Causeur

Causeur

Causeur, qui se présente comme un « salon de réflexions », est un site Web qui a été créé le 15 novembre 2007[1] par la journaliste Elisabeth Lévy, l'historien Gil Mihaely et l'éditeur François Miclo. Une version mensuelle sur papier est publiée depuis juin 2008. Selon l'étude publiée par Médiamétrie-Netratings en mars 2009, Causeur a réuni 250 000 visiteurs uniques et le nombre de pages vues s'est élevé à 3 017 000[réf. à confirmer] [2].

Sommaire

Ligne éditoriale

La diversité des opinions rend difficile l'attribution d'une ligne politique claire à Causeur, car des avis divergents sur la même question sont souvent publiés successivement. Ainsi, sur la question de l'Islam en France, des positions radicalement différentes furent défendues sur le site, celles de Cyril Benassar et de François Miclo, par exemple[3],[4],[5]. On notera aussi la diversité des courants à Causeur, Jérôme Leroy, par exemple, s'affirmant ouvertement communiste[6] tandis que Georges Kaplan représente la pensée libérale. Toutefois, rares sont les critiques publiés sur ce site en ce qui concerne le gouvernement israélien ou la politique actuelle de l'État hébreu.

Rédaction

La direction[7] est composée d'Élisabeth Lévy (directrice de la rédaction)[8], Gil Mihaely (président et directeur de la publication)[9], Daoud Boughezala (rédacteur en chef adjoint)[9] et François Miclo (rédacteur en chef de Causeur magazine)[10].

Le site compte parmi ses collaborateurs réguliers : Marc Cohen, Basile de Koch, Trudi Kohl[11], Luc Rosenzweig, Raùl Cazals, David Abiker, Jérôme Leroy, François-Xavier Ajavon, Guy Sitbon, Élie Barnavi, Paul Thibaud, Rony Brauman, Iannis Roder, Aviad Kleinberg, Pierre-Henri Tavoillot, Muriel Gremillet, Renaud Chenu, Cyril Bennasar et Georges Kaplan.

Polémique provoquée par le MRAP

Fin 2009, le MRAP provoque une polémique sur le web en incluant le site causeur.fr dans sa liste noire des sites d'extrême droite tout en indiquant que le contenu du site n'appelait pas d'observations[12],[13],[14],[15],[16].

Notes et références

  1. Paris Communiqués
  2. « Causeur, nouvelle formule du mensuel », publié le 8 mai 2009
  3. Cyril Bennasar, « Coran, un dossier brûlant », publié le 7 octobre 2010
  4. François Miclo, « Touche pas à mon Coran ! », publié le même jour, défendant une position très différente
  5. Cyril Bennasar, « L'Inquisition, c'est fini ! », publié le même jour, en réponse à François Miclo
  6. Jérôme Leroy, « One More Time », publié le 2 octobre 2010, se félicitant du succès aux élections législatives vénézuéliennes des principaux partis soutenant Hugo Chávez : le PSUV et le PCV.
  7. Mentions légales sur Causeur.fr
  8. Élisabeth Lévy sur Causeur.fr
  9. a et b Gil Mihaely sur Causeur.fr
  10. Daoud Boughezala sur Causeur.fr
  11. À noter que Trudi Kohl est vraisemblablement un personnage fictif.
  12. Causeur à l’Index ? - Quand le MRAP fait des listes noires sur Causeur.fr
  13. Causeur.fr, site raciste ? Le MRAP dérape sur le site d'Arrêt sur Image
  14. En ajoutant Causeur.fr à sa liste noire de sites, le Mrap dérape sur Rue89
  15. Le mauvais procès fait au Mrap, réponse à Hugues Serraf sur Rue89
  16. Le MRAP et “Causeur” sur le Monde.fr

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Causeur de Wikipédia en français (auteurs)

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • causeur — causeur, euse [ kozɶr, øz ] adj. et n. • 1534; de 2. causer 1 ♦ Rare Qui aime à causer. ⇒ bavard, loquace. Il n est guère causeur. ⇒ causant. « C était un enfant très causeur et très moqueur » (Sand). 2 ♦ N. Personne qui parle bien ou aime la… …   Encyclopédie Universelle

  • causeur — causeur, euse (kô zeur, zeû z ) adj. 1°   Qui aime à causer. Quel homme causeur ! Il est d humeur causeuse. 2°   S. m. et f. Celui, celle qui aime à causer, qui sait causer. C est un aimable causeur. •   Pour éviter la rencontre de ces grands… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • causeur — CAUSEUR, EUSE. adj. Qui parle beaucoup. Une femme bien causeuse. Il est d humeur causeuse.Causeur, euse, sont aussi substantifs. Faites taire ces causeurs. Une causeuse. Insupportable causeur. [b]f♛/b] On s en sert aussi pour désigner quelqu un… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Causeur.fr — Le site Causeur, qui se présente comme un « salon de réflexions », est un site Web qui a été créé le 15 novembre 2007[1] par la journaliste Elisabeth Lévy, l historien Gil Mihaely et l éditeur François Miclo. Une version mensuelle sur… …   Wikipédia en Français

  • causeur — Causeur, [caus]euse. adj. Grand parleur, babillard. Ce n est qu un causeur. faites taire ces causeurs. Il se prend aussi, pour Un homme qui parle indiscretement, qui ne garde point le secret. Ne dites rien à cet homme là, c est un causeur. Il se… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • causeur — Causeur, m. acut. Est celuy qui afflue en desmesuré et frivole language, Nugarum plenus ac sectator, loquax. Et en ancien language François, Causeur estoit une partie en proces, fust en demandant, fust en defendant, comme se void en la loy… …   Thresor de la langue françoyse

  • Causeur — (frz. Cohsör), Plauderer; weiblich causeuse (Cohsös); so heißt auch ein Polstersitz für 2 Personen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Causeur — Causeur,der:⇨Plauderer(1) …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • causeur — /ko zœ:r/, it. /ko zɛr/ s.m., fr. [der. di causer conversare, chiacchierare ], non com. [persona che conversa con eleganza e spirito] ▶◀ conversatore, parlatore. ↑ chiacchierone …   Enciclopedia Italiana

  • Causeur — Nom rencontré dans le Finistère. Sobriquet appliqué à une personne bavarde …   Noms de famille

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”