pour accueillir en internat les orphelins de guerre des agents des Postes[3].

Sommaire

Description

Site sur 5 hectares en Île-de-France, ayant appartenu à Madame de Chateaubriand, à Cachan. Le foyer des P.T.T. ressemble à un grand manoir de type château, avec un parc, un stade, une piscine. Le foyer féminin a été ajouté début des années 1950.

Histoire

Deux associations ont été à l'origine de l’œuvre de protection des orphelins de guerre du personnel des PTT fondé en 1915 :

  • le Soutien fraternel
  • l’Orphelinat des sous-agents et ouvriers des PTT.

Les fondateurs, fonctionnaires des PTT, créent une association en 1888 et distribuent une allocation mensuelle à ses pupilles. Avec cet orphelinat, ils veulent créer un lieu d'accueil pour les orphelins de guerre. Ils suscitent un mouvement de solidarité nationale auquel ils rallient leur administration. Les fonds récoltés permettent à l’association d'acquérir un terrain de 5 hectares.

Le début des travaux eu lieu après la première guerre mondiale, en 1917. Sept ans plus tard, le 1er octobre 1923, le Foyer des PTT reçoit les 102 premiers jeunes garçons. Quatre ans après, le 24 décembre 1921, le Ministère de l'Instruction Publique autorise par arrêté l'accueil d'un maximum de 270 orphelins de guerre.

Au début de l'année suivante, le 19 mars 1922, l'association bénéficie de la reconnaissance d'utilité publique.

Le 8 octobre 1956, le Foyer féminin est ouvert avec 26 pensionnaires. A la rentrée de Pâque, elles sont 44 et quasiment le double (82) l'année suivante, en octobre 1957.

En 1964, un contrat est signé avec l'Education Nationale et les professeurs sont alors rémunérés par l'Etat.

Scolarité

  • Des enfants de l'internat allaient dans les classes des écoles primaires de 8ème et 7ème à Paul Bert et Paul Doumer et pour les fin d'études à Carnot.
  • Le Foyer ne recevait initialement que les garçons jusqu'à la construction du foyer des filles de la 6ème à la Terminal.
  • Des sections techniques de comptabilité, de serrurerie et d'électricité étaient ouvertes ainsi qu'une année de préformation.

Publications au profit de l'orphelinat

Chaque année, un appel était lancé pour participer à un effort de solidarité auquel participait les bureaux de poste et télécommunication de toute la France. Des plaquettes, enveloppes dites 1er jour, des livres étaient édités dans le cadre de concours et diffusés au bénéfice de l'association :

La Société Littéraire de La Poste et de France Télécom, conjointement avec l'oeuvre de protection des orphelins et pupilles du personnel des PTT ( " le Foyer de Cachan" ) organisait un concours permanent intitulé "Prix Découverte" pour rechercher un manuscrit susceptible d'une édition aux frais du Foyer des PTT de Cachan. Le concours a été doté en 2007 d'un prix de 1067 euros.
  • René Polydor : Si le jeu de dames vous était conté... 130 coups pour débutants - Fin de parties de Riso - Dessins de Stick. Ouvrage édité par l'A. S. P. T. T. de Marseille au profit de l'orphelinat des PTT à Cachan. 80 pages. Broché. 1964
  • Enveloppe premier jour au bénéfice des Orphelins des P.T.T. Création du foyer féminin, 29 nov. 1956

Localisation

  • 36 avenue du Président Wilson
  • 94234 Cachan Cédex - Val-de-Marne

Notes et références

Lien externe

  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Foyer des PTT ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Oeuvre de protection des orphelins du personnel des PTT de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Foyer des PTT — Le foyer des PTT est initialement un orphelinat français, situé à Cachan, dans le Val de Marne. Fondé en 1915[1], sous le ministère d Étienne Clementel, il a été ouvert en 1923[2] pour accueillir en internat les orphelins de guerre des agents des …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”