Héphestion d'Alexandrie

Héphestion d'Alexandrie

Héphestion d'Alexandrie (en grec Ήφαιστίων ό Άλεξανδρεύς) est un grammairien grec du IIe siècle. Il fut, avec Télèphe de Pergame et Harpocration, l'un des précepteurs de Lucius Verus[1].

Aucun des ouvrages de critique littéraire que lui attribue la Souda n'a été conservé. En revanche, nous possédons encore son Manuel de métrique (Έγχειρίδιον περί μέτρων) et une partie de son Traité de la composition poétique (Περί ποιήματος). Un fragment de texte attribué à Longin affirme qu'Héphestion avait d'abord composé un traité de métrique en quarante-huit livres, et qu'il le réduisit à onze livres, puis à trois, enfin à un seul[2]; il voulait ainsi mettre ses leçons à la portée des débutants. Quoi qu'il en soit, c'est la version la plus réduite qui a été conservée. Le Traité de la composition poétique contient des informations précieuses sur les parties des poèmes grecs de l'Antiquité, par exemple sur la parabase dans les comédies.

Les deux brefs traités d'Héphestion nous sont parvenus, dans deux manuscrits d'Oxford, accompagnés de deux traditions de scholies, les scholies A et les scholies B. Les scholies A, les plus anciennes, constituent pratiquement par elles-mêmes un ouvrage supplémentaire.

Édition des textes

Westphal (éd.), Scriptores metrici, t. I, Teubner, Leipzig, 1866 (avec les scholies).

Notes

  1. Vie de Lucius Verus dans l'Histoire Auguste, § 2.
  2. Prolégom., frg. 10, Westphal.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Héphestion d'Alexandrie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Georgius Choeroboscus — ou Georges Choiroboscos (en grec ancien Γεώργιος Χοιροβοσκός) est un professeur et grammairien byzantin ayant vécu au IXe siècle. On a longtemps pensé qu il avait vécu plus tôt, au VIe siècle, mais les allusions faites par Choeroboscus… …   Wikipédia en Français

  • Démétrios Triclinios — (en latin Demetrius Triclinius) est un philologue byzantin né à Thessalonique vers 1280, mort vers 1340. Il est l une des figures de proue de la Renaissance humaniste qui eut lieu à Byzance sous le règne d Andronic II. Il enseigna longtemps à… …   Wikipédia en Français

  • asclépiade — 1. asclépiade [ asklepjad ] n. f. • 1823; asclepias 1545; lat. d o. gr. asclepias, adis « plante d Asklêpios (Esculape) » ♦ Bot. Plante (asclépiadacées) cultivée pour ses fleurs roses odorantes. L asclépiade est une gamopétale. asclépiade 2.… …   Encyclopédie Universelle

  • alcaïque — ● alcaïque adjectif (grec alkaikos, d Alcée) Désigne différents vers grecs et latins et une strophe constituée de ces vers. ⇒ALCAÏQUE, adj. POÉT. Sorte de vers ou de mètre inventé par le poète grec Alcée et adopté par les Latins (cf. infra,… …   Encyclopédie Universelle

  • Catalogue des œuvres d'Aristote selon Diogène Laërce — Codex du monastère de Dionysiou, montrant ici des extraits de Diogène Laërce. Le catalogue des œuvres d Aristote selon Diogène Laërce est la plus ancienne des sources antiques recensant l œuvre d Aristote dont nous disposions aujourd hui[1 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”