Chaos Computer Club

Chaos Computer Club
Kabelsalat le logo du CCC

Le Chaos Computer Club, que l'on désigne souvent par l'acronyme CCC, est l'une des organisations de hackers les plus influentes en Europe. Le Club se décrit plus poétiquement en tant que communauté galactique des êtres de la vie, indépendante de l'âge, du sexe, de l'origine ethnique ou de l'orientation sociale, qui œuvre à travers des frontières pour la liberté d'information […].

Aujourd'hui, le Chaos Computer Club est principalement actif dans les pays germanophones. Un Chaos Computer Club France a vu le jour dans les années 1980, mais il ne s'agissait en réalité que d'un faux groupe de hackers monté par Jean-Bernard Condat pour le compte de la DST.

Sommaire

Ses buts

Le Chaos Computer Club est une communauté globale, qui fait campagne pour la liberté de l'information et de la communication sans aucune censure, quelle qu'elle soit - par n'importe quel gouvernement ou compagnie -, et qui étudie les impacts de la technologie pour la société et l'individu. Ces buts sont également énoncés dans le préambule de la constitution du club, et sont mis en application dans beaucoup de projets par des membres et des amis du CCC.

Ses missions

Le CCC se considère comme étant une plateforme de communication pour les Hackers et ceux qui veulent le devenir. De plus, non seulement les possibilités de technologie sont étudiées, mais aussi les risques et les conséquences pour la société. Le CCC diffuse les résultats de ses investigations par l'intermédiaire d'une variété de canaux de médias et aux événements publics, aux réunions et aux discussions politiques.

Son histoire

Le CCC a été fondé en 1981 à Berlin - il y avait deux grands groupes : l'un à Berlin, l'autre à Hambourg (CCCH).

En 1988, se crée Haecksen (un jeu de mots relatif à Hexen, ce qui signifie Sorcières), une association de femmes issues du CCC.

Évènements réguliers

Tente au Chaos Communication Camp avec le Pesthörnchen

Depuis 1984, le CCC tient tous les ans un Chaos Communication Congress, qui a lieu habituellement autour de Noël à Berlin. La même année est apparu également pour la première fois le Datenschleuder, le magazine du CCC.

En 1999, en 2003, puis en 2007, ont eu lieu le Chaos Communication Camp, un camp de 60 000 m² en plein air, pour « des rencontres, des discussions, des tests, des mises en pratique, des questionnements, du design et redesign, de l'engineering et reverse engineering, de la recherche, du hacking, du phreaking, et des séances de reflexion et de compréhension. »

Quelques actions

Le CCC est devenu mondialement célèbre quand il a attaqué le Bildschirmtext allemand (système Vidéotex voisin du Minitel) et réussi à pénétrer une banque locale et à détourner 134 000 DM sur son compte bancaire. L'argent fut retourné le lendemain.

En 1989, le CCC a été indirectement impliqué dans la première affaire de cyberespionage en faisant les titres de journaux internationaux. Un groupe de hackers ouest-allemands, menés par Karl Koch ont été arrêtés pour avoir piraté des ordinateurs américains au profit du KGB, le service de renseignements soviétique.

Personnalités

Annexes

Voir aussi

Bibliographie

  • Daniel Kulla : Der Phrasenprüfer. Szenen aus dem Leben von Wau Holland, Mitbegründer des Chaos Computer Clubs (Scènes de vie de Wau Holland, cofondateur du CCC), Löhrbach 2003, ISBN 3-922708-25-0

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chaos Computer Club de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chaos Computer Club — (CCC) Der Chaosknoten Zweck: Der Club fördert und unterstützt Vorhaben der Bildung und Volksbildung in Hinsicht neuer technischer Entwicklungen, sowie Kunst und Kultur im Sinne der Präambel oder führt diese durch. Vorsitz: Peter Fr …   Deutsch Wikipedia

  • Chaos Computer Club — CCC Logo (Chaosknoten) Origin Berlin Country DACH Years active 1981–present Category …   Wikipedia

  • Chaos Computer Club — Acrónimo CCC Género Privacidad en internet, software libre Fundación 1981 Sede Berlín …   Wikipedia Español

  • Chaos Computer Club — (CCC)  децентрализованное немецкое общество хакеров со свободным членством. Chaos Computer Club борется за свободу информации для всех и периодически организует международные встречи хакеров для обсуждения общественно социальных последствий… …   Википедия

  • Chaos Computer Club — El Chaos Computer Club (CCC) es un club alemán de hackers y otras personas interesadas en la información libre, fundado en 1981. Con más de 1.500 miembros es una de las organizaciónes más importantes en la escena europea. Aboga por la privacidad …   Enciclopedia Universal

  • Chaos Computer Club — CCC * * * Chaos Computer Club   [Abk. CCC], eine von Hackern und Freaks gebildete Organisation, die sich für Informations sowie Kommunikationsfreiheit ohne Zensur von Staat und Industrie einsetzt und sich mit den Auswirkungen von Technologien auf …   Universal-Lexikon

  • Chaos Computer Club Zürich — Der Chaos Computer Club Zürich (auch CCCZH) ist ein Verein nach Schweizer Recht und einziger Ableger des deutschen Chaos Computer Clubs in der Schweiz mit Erfastatus, dem Status eines Erfahrungsaustauschkreises und damit Bestandteil des CCC. Der… …   Deutsch Wikipedia

  • Chaos Computer Club France — Le Chaos Computer Club France (CCCF) était un faux groupe de hackers créé en 1989 à Lyon par Jean Bernard Condat[1] à la demande de l officier de la DST Jean Luc Delacour[2],[3], dans l unique but de documenter et de surveiller le piratage… …   Wikipédia en Français

  • Computer Club — In diesem Artikel oder Abschnitt fehlen wichtige Informationen. Du kannst Wikipedia helfen, indem du sie recherchierst und einfügst. Ein Computerclub ist ein Club für Menschen welche normalerweise stark in die Materie Computer interessie …   Deutsch Wikipedia

  • Homebrew Computer Club — The Homebrew Computer Club was an early computer hobbyist club in Silicon Valley, which met (under that name) from March 1975 to roughly 1977. Several very high profile hackers and IT entrepreneurs emerged from its ranks, including the founders… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”