Deux fois cinquante ans de cinéma français

Deux fois cinquante ans de cinéma français

Deux fois cinquante ans de cinéma français est un film documentaire franco-britanno-suisse réalisé par Jean-Luc Godard et Anne-Marie Miéville en 1995 pour le compte de la télévision britannique.

Comme son titre l'indique, ce documentaire tente de relater ou plutôt d'évoquer le premier siècle du cinéma français.

Dans une première partie, dans un palace un peu froid et désuet, Godard se met en scène lui-même, lors d'une conversation à bâton rompu, avec le président d'une association (Michel Piccoli) chargée d'organiser la commémoration autour du premier siècle du cinématographe. Ou de la commercialisation du cinématographe.

Dans une deuxième partie, le président de l'association, rencontre différents personnages du palace et tente, en vain, de les interroger sur l'histoire du cinéma. Il constate, amèrement, que l'histoire du cinéma s'est perdu et que grooms et domestiques n'ont aucune référence culturelle...

Dans une troisième et dernière partie, les auteurs présentent différents ouvrages essentiels de la théorie cinématographique, à travers un montage, très proche des histoire(s) du cinéma. Quelques photographies auctoriales se mêlent harmonieusement avec des intertitres présentant des citations d'auteurs et de cinéastes (Bresson, etc.)

Écrit en lien direct, à la fois stylistique, visuel et thématique avec les Histoire(s) du cinéma de Godard, ce film, d'une narration plus claire, non dénué d'humour, n'atteint pas cependant le lyrisme et la poésie incomparable de la grande épopée visuelle et citationnelle.

Fiche technique

  • Production, Periphéria, Vega Films.
  • Production, BFI (British Film Institute).
  • Réalisateur, Jean Luc Godard
  • Réalisateur, Anne-Marie Mieville
  • 1er asst réalisateur, Gilbert Guichardière
  • Régisseur général, Philippe Saal
  • Ingénieur du son, Stéphane Thiébaud
  • Assistante opérateur, Isabelle Czajka

Distribution

  • Jean-Luc Godard, Jean Luc Godard.
  • Michel Piccoli, Michel Piccoli.
  • Cécile Reigher, Serveuse 1.
  • Esthelle Grynspan, Serveuse 2.
  • Dominique Jacquet, Cliente.
  • Patrick Gillieron, Marmiton.
  • Xavier Jougleux, Serveur 2.
  • Fabrice Dierx-Benard, Serveur 1.

Lien externe

Fiche IMDb


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Deux fois cinquante ans de cinéma français de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Histoire du cinéma français — La France exerce depuis plus d un siècle une influence majeure sur l art cinématographique. Des Frères Lumière à Amélie Poulain, de la Nouvelle Vague à l avant garde, de Georges Méliès au Centre national de la cinématographie (CNC), du Festival… …   Wikipédia en Français

  • Cinéma grec — Le cinéma grec naquit dès le début du XXe siècle. Il est surtout connu par ses grands réalisateurs que sont Theo Angelopoulos, Michael Cacoyannis, Costa Gavras et Jules Dassin et les grandes actrices Melina Mercouri et Irène Papas. Les… …   Wikipédia en Français

  • CINÉMA - Histoire — La première projection du cinématographe Lumière a lieu le 28 décembre 1895, au Grand Café, boulevard des Capucines à Paris. Le nouvel art puisera abondamment dans le trésor dramatique aussi bien théâtral que romanesque, du XIXe siècle finissant …   Encyclopédie Universelle

  • CINÉMA - Industrie du cinéma — Les industries du cinéma ont été et restent des industries marginales , si l’on compare leurs chiffres d’affaires avec ceux des autres secteurs industriels; en France, pour ne prendre qu’un exemple, les recettes de notre cinéma correspondent au… …   Encyclopédie Universelle

  • Cinema iranien — Cinéma iranien Cet article fait partie d’une série sur l art perse Les arts persans …   Wikipédia en Français

  • Cinéma Iranien — Cet article fait partie d’une série sur l art perse Les arts persans …   Wikipédia en Français

  • Cinéma en Iran — Cinéma iranien Cet article fait partie d’une série sur l art perse Les arts persans …   Wikipédia en Français

  • Cinema belge — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français

  • Cinéma Belge — Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de réalisateurs …   Wikipédia en Français

  • Cinéma de Belgique — Cinéma belge Le cinéma belge commence seulement à se faire connaître, grâce à des distinctions, notamment au Festival de Cannes, alors qu il a longtemps vécu dans l ombre d autres cinématographies, particulièrement celle de la France où nombre de …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”