Sonate pour piano n° 2 de Chopin

Sonate pour piano n° 2 de Chopin

La Sonate pour piano n° 2 en si bémol mineur, opus 35, de Frédéric Chopin a été composée principalement en 1839 à Nohant, le troisième mouvement dit « Marche funèbre » ayant été composé en 1837.

Cette sonate comprend 4 mouvements et dure environ 25 minutes. Elle a été mal accueillie par les critiques de l'époque : ils lui reprochaient un manque de cohérence. Robert Schumann ne l'a pas comprise non plus et a suggéré que Chopin avait regroupé 4 de ses enfants les plus turbulents.

Sommaire

Structure

Sonate pour piano no 2 de Chopin
Premier mouvement
Deuxième mouvement
Troisième mouvement
Quatrième mouvement
Des difficultés à utiliser ces médias? Des difficultés à utiliser ces médias?
  1. Grave - Doppio movimento
  2. Scherzo
  3. Marche funèbre : Lento
  4. Finale : Presto

Le premier mouvement démarre sur un thème tumultueux suivi d'une deuxième thème plus doux. Le deuxième mouvement est un morceaux virtuose comportant une partie centrale détendue et mélodique. Le troisième mouvement commence et se termine par la célèbre marche funèbre en si bémol mineur, qui donne son surnom à cette sonate ; la partie centrale est un interlude calme en ré bémol majeur. Le finale est un tourbillon de tempo constant, sans silence ni accord, qui ne s'arrête que dans les toutes dernières mesures. Chopin aurait dit : « la main gauche et la main droite bavardent après la Marche »[1].

Marche funèbre

Le troisième mouvement est construit sur une marche funèbre contenant un interlude joué Lento. Même si le terme de « marche funèbre » décrit bien ce mouvement, y compris l'interlude, il désigne en général la seule partie en si bémol mineur. Cette marche funèbre est très populaire, elle a été jouée lors des funérailles de John F. Kennedy, ou de celles de plusieurs dirigeants soviétiques, dont Léonid Brejnev, ainsi qu’à celle de Yasser Arafat (jouée à un rythme plus rapide par la musique militaire égyptienne). Elle a été jouée lors de l'enterrement de Chopin lui-même au cimetière du Père-Lachaise.

Sir Edward Elgar a composé en 1933 une transcription pour orchestre de cette marche.

Influences

Les premières mesures de cette sonate citent la dernière sonate pour piano de Beethoven. La séquence du scherzo, de la marche funèbre et du finale répètent celle de la douzième sonate pour piano de Beethoven (il est à noter que le premier mouvement de Chopin suit la forme sonate alors que celui de Beethoven est une suite de variations sur un thème original). Chopin aimait beaucoup ces deux sonates de Beethoven[2].

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article en anglais intitulé « Piano Sonata No. 2 (Chopin) » (voir la liste des auteurs)

  1. James Huneker dans son introduction aux publications américaines des sonates de Chopin.
  2. Article de Wayne C. Petty, Chopin and the ghost of Beethoven, 19-Century Music XXII/3, 1999, pp. 281-299.

Annexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sonate pour piano n° 2 de Chopin de Wikipédia en français (auteurs)

Игры ⚽ Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sonate pour piano n° 3 de Chopin — La Sonate pour piano n° 3 en si mineur op. 58 est une œuvre de Frédéric Chopin de 1844. Chopin a écrit seulement trois sonates pour son instrument phare. La première, op. 4, est une œuvre de jeunesse, écrite à 18 ans, de loin la moins connue. La… …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour piano no 32 de Beethoven — Sonate pour piano nº 32 de Beethoven Sonate pour piano nº 32 Opus 111 …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour piano n° 32 (Beethoven) — Sonate pour piano nº 32 de Beethoven Sonate pour piano nº 32 Opus 111 …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour piano n° 32 de Beethoven — Sonate pour piano nº 32 de Beethoven Sonate pour piano nº 32 Opus 111 …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour piano n° 32 de beethoven — Sonate pour piano nº 32 de Beethoven Sonate pour piano nº 32 Opus 111 …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour piano n° 20 de Schubert — La Sonate pour piano n° 20 en la majeur, D. 959 est la vingtième et avant dernière sonate de Franz Schubert, composée en septembre 1828. Il s agit de l une de ses dernières œuvres achevées (avec les sonates pour piano n° 19 et n° 21 et son… …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour piano n° 1 de Rachmaninov — Extrait du premier mouvement La Sonate pour piano n° 1 en ré mineur, opus 28, est une sonate pour piano de Sergei Rachmaninov. Elle a été écrite à Dresde entre novembre 1907 et mai 1908. Elle est contemporaine de sa seconde symphonie. Elle est… …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour piano n° 2 de Rachmaninov — Rachmaninov en 1919. Le compositeur était alors âgé de 46 ans. La Sonate pour piano n° 2 en si bémol mineur, opus 36, est une sonate pour piano de Sergei Rachmaninov. Elle a été écrite entre janvier et août 1913 à Rome et en Russie et est… …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour alto et piano (Honegger) — Sonate pour alto et piano H. 28 Trois instruments à cordes : viola profunda à gauche, alto au centre et violon à droite. La sonate d Honegger emploie l alto et le pia …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour violon et piano n° 2 (Honegger) — Sonate pour violon et piano n° 2 H. 24 Arthur Honegger et Andrée Vaurabourg, créateurs de l œuvre en 1920, ici photographiés à M …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”